VIDEO. L'excellent documentaire d'Enquêtes de régions : "Rugby, au coeur de la mêlée"
Un excellent documentaire de près d'une heure.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
"Rugby, au coeur de la mêlée', la vidéo du documentaire Enquêtes de régions diffusé sur France 3 qui relate l'évolution du rugby depuis 20 ans
Après un tournoi des six nations qui a attiré beaucoup de téléspectateurs, les équipes de France Télévisions continuent à s'intéresser au rugby. Le documentaire d'Enquêtes de régions "Rugby, au cœur de la mêlée" fait un état des lieux du rugby des 20 dernières années, depuis le début du professionnalisme. Une enquête au cœur des clubs du Sud-Ouest notamment, qui explique l'évolution du rugby à travers les problématiques de différents clubs.

Un rugby toujours plus professionnel

Les équipes de France 3 se sont rendues à La Rochelle, où l'on peut voir que les joueurs de l'ASR sont de plus en plus traités en tant qu'athlète de haut niveau. On retrouve deux médecins, trois kinés, un ostéopathe pour suivre l'équipe, ainsi que des techniques d'entraînement toujours plus scientifiques qui permettent de connaître l'état de forme des joueurs en temps réel. L'évolution des gabarits entraîne des blessures plus nombreuses, les clubs doivent savoir y répondre.
Les caméras se rendent également au Stade Toulousain et au Montpellier Hérault Rugby, deux clubs qui visent le titre en Top 14 et qui se présentent comme de véritables machines commerciales où les partenaires financiers demandent des retours sur investissements. Le Stade Toulousain est passé d'un budget de 300 000€ il y a 20 ans à un budget de 35 million d'euros aujourd'hui et se tourne vers Hong Kong pour rechercher de nouveaux sponsors. On retrouve une longue interview de Mohed Altrad, celui au sujet duquel Pierre Albaladejo s'est exclamé "Rugbystiquement il ne me dit rien"... Cinquième fortune de France et président controversé du MHR, l'homme d'affaires a injecté 12 millions d'euros dans son club depuis son arrivée il y a trois ans, et se dit prêt à tout pour que son club devienne champion de France.
Les budgets toujours plus importants des clubs de rugby professionnels amènent logiquement la question : "Y-a-t-il de la place pour deux clubs de rugby professionnels au Pays-Basque?" Les supporters de chaque club répondent à cette question ainsi que deux joueurs emblématiques de chaque équipe : Jean-Joseph Marmouyet et Imanol Harinordoquy.

Des changements qui ne font pas l'unanimité

Pierre Albaladejo, ancien demi d'ouverture de l'équipe de France et de l'US Dax, nous explique lors d'une interview au stade de Tyrosse, que les valeurs du rugby sont menacées par ce professionnalisme toujours plus poussé. Notamment le fait que ce sport soit passé "de jeu à labeur", il voit aujourd'hui des choses qui lui semblaient invraisemblables durant sa carrière de joueur.
L'US Dax, entraîné par Jérôme Daret et managé par Richard Dourthe, ne s'inscrit pas dans la logique générale des clubs de rugby actuels qui cherchent à recruter de nombreux internationaux. Contraints par un budget limité et animés d'une volonté de révéler de jeunes talents, les deux hommes prennent en charge les entraînements des espoirs et cherchent à les intégrer le plus possible en équipe première. Le centre de formation recrute des jeunes principalement en Aquitaine et les oriente vers une reconversion avant même le début de leur carrière.
A Hasparren, au Pays-Basque, le club qui évolue en fédérale 3 et compte 380 licenciés va à contre-courant du modèle dicté par le rugby professionnel, avec des joueurs à 100% amateurs qui n'ont même pas de primes de matchs. Le président n'hésite pas à dire que l'amateurisme et le professionnalisme sont deux mondes qui n'ont rien à voir et, d'après lui, le premier souffre du second.

On n'oublie pas le rugby féminin

Les caméras de France 3 se sont rendues à Limoges, où l'USAL dispose d'un vivier de rugbywomen. Le rugby féminin, au sujet duquel Pierre Camou avait déclaré que ce n'était "ni du rugby, ni féminin", a la cote en ce moment. C'est en partie grâce à Pierre Villepreux, l'un de ses tout premiers défenseurs, qui vante son jeu de mouvement et nous confie que selon lui "tous les clubs devraient avoir une équipe de rugby féminin".
Un reportage de presque une heure qui expose bien les problématiques du rugby actuel, avec des interviews de personnalités, et des anecdotes alléchantes. A ne manquer sous aucun prétexte !

Merci à GranPoopoomaster pour la vidéo !

Jean Tafernaberry (Le Rugbynistère)
Jean Tafernaberry (Le Rugbynistère)
Cet article est rédigé par Jean Tafernaberry (Le Rugbynistère), un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • tozo
    1634 points
  • il y a 6 ans

Bonsoir, auriez-vous un autre lien pour revoir ce reportage ?? C'est peut être trop tard...

le reportage est très bon
je m'attendais à plus de virulence concernant la fusion de la part des biarrots et des bayonnais mais finalement on a la sensation que la "fusion" ou du moins une entité basque pour le rugby de haut niveau est possible dans l'avenir
une belle lumière sur Hasparren et les certitudes de son président
j'ai été étonné du discours de Villepreux qui est en train de changer d'avis sur le 7, car il me semblait qu'il en était le premier défenseur....
ce qui est sûr c'est que si on continu de la sorte on va faire du rugby à 15 l'équivalent du cricket, à savoir un sport confidentiel pour une élite et c'est pas bon

très bien aussi la partie sur toulouse et l'organisation des devoirs des joueurs hors terrain et l'intéret des loges qu'on peut étendre au stade de france

  • HOOKER
    3315 points
  • il y a 6 ans

j'ai pas vu se reportage c'est passé quand?ou? à quel quel heure? y a t'il une redifusion?

Super reportage. Merci aux journalistes, super boulot

  • Kadova
    31045 points
  • il y a 6 ans

Ceven: Un grand merci, j'habite aussi a l'etranger.

je suis entièrement d'accord avec Mr.albaladejo, l'arbitre est sacré et c'est inadmissible de leur craché dessus comme certain le font. Il est indispensable de garder les valeurs du rugby sinon on va se retrouver au niveau du foot qui selon moi se résume à 95% par des histoire de pognon.

  • CEVEN
    176273 points
  • il y a 6 ans

@Maffiou
Essayez le lien suivant, en vous souhaitant qu(il fonctionne :
h t t p:// w w w.dailymotion.com/video/x1juzpu_enquetes-de-regions-sud-ouest-rugby-la-grande-melee_tv
[lien proposé par sur le site du HAC]

Ôtez les espaces de l'URL pour y accéder ...,-)

Marche pas depuis l'etranger... 🙁

  • CEVEN
    176273 points
  • il y a 6 ans

La période est riche en bons docus sur le monde de l'Ovalie.(mention spéciale à France Télévision qui se rattrape de ses diffusions pitoyables ....)

Pourvu que cela dure, car ce genre de reportages invite à réfléchir sur le rugby d'aujourd'hui à l'expérience des lumières du passé.

P'Ti clin d'oeil à Hasparren pour sa place en tête de poule 16 de Fed3 😉

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
Vidéos
Réseaux Sociaux
News
Vidéos
News