RÉSUMÉ VIDÉO. Top 14 : Castres fait la chenille et fait (déjà) tomber le MHR
Le Castres Olympique en mode The Human Centipede.
Le Castres Olympique a fait la loi chez son dauphin de la saison passée. Attention, les Tarnais sont toujours aussi bons...

Remake au GGL Stadium. Ça pourrait être le titre d'un (très) mauvais film de série Z, mais non ! Ce dimanche, le Castres Olympique se déplaçait dans l'antre rebaptisé du MHR pour clôturer cette première journée du Top 14, version 2018/2019. Le champion de France en titre sur le terrain du vice-champion, l'occasion rêvée - pour l'un - de prendre sa revanche. Et pour l'autre, d'envoyer un sacré signal...

Dans les films, il est bon ton de faire triompher le petit face au gros. Mais qui est qui, dans cette opposition ? Car si les observateurs continuent de voir dans le MHR une équipe capable de décrocher l'Oscar du Brennus, force est de constater que les Tarnais sont largement invités à la table des grands, qu'ils pourraient continuer de présider... En inscrivant trois essais, les hommes de Christophe Urios se sont finalement imposés 25 à 20 sur une pelouse où ceux de Vern Cotter n'avaient pas perdu une seule fois la saison passée !

The Human Centipede, vous connaissez ?

Dans le rôle de la révélation, citons Scott Spedding. Mais à 32 ans, peut-on encore parler de révélation ? Façon The Expendables, le n°15 international tente de se relancer. Mais pas de castagne pour l'ancien Clermontois : avec un doublé plein de cannes et un exploit personnel sur la réalisation de Rodrigo Capo Ortega, Spedding a réussi ses débuts au CO. Quid du MHR ? Difficile de ne pas regretter le manque d'ambition dans le jeu montpelliérain, les Cistes se contentant de trop peu malgré une ligne d'attaque alléchante sur le papier. Jouer comme ça avec Cruden, Goosen, Reilhac ou N'Gandebe, c'est un peu comme avoir les meilleurs acteurs d'Hollywood pour nous pondre une nouvelle suite à la saga Sharknado...

Avec de l'orgueil, Montpellier décrochera finalement le bonus défensif, mais pas la victoire, M. Raynal refusant (à juste titre) deux essais en fin de rencontre. Découvrez le résumé vidéo du match :

Lien Vidéo

 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Castres fait la chenille et Spedding virevolte comme un papillon.

Derniers articles

News
News
News
Transferts
News
News
News
Transferts
Transferts
Transferts
News