VIDEO. Champions Cup - Castres. Anthony Jelonch crève l'écran face à Montpellier
Castres - Anthony Jelonch bientôt chez les Bleus ?
Anthony Jelonch a impressionné au centre de la troisième ligne dimanche dernier face à Montpellier.

Être élu homme du match à seulement 20 ans lors d'une rencontre de Champions Cup, ça n'arrive pas tous les jours. Ça a d'ailleurs valu à Anthony Jelonch (1,95 m ; 113 kg) quelques commentaires moqueurs de la part de ses coéquipiers à l'issue de la victoire du CO sur le MHR dimanche. Mais tous savent que le jeune troisième ligne centre a fait le boulot contre les Héraultais. À commencer par son entraîneur, Christophe Urios. "Anthony, c’est un joueur remarquable. Il est issu de la formation française et franchement, il lui rend honneur. On voit qu’il a bien travaillé, qu’on l’a bien formé", indique le technicien dans les colonnes du Midi olympique.

Formé à notamment faire mal à la défense tant dans les rucks que sur ses prises de balle. Face à Montpellier, il a d'ailleurs été celui qui a le plus porté le cuir (16 courses). Avec 62 mètres au compteur, dont une belle percée en première mi-temps, il a largement participé à la victoire des Tarnais. "Il n’y a pas beaucoup de numéros 7 de ce genre : pas très explosifs mais très puissants, capables d’être aussi fort au contact, comme au plaquage (9 au total dans ce match, ndlr.), sans jamais reculer", ajoute Urios, certain que Jelonch portera le maillot du XV de France après avoir mouillé celui des U20.VIDEO. Champions Cup - Castres. Anthony Jelonch crève l'écran face à MontpellierListe Développement : quel temps de jeu pour les grands espoirs du XV de France ? #14C'est d'autant plus impressionnant que les Héraultais sont réputés pour leur puissance. Ils ont notamment donné du fil à retordre aux locaux durant une bonne partie du premier acte. Mais le troisième ligne n'a jamais rechigné à se proposer pour les défier, tantôt la tête baissée pour donner de l'avancée à son équipe, tantôt l'œil alerte et le bras libre pour faire vivre le cuir derrière lui. "C’est le futur numéro 7 de l’équipe de France. Pas le 8, car il a encore des lacunes comme la touche ou les ballons hauts qu’il doit combler avant d’y revenir." En attendant de le retrouver avec le coq sur la poitrine, découvrez ses plus belles actions face au MHR.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Qui de Toulouse, Toulon ou le racing va sortir le miroir en premier?

Derniers articles

Ecrit par vous !
News
News
Sponsorisé News
News
News
Ecrit par vous !
News
News
News
News
News
News