RESUME VIDEO. Top 14 - La victoire à l'arrachée de Montpellier face à Grenoble (20-17)
Top 14 – La victoire à l’arrachée de Montpellier face à Grenoble.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Ce samedi face à Grenoble, Montpellier a évité une deuxième défaite de rang à domicile, grâce à une pénalité à la dernière seconde de Jonathan Pélissié.
Ce samedi face à Grenoble, Montpellier a évité une deuxième défaite de rang en autant de match, et qui plus est à domicile, grâce à une pénalité à la dernière seconde de Jonathan Pélissié (20-17). Battu par le Racing-Métro (16-19) il y a une semaine, le MHR a eu chaud aux fesses et il s’en ai fallu de peu que Fabien Galthié ne perde définitivement la raison. Dominateurs en conquête, les Montpelliérains n’ont cependant réussi à capitaliser qu’à la 75e minute de jeu grâce à Alex Tulou. Ils ont notamment bénéficié du carton jaune adressé au deuxième ligne Hendrik Roodt quelques minutes plus tôt pour prendre à défaut des Grenoblois bien en place défensivement durant une bonne partie de la rencontre mais aussi offensivement lors du second acte. Les regrets sont donc importants du côté du FCG qui espérait ramener plus qu’un point de bonus défensif, comme cela a été le cas contre Clermont lors de la première journée. « C’est bien mais il faut qu’on soit déçu de perdre ce genre de match », commentait Julien Caminati à l’issue de la rencontre via Paye ton Caf'.

Sous la houlette d’un Rory Grice omniprésent pour attaquer la ligne et d’un Charl Mcleod hyperactif derrière la mêlée, les Isérois ont bénéficié de très bon ballons, mais ne sont pas parvenus à concrétiser leurs occasions ainsi que leurs nombreux surnombres à l’extérieur. Si bien qu’à la mi-temps, le MHR affichait neuf points d’avance grâce au pied de Benoit Paillaugue (MT : 9-0). Le coaching de Fabrice Landreau a par la suite été bénéfique. Rentré à la pause pour suppléer le jeune Alexandre Dardet, Albertus Buckle a bonifié le bon travail des gros à la 55e. Un second essai a suivi après l’heure de jeu sur un mouvement au large qui a vu l’ailier fidjien Alipate Ratini rentrer à dame. Un coup double pour les Grenoblois, puisque sur l’action, Rene Ranger a écopé d’un carton jaune pour un plaquage à retardement sur Jonathan Wisniewski (17-9). En supériorité numérique, le FCG n’a cependant pas réussi à tuer le match, encaissant au passage trois points à la 69e par l’intermédiaire de Pélissié, ancien de la maison Rouge et Bleu.

Un moment clé dans cette rencontre puisque c’est Grenoble qui a été réduit à 14 juste après. Contrairement à son adversaire, le MHR n’a pas laissé passer sa chance. Poussant les visiteurs à la faute, les Cistes sont revenus à égalité à une poigné de minutes de la sirène (17-17) alors que le demi de mêlée remplaçant a manqué une première occasion de donner l’avantage aux siens sur la transformation. Deux minutes plus tard, le FCG a eu une autre opportunité de mettre un point final à cette rencontre, mais à 43 mètres des perches, Wisniewski n’a pas réussi à viser le poteau du milieu. Et ce que n’est pas parvenu à faire Grenoble, Montpellier l’a réussi avec une pénalité à la sirène. « Il faut qu’on apprenne à tuer ces matchs, confiait Florian Faure. Le point de bonus défensif est une maigre consolation compte tenu de la physionomie du match. »


Crédit vidéo : Canal +

Jonathan Wisniewski a tenu à s’expliquer après cette série de coups de pied.


Crédit vidéo : FCG
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

@ Queenslander, c'était un carton pour l'ensemble de son oeuvre 😉
plus sérieusement, c'est le jeu aussi, tu dois anticiper un poil, pas te jeter comme un fou furieux
PS: ceci dit, j'adore ce joueur, vraiment impressionnant!

  • Gibox
    2510 points
  • il y a 6 ans

En tant que spectateur neutre, j'ai été assez impressionné par Grenoble j'avais noté un bon recrutement à l'intersaison mais ils ont vraiment quelques individualités intéressantes. A revoir à la maison.

En effet, le match a été serré et ne s'est joué à rien. Le MHR va monter en puissance lentement jusqu'à la fin de l'année et cette victoire, même courte, est déjà un bon résultat.

Après je voudrai revenir sur le carton de Ranger qui ne me parait pas mérité au vu de la vidéo. En effet, notre René local avait déjà la tête dans les chaussettes au moment de la passe de Wisnieski et donc du caramel.
La décision de l'arbitre me parait très limite. La même chose est arrivée à Colomier hier contre l'USAP!!

Ils ont eu très très chaud!!! Les grenoblois ne sont pas récompensés de leur 2 gros matchs de début de saison à l'extérieur chez 2 gros morceaux du Top14. Ils vont être durs à prendre chez eux.

Je suis manque sans aucun doute d'objectivité, mais avec l'équipe qui est alignée sur le papier et le banc qu'il y a derrière, je ne m'explique pas que le MHR n'ait pas fait imploser Grenoble, avec tout le respect que j'ai pour eux.

Il n'y a pas à dire, une équipe c'est définitivement bien plus qu'une adjonction d'individualités...

(et pendant ce temps, Toulon a bizuté les Rochelais)

Derniers articles

News
News
News
Transferts
News
Vidéos
News
News
News
News
News