Ecrit par vous !
VIDEO. Pro D2 : dans un stade en fusion, l'USAP atomise Bayonne en ouverture du championnat
Le numéro 10 de l'USAP Jacques-Louis Potgieter a brillé face à Bayonne. Crédit photo : Zebulon nog S 3

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Attendue comme le plus gros choc de cette première journée de Pro D2, la rencontre entre l'USAP et l'Aviron Bayonnais a finalement viré à une démonstration catalane.

Soucieuse d'entrer de plain-pied dans le championnat après une entame de saison dernière catastrophique, l'équipe de l'USAP n'a pas raté le coche. Et de quelle manière ! Ce samedi soir, les Catalans ont écrasé l'Aviron Bayonnais, un des grands favoris à la montée.

La furia catalane

Dans un stade Aimé-Giral en effervescence, les Basques n'auront fait illusion qu'une petite dizaine de minutes en début de partie. En panne d'inspiration et en manque d'automatismes, les hommes de Vincent Etcheto se sont heurtés à une véritable furia catalane. Conformément à leur philosophie de jeu portée vers l'offensive, les Sang et Or ont imprimé leur rythme sur cette rencontre en pratiquant un jeu léché, tout en relançant tous les ballons, à l'image de ce bijou de Jonathan Bousquet à la 20ème minute. Complètement débordés sur les extérieurs, les Bayonnais ont encaissé quatre essais en l'espace de dix minutes, essuyant un cinglant 38-6 en première mi-temps.

En deuxième période, les coéquipiers de Bustos Moyano n'ont pas réussi à stopper l'hémorragie face à des Catalans qui marchaient sur l'eau. Déchaînés, les joueurs de l'USAP parvenaient à se trouver les yeux fermés et ont éclaboussé ce match de leur talent à travers quelques gestes de pure classe, comme en témoigne les deux passes à l'aveugle décisives du capitaine Lifeimi Mafi. Avec 10 essais et 66 points au compteur face au relégué du Top 14, les hommes de Patrick Arlettaz ont envoyé un signal fort à la concurrence, mais vont devoir passer au révélateur columérin dimanche prochain au stade Michel Bendichou pour définitevement s'affirmer comme un prétendant au titre.

Lien Vidéo

Une ambiance survoltée

Si sur le terrain, les joueurs catalans ont surfé sur leur dynamique de fin de saison dernière en faisant voler en éclats l'Aviron Bayonnais, les supporters usapistes ont eux aussi régalé en tribunes. Après un hommage vibrant aux victimes des attentats en Catalogne Sud, Aimé-Giral a chaviré de bonheur et l'ambiance était incandescente, comme n'a pas manqué de le souligner en plein direct le journaliste bord-terrain de Canal+ Guilhem Garrigues : "C'est Aimé-Giral des grands soirs ! J'espère que le son retransmet bien l'émotion qu'il peut y avoir dans ce stade, parce qu'il y a une ambiance qui rappelle les grandes heures de l'USAP il y a quelques saisons de ça". Entre chants, standing ovations, olas et chenilles, les plus de 12.000 aficionados présents hier soir dans la cathédrale perpignanaise ont donné le tempo de cette nouvelle saison.

Malavielle Keyvan
Malavielle Keyvan
Cet article est rédigé par Malavielle Keyvan, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

A la prochaine "branlée", les bayonnais vont vite nous sortir....la fusion avec le BO!

@Johnny Rep

Vu qu'ils semblent vouloir encaisser autant de points que le département dans lequel ils jouent, le prochain match à la maison risque d'être violent...

  • AKA
    49479 points
  • il y a 3 ans
@Team Viscères

LOL! Contre Massy çà vas faire mal 😉

  • PIPIOW
    41877 points
  • il y a 3 ans

commencer le championnat de cette facon c est ideal
hormis les 5 points de l aspect comptable qui sont largement insuffisant pour monter
c est le mental qui prend une bouffée d oxygene
de plus si cela se confirme il y a peut etre certaines equipes qui viendront sans trop d ambition a ag
et ca c est important pour la gestion de l effectif car les saisons sont longues

Quand on voit les matchs amicaux de perpignan, ce n'est qu'à moitié étonnant de les voir à ce niveau en début de saison.
Après Bayonne qui descend, qui est annoncé champion avant le début du championnat + la petite chance (provoquée) qui fait que les petits gestes techniques passent et ça donne une fessée.

A mon avis, il s'agit juste d'un coup de malchance pour Bayonne d'être tombé sur une équipe qui avait plus faim et qui était en état de grâce...

  • ced
    100308 points
  • il y a 3 ans

je propose qu'on arrête le championnat et que l'Usap monte directement en top14

  • Ahma
    94637 points
  • il y a 3 ans
@ced

Et l'équipe B en NBA.

@ced

si l'USAP annonce une fusion avec tous ses adversaires, il est possible que la LNR annule tous les matchs à venir. A tester.

@ced

LA RECONQUÊTE !!!

J'ai vu le match après avoir regardé AFS/ARG dans l'après midi. J'ai bien préféré ce magnifique match de l'USAP !! Il y a vraiment eu de superbes actions.

Et quelle ambiance ... Ca fait plaisir à voir.

Il y aura eu quand même des essais de standing dans ce match comme la relance exceptionnel de bousquet puis un enchaînement de passes (dont une sauté) qui arrive dans le main de bousquet (encore!) qui effectue un grand pont et met 15 mètres à son vis-à-vis pour marquer un bel essai (homme du match pour moi). A cela on peut ajouter le dernier essai avec une cistera à l'aveugle...

@Martovalie

Les trois passes décisives de Mafi sont juste sublimes !

@clement6628

Également !

Content pour l'USAP, mais déçu de voir Bayonne prendre une telle branlée.

Quid de la pelouse ?

  • ced
    100308 points
  • il y a 3 ans
@Grand Sachem aux sages commentaires

c'est une ruse pour détourner l'adversaire

@ced

Y'a pas d'hiver en Catalogne, ce n'est donc pas un pblm...

Derniers articles

Vidéos
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News