VIDEO. FLASHBACK. 1995. Zinzan Brooke claque un drop de 40m face à l'Angleterre à la Coupe du monde
1995. Zizan Brooke tape un drop de 40m en demi-finale de la Coupe du Monde.
Retour 20 ans en arrière. Nous sommes en 1995, l’année de la Coupe du Monde de rugby en Afrique du Sud. C'est l'époque de François Piennar et Jonah Lomu.
Retour 20 ans en arrière. Nous sommes en 1995, l’année de la Coupe du Monde de rugby en Afrique du Sud. Pour vous situer, c’est l’époque de François Piennar, le capitaine d l’Afrique du Sud, et Jonah Lomu. Cette compétition constitue le cadre idéal pour médiatiser le rugby et le faire entrer dans une nouvelle ère. Évidemment, les All Blacks partent largement favoris (comme depuis 30 ans d’ailleurs). Ils écrasent tout sur leur passage, l’Irlande (43-19), le Pays-de-Galles (34-9), le Japon (145-17) et l’Écosse en quart de finale (48 à 30) et rejoignent le dernier carré composé des Anglais, des Sud’Af et des Français.

Dans la première demie, les Tricolores se font éliminer en demi-finale contre les Sud Africains de Nelson Mandela à Durban sur le score de 19 à 15. L’autre demie opposait les Blacks d’Andrew Mehrtens à l’Angleterre de Mike Catt. Un match passionnant à plus d'un titre car marqué par la puissance et la finesse de cette équipe des Blacks, sûrement la plus talentueuse de l’histoire. En plus des célèbres Fitzpatrick, Brooke, Little, Frank ou encore Mehrtens, un jeune ailier se distingue dans le groupe. À cette époque, Jonah Lomu a 20 ans, il pèse 125 kilos et mesure 1m96. On se rappelle bien de ces 4 essais qu’il a planté ce jour-là.

Brooke, ce nom vous parle peut-être moins que Lomu mais le numéro 8 néo-zélandais a également marqué l'histoire de la Coupe du monde à sa manière dans cette demi-finale. Après un échange de coup de pied assez brouillon, les Anglais se dégagent et Zinzan Brooke récupère la balle aux 50. Le Black, qui n'avait pas encore accès à la fameuse boisson énergisante, se sent alors pousser des ailes et tente un drop de plus de 40 mètres sur le côté. Tapé comme un avant qui s’essaye seulement à l’entrainement pour rigoler, le ballon monte dans les airs et finit 20 mètres derrière les perches à la grande surprise du public. Magique.


Crédit vidéo: Wolrd Rugby
Victor Daguin (Le Rugbynistère)
Victor Daguin (Le Rugbynistère)
Cet article est rédigé par Victor Daguin (Le Rugbynistère), un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Je pensais que l'humour était de mise sur Rugbynistere , site qui se veut décaler par excellence. Trop de gens se prennent au sérieux et n'ont envie de rire de tout. Restons de grands enfants !!

  • indy
    23083 points
  • il y a 4 ans

Zinzan Brooke c'était un Monsieur du rugby avec un grand M à l'époque ou il jouait, des types comme ça ce sont de vraies légendes comme John Eales ou Johnny Wilkinson et chez nous un Jean Prat ou un Jean Pierre Rives.

Zinzan Brooke, c'est la grande sseucla !... Même son nom claque !... Sinon il y a Morne Steyn pour les drops... Sérieux, Zinzan Brooke c'est LE n°8 absolu, fort, rapide, technique, vista et grinta associées...

  • mimi12
    68696 points
  • il y a 4 ans

Il avait étonné beaucoup de monde ce jour là!

Ce drop de Zinzan a semé la "zinzanie" chez les spectateurs du match. C'est pour cela qu'il est magique...!!!!!

Enorme, pas commun de voir un 8 faire ça !
Mais bon, ils étaient moins gros les avants à l'époque !

le plus etonnant, c est que zinzan brooke a couru sur l hippodrome de vincennes...

  • Minotop
    13882 points
  • il y a 4 ans

Hé ho çà va ! Meme moi pilier je fais la même... Sur EA Sports Rugby 🙁

Derniers articles

News
News
Transferts
News
News
News
News
News
News
News
News