RUGBY. Le départ de stars du XV de la Rose en Top 14 inquiète-t-il la fédération anglaise ?
Le départ du capitaine de l'équipe d'Angleterre Owen Farrell au Racing n'a pas tellement perturbé le directeur du rugby anglais Bill Sweeney. Crédit image : Screenshot Youtube Virgin Media Sport
Owen Farrell, Manu Tuilagi, Lewis Ludlam… la liste des joueurs anglais qui se dirigent vers le TOP 14 est longue, au détriment de la Premiership

De nombreux joueurs du XV de la Rose ont agité le marché des transferts depuis l’année dernière.

Entre les internationaux expérimentés (Manu Tuilagi, Owen Farrell, Kyle Sinckler, Courtney Lawes, Billy Vunipola) et les joueurs en pleine forme (Lewis Ludlam, Jack Willis, Henry Arundell, Sam Simmonds), le championnat anglais a perdu de nombreuses stars.RUGBY. ‘‘C’est difficile de savoir pourquoi Owen Farrell n’a jamais été aimé de la même manière que Jonny Wilkinson’’RUGBY. ‘‘C’est difficile de savoir pourquoi Owen Farrell n’a jamais été aimé de la même manière que Jonny Wilkinson’’Des départs qui ont eu lieu pour des raisons différentes. Tout d’abord tout ces joueurs vont découvrir un nouveau mode de vie et vivre une nouvelle expérience. On pense notamment à des joueurs comme Owen Farrell, Courtney Lawes ou Billy Vunipola, qui ont connu jusqu’à présent un seul club.

Le rugby anglais en crise

Un avantage qui doit également être présent au niveau financier, avec un championnat en crise, ayant récemment perdu des clubs historiques comme les London Wasps ou les London Irish.

La Premiership est aussi en crise suite à la pandémie de Covid-19. Le championnat avait contracté un prêt au gouvernement anglais pour palier à l’arrêt de la compétition.TRANSFERT. TOP 14. Manu Tuilagi à Bayonne, vrai renfort de poids ou simple coup marketing ?TRANSFERT. TOP 14. Manu Tuilagi à Bayonne, vrai renfort de poids ou simple coup marketing ?Un prêt de 175 millions d’euros qui n’a toujours pas été remboursé et enfonce un peu plus le rugby anglais dans une situation délicate.

Le président de la RFU serein

Des problèmes économiques, des joueurs phares du XV de la Rose sur le départ, autant d’éléments qui pourraient perturber une telle nation de rugby.

D’autant plus que pour être sélectionné sous le maillot de l’Angleterre, une règle stipule qu’il faut obligatoirement évoluer dans un championnat anglais. A l’image de ce que fait la Nouvelle-Zélande.

Des joueurs à fort potentiel comme Henry Arundell ou Joe Marchant ont donc préféré faire le choix d’évoluer en Top 14 (au Racing et au Stade Français), plutôt que de jouer pour leur sélection.

Cette problématique n’effraie pas plus Bill Sweeney, le président de la fédération de rugby anglaise.

Si vous regardez les joueurs que nous avons à l’étranger, ils ont sans doute pris une décision en fonction de là où en est leur carrière en Angleterre. C’est en partie un choix de style de vie, autant que n’importe quoi d’autre. Certains des joueurs qui sont partis ne l’ont pas fait pour gagner plus d’argent. Ils arrivent à la fin de leur carrière professionnelle. Notre position actuelle sur la politique de sélection des joueurs basés en Angleterre reste la même. (Propos recueillis par RugbyPass)

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Nous aussi, qu’est-ce qu’on peut faire pour aider ? 🤣🏈

Derniers articles

News
Vidéos
Vidéos
Vidéos
News
News
News
Transferts
News
News