VIDEO. Le plaquage de Metuisela Talebula donne la victoire à l'UBB
Plaquage limite de Metuisela Talebula sur Rory Kockott.
Découvrez en vidéo le plaquage limite de Metuisela Talebula face au Castres Olympique. Le Fidjien aurait-il dû être sanctionné ?
Samedi, l'UBB s'est imposée de justesse face au champion de France en titre, le Castres Olympique (21-20). Une victoire précieuse ayant bien failli se transformer en défaite amère, la faute à l'intenable Rory Kockott. Remplaçant en début de match, le Sudaf' a manqué de faire basculer une rencontre longtemps indécise à cinq minutes de son terme.

Mené d'un point suite à un drop de l'époustouflant Pierre Bernard, le CO est à l'attaque et jette ses dernières forces dans la bataille. Daniel Kirkpatrick navigue dans la défense et retrouve intérieur Antonie Claassen. Le 3e-ligne des Bleus allonge la foulée, fixe un défenseur et décale Rory Kockott qui n'a plus qu'à courir 40 m jusque dans l'en-but. Plus facile à dire qu'à faire...

Kockott est rapide, trop pour Bruce Reihana. Mais, venu de l'aile opposé, Metuisela Bolt Talebula déboule et empêche le Castrais d'aplatir en le plaquant... à un mètre de l'en-but. Seulement, le plaquage est limite et M. Berdos, dans le doute, fait appel à la vidéo. Sur cette dernière, on voit que le Fidjien n'y va pas de main morte et plaque plutôt haut. Légal, pas légal ? L'arbitre vidéo décide de ne pas sanctionner le Bordelais. Castres ne reviendra pas. Découvrez en vidéo l'action litigieuse. Alors, faute ou pas faute ?

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Je ne comprends pas trop l'argument du "Kockot est déjà très bas donc le plaqueur ne peut pas trop faire autrement".
Si Talebula ne peut pas plaquer Kockot autrement, ça veut tout simplement dire qu'il est en retard et donc mis en échec défensivement parlant. Et ce n'est pas parce que vous êtes à la rue que la règle vous accorde une dérogation pour arracher la tête d'un mec.
Dans ces circonstances, il avait largement la place de faire une cuillère ou d'essayer de prendre les jambes de Kockot pour les tirer en touche. Je me demande même si ça n'aurait pas été plus "safe".

Derniers articles

News
News
News
News
News
Transferts
News
News
News
News
News