VIDEO. INSOLITE : entre rugby et études, plongez au cœur du Centre de formation du Castres Olympique
Les Espoirs du Castres Olympique.

🔥 Black Friday 🔥

6 mois offerts ! (30 € / an)
Découvrez le reportage de France 3 Occitanie sur le quotidien des pensionnaires du Centre de formation castrais.

VIDEO. Préparation, match, victoire : en immersion avec les Espoirs du Castres OlympiqueAncien directeur du Centre de formation du Castres Olympique, Christophe Urios est aujourd'hui l'entraîneur de l'équipe première. Alors quand il évoque la politique du club tarnais, on se tait, et on écoute : "à terme, il faut qu'on ait 50% de nos joueurs qui sont issus de notre formation." Des paroles qui tranchent avec le contexte actuel où les jeunes ont de plus en plus de mal à s'affirmer en Top 14. Actuellement cinquièmes de la Poule Elite, les Espoirs du CO réalisent une bonne saison, preuve que la confiance est bien placée. Christophe Urios, toujours :

C'est un projet ambitieux mais il doit s'étaler sur quasiment neuf ans. On a les trois premières années où on doit peaufiner les joueurs qui sont très proches. Je pense à Anthony Jelonch, à Victor Moreaux. Ensuite, on va tomber sur le recrutement qu'on est en train de faire aujourd'hui, les joueurs nés en 99-00. On en a déjà chez nous et on va les préparer pour qu'ils soient les jeunes dans deux à trois ans. Et il y a encore l'équipe d'après. On regarde chez nous, en interne, si on n'a pas des jeunes, des leaders capables d'occuper ce poste.

Si Antoine Dupont va s'envoler vers le Stade Toulousain, d'autres ont choisi de s'inscrire dans le projet de Castres, comme Vialelle ou Babillot. Et si le chemin est encore long pour les jeunes pensionnaires du Centre de formation, le but actuel est d'assurer leur avenir professionnel - ou l'après rugby - en menant de front rugby et études, tout en leur permettant de s'épanouir tant physiquement que et techniquement.

France 3 Occitanie les a suivi au quotidien, découvrez le reportage vidéo : 

Crédit vidéo : France 3 Occitanie

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Lex
    38505 points
  • il y a 3 ans

Mon dieu la prononciation de Saïx !

En tout cas intéressant de voir comment vivent ses jeunes, et surtout cette volonté d'avoir un maximum de joueurs issus de la formation dans le club. C'est avec ce genre de politique que peuvent éclore les futurs talents français de demain.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News