Yoann Huget ou le rayon de soleil bayonnais
L'ailier international a été vivement critiqué au sein du XV de France mais il a montré qu'il avait un sacré caractère face au Stade Toulousain
Avant même le match Yoann Huget avait fait une erreur de jeunesse. Il a avoué au Midol avoir laissé ses crampons moulés à Marcoussis, l’obligeant à porter des vissés sur une pelouse d’Anoeta séchée par une température printanière des plus agréables. Résultat : le joueur a eu des crampes en fin de match à cause de ses « mollets durs comme du béton ». Cette petite bévue n’a toutefois pas empêché l’ancien agenais de faire un match remarquable. Après quelques semaines difficiles avec les Bleus, Yoann Huget s’est ressourcé avec l’Aviron Bayonnais, délivrant son équipe à la 32e minute sur un essai à 14 points. L’ailier de l’équipe de France a tenté le tout pour le tout sur une attaque toulousaine. Son audace a payé puisqu’il a intercepté la passe de Yannick Jauzion sur un énorme temps fort des stadistes.

Quelle meilleure réponse pour Yoann Huget ? Vivement critiqué sur ses premières apparitions dans le Tournoi des 6 Nations, il a démontré qu’il était un vrai match-winner face à son club formateur. La victoire Bayonnaise (19-13) a reposé sur l’audace de son ailier mais aussi et surtout sur une défense imperméable. 252 plaquages basques ont eu raison de champions d’Europe particulièrement brouillons au moment de conclure les actions. Le leader du championnat a toutefois ramené un point de bonus défensif, à la dernière minute, grâce à un essai de l’autre ailier de l’équipe de France : Vincent Clerc.

Il existe des victoires précieuses. D’autres sont cruciales… celle de San Sebastian ce samedi faisait partie de cette catégorie. Francis Salagoïti a ainsi mené la réunion des actionnaires dans un climat apaisé. Comment pouvait-il en être autrement après cette belle fête du rugby en terre basque ? Mais de là à croire que le président bayonnais réussirait à convaincre Alain Afflelou de revenir sans Bernard Laporte… C'est un incroyable renversement de situation du côté de Bayonne avec le retour de l’actionnaire principal et ses 16 millions d’euros sur 4 ans. Le maillot de la Real Sociedad porterait-il bonheur ?

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • lucas09
  • il y a 13 ans

il est nul en équipe de france huget

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
Vidéos