RESUME VIDEO. Super Rugby - 8e titre pour les Crusaders face à des Lions réduits à 14 pendant une mi-temps
Sam Whitelock et les Crusaders ont réalisé une saison parfaite.
La franchise néo-zélandaise des Crusaders a remporté ce samedi le Super Rugby 2017 en s'imposant devant les Lions à l'Ellis Park de Johannesburg.

Et de 8 pour les Crusaders. Aux termes de leur 12e finale, les Néo-Zélandais ont remporté le Super Rugby aux dépens des Lions. Lesquels s'inclinent à ce stade de la compétition pour la deuxième fois de rang. Ils avaient été battus par les Hurricanes l'an passé sur le score de 20 à 3. Tous les éléments étaient pourtant réunis pour qu'ils triomphent cette année. Auteurs d'une superbe saison (1er du classement général devant les Crusaders), ils avaient gagné le droit de recevoir Keiran Read et ses coéquipiers à l'Ellis Park. Mais en dépit des 62 000 spectateurs acquis à la cause des locaux, du voyage ou encore de l'altitude, ce sont les Néo-Zélandais qui ont fait la meilleure entame. 

À la faveur d'une excellente défense - l'un de leurs nomnbreux points forts - ils ont bousculé les Sud-Africains et récupéré un ballon que Tamanivalu a bonifié par un essai de 80 mètres (8e). Quelques instants plus tard, Goodhue (12e) a doublé la mise sur une passe de Read. Déjà décisif sur l'essai précédent grâce à son gros plaquage sur Jantjies, le 3e ligne a également été l'auteur du troisième essai des Saders dès la reprise (3-22). La messe était dite pour les Lions qui avaient perdu Kwagga Smith sur carton rouge juste avant la pause pour un plaquage dangereux.
Les Néo-Zélandais savaient que les Sud-Africains ne baisseraient pas les bras pour autant. Aussi ont-ils effectué des changements très tôt dans le second acte - entre la 47e et le 57e - pour maintenir la pression et le rythme. Et ils ont eu raison. Ceux des Lions sont intervenus bien trop tard pour changer le résultat final mais ils leur ont permis de marquer à deux reprises par Marx (64e) et Fourie (73e). Donnant ainsi lieu à une fin de match à suspense. Les locaux pourront nourrir de gros regrets suite aux occasions manquées à la 58e avec touche à 5m contrée par Read mais surtout ce ballon échappé devant l'en-but kiwi à la 68e par Rohan Janse van Rensburg.Crédit vidéo : SANZAAR

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • straits
    19431 points
  • il y a 6 ans

Sinon, Hansen va encore avoir des soucis de riches parce que Tamanivalu c'est quand même costaud. Sur son essai, on aurait un avion au milieu des mobylettes !
Goodhue grandit à vitesse folle.

Pour le reste, Whitelock impressionnant (les touches volées aux Lions dans les dernières minutes !!), Read égal à lui-même (la mêlée défensive dans les 5m poussée pour récupérer la pénalité), Todd qui m'impressionne chaque fois davantage (LE vrai héritier de Mc Caw !).

Ce qui fait la différence avec les Canes c'est aussi le banc: quand on a Romano et Crockett dessus, ça aide à la 60e.

Je n'aimais pas trop cette équipe de gestionnaires des Saders mais bon là je leur tire mon chapeau.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
Vidéos
Vidéos
Vidéos
News