VIDÉO. Le MHR l'emporte sur l'Union Bègles-Bordeaux malgré le carton rouge de Benoit Paillaugue
Le MHR l'emporte sur l'UBB malgré l'expulsion de Benoit Paillaugue

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Match fou entre Montpellier et l'UBB : malgré l'expulsion de Benoit Paillaugue et le superbe essai de Yann Lesgourgues, le MHR est sorti vainqueur.
On a assisté à un drôle de match entre le MHR et l'Union Bègles-Bordeaux, hier après-midi à l'Altrad Stadium. Un match qui fut d'abord dominé par les Girondins pendant une bonne vingtaine de minutes... avant que le tournant du match n'ait lieu : l'exclusion de Benoit Paillaugue.

Oui, le demi de mêlée de Montpellier. Qui a démontré à tout le monde qu'on pouvait peser 74 kilos et coller des plaquages cathédrales à ses adversaires. Si la performance est notable, la sanction est inévitable : carton rouge.



Apathiques en début de match, les hommes de Jake White ont alors totalement changé de visage, visiblement ragaillardis par leur infériorité numérique. Emmenés par un excellent Akapusi Qera, par ailleurs auteur d'un doublé, les locaux ont finalement remporté une rencontre pleine de suspense sur le score de 34 à 24. Après une entame convaincante avec beaucoup de jeu (mais peu de points), l'UBB a perdu le fil de son jeu, malgré le bel exploit de Yann Lesgourgues (ma star), auteur d'un splendide essai en solo qui n'a rien à envier à celui de Brice Dulin face au LOU.



Désormais 7ème du Top 14, à un point de l'UBB, 6ème, le MHR est donc plus que jamais dans la course pour la qualification. Prochain objectif pour Jake White : gagner à l'extérieur, chose que le technicien sud-africain n'a pas encore réussi depuis son arrivée à la tête du club.
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

@Nauor : Pour moi le 5 blanc compte y aller avec franchise mais se prend les pieds dans le plaqueur qui se relève au lieu de se dégager par le côté. Je ne suis pas choqué par cela. Pour moi le plongeon est involontaire et d'ailleurs cela semble se confirmer par le fait que le danger de contest n'est pas vraiment présent.

  • Mayk83
    15731 points
  • il y a 5 ans

Benoit Paillaugue est un imcompris... Les gens ne comprennent pas que quelque-soit la personne plaqué, le centre de gravité de cette personne est forcément plus haut que les épaules de Benoit. Ce qui entraine inéluctablement un renversement et un plaquage cathédrale.

Pauvre Benoit...

  • Nauor
  • il y a 5 ans

Très beau match au scénario aussi improbable qu'incroyable!
Pour un très beau match il faut deux très belle équipes qui ont joué et on aurait pu pensé que le rouge allez tuer le match. Finalement ça a plus pénalisé l'UBB a croire que c'est eux qui ont joué a 14.
Un MHR apathique puis survolté après le rouge a l'inverse de l'UBB

Par contre très mauvais match de l'arbitre je trouve mais d'un côté comme de l'autre. Mais l'action la plus litigieuse pour moi dans le match est celle du carton rouge qui entièrement mérité au vu de la régle et du placage mais qui ne doit pas exister si l'arbitre siflle la monstreuse faute du joueur de Bordeaux qui fait un plongeon dans le ruck qui entraine la pénalité rapidement joué par S.Guitoune

  • jumisao
    20986 points
  • il y a 5 ans

J'adore Paillaugue et son "Mais pourquoi?"quand l'arbitre lui colle un rouge. Ben voyons! Plaquage en retard (pour commencer) et cathédrale avec le joueur qui retombe tête la 1ere au sol, et il se demande pourquoi. Le tout après une cravatte énorme d'un coéquipier 5sec auparavant. Certains joueurs me feront toujours autant rire.

Quel drôle de match. Jusqu'à cette expulsion, j'étais persuadée que l'ubb gagnerait. Et puis, une fois Paillaugue sorti, les Cistes se sont réveillés. Les Bordelais se sont endormis. ET Montpellier , à 14,a tenté le coup , a joué magnifiquement bien en infériorité, et victoire au bout! Assez spécial.

Petit salut amical aux supporters bordelais pour leur fair-play. Ça aussi c'est très rugby.

Je n'ai pas vu le match, et c'est pas sur le mini-résumé de Canal qu'on peut se rendre compte de la qualité de l'arbitrage. Je ne commenterai donc pas.

Mais je suis très fier de la performance de l'équipe, parce que pour prendre le dessus sur l'UBB dans ces conditions il fallait quand même sortir un match xxl. J'avoue que j'aurais pas misé peanuts sur le résultat à la 19è minute.

Sans vouloir taper sur qui que ce soit, je constate quand même une évolution significative de l'état d'esprit collectif qui semblait vraiment dans les chaussettes en début de saison. Tant mieux. Peut-être que les décisions d'Altrad n'étaient pas si infondées que ça finalement !

L'arbitrage n'a effectivement pas été très bon, mais il l'a été dans les deux sens. Donc il ne faut se cacher derrière l'homme au sifflet.

L'équipe de Montpellier était largement à la portée de l'UBB. Largement ! Par contre j'ai trouvé les unionistes un peu "suffisant" sur ce match, comme si l'équipe était sûre de gagner quoiqu'il arrive. Sauf qu'au final ils perdent.

10-15 bonnes minutes en 1ère minute où les Béglais ont envoyé du jeu de partout, mais de manière improductive puisque rien n'est marqué. Au contraire, les Montpelliérains se sont bien posés et imposés en défense.
Et le rouge de leur demi de mêlée les a rendus comme des morts de faim, tandis que les bordelais ont été attentistes.
Une mention spéciale uniquement pour Lesgourgues et Madaule, les deux seuls à mes yeux qui se sont envoyés tout au long de la partie du coté girondin. Du coté MRH on peut citer toute l'équipe qui s'est accrochée à 14 avec une hécatombe de blessé au fil du match.

  • thiboo
    26445 points
  • il y a 5 ans

C'est vrai que l'arbitrage n'a clairement pas été à la hauteur durant ce match...

Bon je crois que c'est clair .Le 9 a des bras mais prend des couleurs.

Match bizarre.
L'UBB a été incapable de gérer sa domination de début de match et sa supériorité numérique.

Le postier a été très très mauvais mais dans les deux sens :
- en avant sur l'essai
- mélées sifflées très bizarrement des deux côtés
- on prévient Ouedraogo de ne pas retenir les défenseur mais on siffle pas la faute (!!??)
- grattages licites non récompensés
- entrées des soutiens en retard et par le côté en permanence
- contestation de tous les côtés sans qu'il réagisse.
- finish en apotéose avec une bagarre inutile car l'arbitre a perdu le contrôle...
- le petit plus ? Ses phrases "Je siffle peut-être avec plus ou moins de réussite" et "Oui, peut-être monsieur, mais on en parlera après le match"

Une seule bonne chose à retenir au final, le MHR a encore du coeur et ça fait plaisir !

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
Vidéos
Réseaux Sociaux
News
Vidéos
News