VIDEO. Challenge Cup. Vaka et Ugalde régalent mais le Connacht crucifie Bayonne
Challenge Cup. Vaka et Ugalde régalent mais Bayonne se fait crucifier.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Bayonne retrouvait Connacht ce samedi à Jean-Dauger. Saimoni Vaka et Matthieu Ugalde ont brillé avec de beaux essais mais cela n'a pas suffi pour l'emporter.
Une semaine après avoir concédé plus de quarante points face au Connacht (42-19) lors de la 3e journée de Challenge Cup, Bayonne retrouvait la province irlandaise ce samedi à Jean-Dauger. Une rencontre qu'il convenait de gagner non pas pour continuer l'aventure européenne, déjà bien compromise avec deux revers au compteur, mais pour préparer la venue de l'UBB en Top 14 avec le maximum de confiance. Et rien de tel qu'un essai dès les premières minutes de la partie grâce aux jambes retrouvées de Saimoni Vaka sur une interception de 80 mètres pour se mettre dans les meilleures conditions. Ajoutez à cela un peu de chance sur le coup de pied à suivre de Matthieu Ugalde pour lui-même suite au cafouillage des arrières irlandais, et vous obtenez une entame presque parfaite pour les Basques (14-3).

Mais alors que les 20 premières minutes leur ont été favorables, les suivantes ont vu leurs adversaires recoller progressivement au score par le pied de l'ouvreur Miah Nikora sur pénalité (6e, 30e, 37e) et à l'essai du demi de mêlée Caolin Blade servi par son arrière Darragh Leader après une très belle percée dans la défense bayonnaise. Loustalot ayant également ajouté trois points à la 34e, l'Aviron a ainsi rejoint le vestiaire avec une longueur d'avance seulement à la pause (17-16), en dépit d'une possession largement en leur faveur (67 %). Décidés à ne pas subir un nouveau revers, les Bayonnais ont frappé dès la reprise grâce à une belle chevauchée de Vaka sur 30 mètres qui a trouvé Ugalde en soutien, lequel a résisté à un défenseur pour offrir l'essai au jeune Pierre Sayerse avec un subtile offload.



Des intentions et une belle débauche d’énergie qui n’ont cependant pas permis à l’Aviron de l’emporter. Loustalot avait pourtant donné dix unités d’avance aux siens à la 50e (27-16). Mais le buteur du Connacht n’a également pas tremblé à la 57e puis à la 67e pour offrir à l’équipe en visite une chance de victoire. Chance qu’elle a su prendre dans les tout derniers instants de la partie grâce à un ballon porté puis relevé avec filouterie par le demi de mêlée Caolin Blade. Un essai transformé par Nikora pour un court succès irlandais 29 à 27. « C'est difficile de perdre dans les dernières minutes, mais c'est aussi ça le rugby ! », commente le capitaine Mark Chisholm.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Kintoa
    761 points
  • il y a 6 ans

Je suis pas vraiment d'accord, l'équipe s'est vraiment donnée en défense, tu as juste à voir les 10 premières minutes du match pour comprendre que le rideau était en place. Le problème c'était vraiment ce demi de mêlée du Connacht qui était plus qu'en forme de soir là ! C'est quand même lui qui a presque fait tout le travail de son équipe 😉

Pour en revenir au match, pas mal d'air défense quand même...

"C'est aussi ça le rugby". J'aime bien cette expression parce que ça marche aussi avec le football, le tennis, le basket et probablement aussi le curling.

Si jamais je me lance dans une improbable carrière sportive à 40 ans, je saurai quoi dire aux journalistes.

Derniers articles

Vidéos
Vidéos
Vidéos
News
Vidéos
Vidéos
Vidéos
News
News
News
Sponsorisé News