VIDEO. 6 nations B. Le Portugal fait douter la Géorgie dans un match interminable !
6 nations B. Le Portugal fait douter la Géorgie.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Le Portugal a fait douter la Géorgie dans son stade à Tbilissi lors d'un match interminable à l'occasion de la deuxième journée du Tournoi des 6 nations B.
On est loin des 24 heures et 51 minutes du match le plus long du monde disputé en 2013 en Angleterre et soldé sur le score de 1 742 à 828 en faveur de l'Armed Forces XV face aux Scotty's Little Soldiers. Mais en terminant leur partie à la 92e minute de jeu ce dimanche, Géorgiens et Portugais ont sans doute joué le plus long match de leur carrière lors de la deuxième journée du 6 nations B. Des arrêts de jeu à rallonge qui ont permis au Portugal d'espérer faire un coup retentissant à Tbilissi face au champion en titre (20-15). Tout avait pourtant très mal commencé pour les Lusitaniens avec un essai dès la première minute du centre Davit Kacharava grâce à la belle prise d'intervalle de son arrière Merab Kvirikashvil. Ce dernier a d'ailleurs été le principal pourvoyeur de points de la Géorgie dans cette partie plutôt hachée par les fautes. C'est lui qui a en effet permis aux siens de prendre l'avantage juste avant la pause alors que les visiteurs avaient parfaitement réagi après l'essai en passant trois pénalités par le Clermontois Pedro Avila (14-9).

Malgré une belle débauche d'énergie, les Portugais, bousculés et indisciplinés, ont peu à peu cédé sous les assauts des locaux et encaissé une quatrième pénalité de Kvirikashvil. Malgré le carton jaune adressé au troisième ligne géorgien Sutiashvili à un quart d'heure de la sirène et la réduction du score par Avila (17-12), ils n'ont ensuite pas été en mesure de combler leur retard. L'essai transformé qui aurait pu leur permettre de créer la surprise n'est en effet jamais arrivé alors que la Géorgie a vu un autre de ses joueurs rejoindre le banc temporairement dans les arrêts de jeu. Il faut dire qu'ils ont eux aussi évolué à 14 pendant dix minutes. Le Portugal se satisfera sans doute du bonus défensif décroché à la 92e minute sur une pénalité très lointaine. Des points précieux dans la lutte pour le maintien.



La semaine passée, les Portugais avaient en effet été battus par la Roumanie, alors que dans le même temps, la Géorgie avait corrigé l'Allemagne.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Je dirais que les Portugais ont été organisés et disciplinés en défense et l'équipe du Portugal a créé de graves problèmes pour les Lelos en général, et même dans la mêlée, habituellement la force du jeu de Géorgie, et cette fois c'était bien équilibré
Dire que le Portugais a été «bousculés et indisciplinés» n'a rien à voir avec ce qui est arrivé à Tbilissi

Dans le résumé, on parle d'un centre qui fait une passe à un arrière ? Ca existe en Géorgie ? Je croyais qu'ils ne dépassaient pas le n°4.

On me dit que certains joueurs ont envoyé des parpaings comme Vincent Clerc dans la pub Pigeot 😉

Avec un jeu au poil !

Est-ce vraiment un hasard si les Portugais ont bâti une défense en béton ?

Derniers articles

Vidéos
News
News
News
Vidéos
News
News
News
News
News
News