VIDEO. Quand les All Blacks interrompent leur entraînement pour rendre hommage à Joost van der Westhuizen
Les All Blacks rendent hommage à Joost van der Westhuizen

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
À quelques jours du choc face aux Springboks dans le cadre du Rugby Championship, les All Blacks ont reçu la visite symbolique de Joost van der Westhuizen.
À quelques jours de leur choc face aux Springboks dans le cadre de la dernière journée du Rugby Championship, les All Blacks ont reçu la visite quelque peu inattendue mais surtout symbolique de Joost van der Westhuizen, l'ancien capitaine de l'équipe d'Afrique du Sud. En plein entraînement pour la rencontre de dimanche sur la pelouse de la Witwatersrand University de Johannesburg, les Néo-Zélandais ont ainsi interrompu leurs efforts pour lui rendre hommage et discuter. En dépit de sa maladie, qui engendre une dégénérescence du système nerveux, l'ancien demi de mêlée, aujourd'hui âgé de 43 ans, est apparu tout sourire aux côtés de son fils Jordan. Les Néo-Zélandais ont d'ailleurs pu constater qu'il n'avait rien perdu de son fighting spirit, évoquant au passage son meilleur souvenir, la finale de la Coupe du monde 1995 face aux Blacks à l'Ellis Park. « Ce stade nous a souvent été favorable, explique-t-il. Depuis 1995, nous y avons souvent gagné. » Même si l'an passé, c'est la Nouvelle-Zélande qui a eu le dernier mot dans un match mémorable, notamment marqué par le passage d'un avion au-dessus du stade comme en 95.


Crédit : All Blacks

Un moment particulier qui en dit long sur les relations uniques entre ces deux grandes nations du rugby. En effet, assister à un entraînement des Blacks n'est pas une mince affaire. La semaine passée à Buenos Aires, l'ancien ouvreur des Pumas Hugo Porta s'y est vu refuser l'accès par peur qu'il ne divulgue des informations à l'Argentine. « Nous avons été contactés par sa fondation (J9), explique le manager des All Blacks Darren Shand via Stuff. Il a un grand respect pour l'histoire commune des Boks et des Blacks. C'est en partie celle-ci qui a façonné sa carrière et il voulait y goûter une fois de plus. Quand un guerrier est touché, il faut l'aider par n'importe quel moyen. Ce n'est pas grand-chose compte tenu de ce qu'il endure, mais si cela lui redonne le sourire, alors ça vaut le coup. C'est ce qui est beau dans ce sport et cette rivalité. On s'affronte sans compter jusqu'à dépasser ses limites sur le terrain, mais il y a toujours un grand respect en-dehors. »
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • neilY
  • il y a 5 ans

Mouais une victime du dopage au milieu de dizaine de type Dans l'attente. Mais Vdv a dit qu'il ne regrettait rien. C'est beau le sens du sacrifice du petit peuple... ca s'appel vendre son ame au diable

  • Gibox
    2510 points
  • il y a 5 ans

C'est vraiment désolant de la voir dans cet état, c'était un joueur extraordinaire qui a duré, un grand moment d'émotion, bel hommage des hommes en noir.

  • Kyb
    10850 points
  • il y a 5 ans

Beh, je suis partagé, les RN. Peut-être du frisson, mais aussi de la déception. Ce mec m'a fait rêver, nin. Mais la série de fauteuils, de cordes (chez les SudAf ou d'autres)... honnêtement, ça m'amoine et je n'ai pas envie de parler de Lolo Bezen'.
Après, le geste des gars tout noir, c'est bien et on ne prêtera pas utilement attention à la mise-en-scène puisque le plus important n'est pas là. VDW, c'était vraiment ma gazelle préférée.

  • CASTRES OLYMPIQUE
  • il y a 5 ans

c'est beau le rugby !! j'aime

j'en ai des frissons...

  • m73
    10463 points
  • il y a 5 ans

Les valeurs du rugby, nos valeurs à tous ici sur le ministère. Voilà pourquoi j'aime ce sport.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News