Et si la Fédération écossaise prenait le contrôle d'une équipe de Premiership ?

Et si la Fédération écossaise prenait le contrôle d'une équipe de Premiership ?
Sean Maitland pourrait être tenté d'aller à Worcester.
La Fédération écossaise pourrait prendre le contrôle d'une formation... anglaise de Premiership. Bonne ou mauvaise idée ?

C'est l'une des particularités du XV d'Ecosse : pour remplir sa feuille de match, le sélectionneur ne peut piocher que dans... deux équipes locales ! Il y a bien quelques expatriés comme Richie Gray ou Greig Laidlaw, mais la grande majorité des internationaux évoluent en Pro 14 : soit aux Glasgow Warriors, soit à Edimbourg. Ces deux équipes sont contrôlées par la Scottish Rugby Union, mais cette dernière pourrait bientôt passer à l'offensive pour en posséder une troisième. Afin de ressusciter les Border Reivers ? Pas vraiment...

Selon The Rugby Paper, la SRU lorgnerait sur les Worcester Warriors, actuels avant-derniers de la Premiership. Le but ? En faire un club satellite où y envoyer des internationaux désireux d'évoluer en Angleterre. Le prochain départ de Finn Russell pour la France a-t-il convaincu la Fédération d'une telle nécessité ?

Point Transferts - Russell pour succéder à Carter, un Maori All Black vers la Rochelle ?Le journal rapporte le témoignage d'une source proche de Worcester, un temps pressenti pour être racheté par l'ancien propriétaire du club de foot de Swinton Town : 

Les Ecossais veulent une enclave en Angleterre, ils ont les ressources financières nécessaires, c'est un projet très intéressant pour eux. Ils n'ont rien à part Glasgow et Edimbourg, ce serait un moyen logique d'élargir leur base.

Néanmoins, on peut se poser la question de la concurrence, qui avait posé problème à Mohed Altrad lorsque le président de Montpellier avait voulu racheter Gloucester : Glasgow et Edimbourg sont en effet susceptibles de rencontrer Worcester en Coupe d'Europe. La SRU n'a pas communiqué sur l'information.