La fusée Tommy Bowe s'offre un doublé  face à La France

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
L'ailier irlandais Tommy Bowe réalise le doublé face au XV de France et permet à l'Irlande d'obtenir le match nul au Stade de France.
Si Yoann Maestri a été élu Talent d’or du match France-Irlande, la récompense aurait également pu revenir à l’ailier Tommy Bowe, auteur des deux essais irlandais. Dans une rencontre où le XV du Trèfle a essentiellement brillé par son agressivité dans le jeu au sol, il a su concrétiser le peu d’occasions qu’a eues son équipe.

Le premier essai intervient à la 13ème minute quand Tommy Bowe intercepte une passe d’Aurélien Rougerie à destination de Clément Poitrenaud et file aplatir entre les poteaux. Le second à la 38ème minute après un ballon de récupération exploité par l’Irlande. Tommy Bowe, parfaitement décalé par Keith Earls, profite d’une erreur de défense de Vincent Clerc, qui oublie de glisser, et tape un coup de pied par-dessus Clément Poitrenaud avant d’aller marquer.

Auteur de 24 essais en sélection, Tommy Bowe confirme ainsi qu’il est toujours un ailier de premier plan. Evoluant en club chez les Ospreys où il totalise 36 essais en 77 matchs, il a annoncé son retour dans la Province de l’Ulster la saison prochaine.

Rémi
Rémi
Cet article est rédigé par Rémi, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Konss
  • il y a 8 ans

Je pense que c'est un peu mesquin de chipoter sur la chance qu'aurait eu Bowe. Lui et Rob Kearney ont été très bons. La chance sourit à ceux qui prennent l'initiative et s'adaptent à chaque situation. Sur son interception, il fait ce qu'il faut parce qu'il y a un surnombre à son extérieur mais surtout parce qu'il a vu depuis la passe du 10 français qu'on est entrain de s'enfermer. A ce moment, j'ai pensé que Rougerie allait accélérer vers son intérieur car c'était fermé au large. Il ne s'est pas adapté, l'ailier irlandais s'est adapté.
Sur le second essai, regarde comment les passeurs précédents surveillent le timing de la passe et Bowe se retrouve face au 15 bleu. C'est de l'adaptation tactique que de taper par dessus, et il marque encore un arrêt pour fixer le 10 français. Son coup de pied aurait pu sortir mais il a fait ce qu'il fallait et il a choisi de ne pas le mettre trop intérieur là où deux bleus revenaient couvrir.
La cervelle a eu plus d'effet que la chance.

  • pepou
    230 points
  • il y a 8 ans

-sur le 1er essai si il se rate ou que Rougerie le lobe il y a 2 attaquants français contre aucun irlandais.
-sur le 2ème il a failli vendanger l'essai en ne faisant pas la passe intérieure.
MAIS pour moi il mérite 100 fois le Talent d'or car sans lui il est certain que l'Irlande aurait marquer 1, voir 2 essais de moins et aurait perdu

Mouais... le premier essai c'est une interception et le second il vendange le soutien de son arrière pour tenter un coup de pied par dessus hyper chanceux quand on voit la trajectoire du ballon et le rebond très favorable...
Il a très bien fait son boulot mais il a quand même un maximum de réussite sur très peu d'actions et de manière générale si on fustige le manque d'organisation de l'attaque française, que dire du mutisme offensif des irlandais...

Derniers articles

News
News
Ecrit par vous !
News
News
News
News
News
News
News
Réseaux Sociaux
News