Pro D2 - Aurillac vs Montauban. Grosse distribution de marrons chauds à la 80e
Pro D2 - Maxime Granouillet a craqué sous les yeux de l'arbitre.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
La fin du match entre Aurillac et Montauban en Pro D2 a été marquée par une bagarre générale et la distribution de trois cartons rouges.

On ne sait pas si les joueurs d'Aurillac et de Montauban étaient pressés de déguster la fameuse dinde aux marrons de Noël mais toujours est-il qu'ils ont pris de l'avance sur le Réveillon. La rencontre s'était pourtant déroulée sans anicroche. Mais sentant leur troisième défaite à domicile arriver, plusieurs Aurillacois ont visiblement décidé de passer leur frustration sur leurs adversaires. Si le coup de poing du deuxième ligne Maxime Granouillet sur Florent Domenech est le plus visible, il n'est pas le premier à avoir disjoncté à la 80e minute de jeu. 

Juste derrière lui, on peut en effet voir Romain Briatte tenter de faire sauter les plombages du pilier Malino Vanai. Briatte comme Granouillet ont logiquement été exclus à l'instar du centre de Montauban Waisale Sukanaveita. Tout a rapidement dégénéré après ces deux gestes. Une bagarre générale dont devrait découler plusieurs suspensions.

Lien Vidéo

Sur plan purement sportif, Montauban a conforté sa première place au classement en remportant sa 14e victoire de la saison (16-22). Vaotoa (12e), Sayerse (43e) et  Bosviel (63e) ont marqué les trois essais des visiteurs, ce dernier rajoutant le reste des points au pied.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Jak3192
    58540 points
  • il y a 3 ans

Le 5 blanc !
Il envoie la 1ere mine,
en prend quelques unes en retour,
et récupère pour la suite de la mailloche !!!!
...
Ah bon ?
C'est fini ?

Ben oui dugland,
on est à la 80eme

Ca va peut être pas bien à Aurillac question classement
mais ça va pas arranger les affaires du club cette commission qui se profile

  • FRLab
    48975 points
  • il y a 3 ans

et du coup, c'est le rugby qui est la dinde dans cette histoire de marrons ;-(

  • breiz93
    62547 points
  • il y a 3 ans

La passivité du corps arbitral m'interpelle quand-même.
Pour rester dans l'esprit, vu que les marrons ont été utilisés il reste les dindes...
Joyeux Noël à tous

  • jlr974
    11493 points
  • il y a 3 ans

Peut-être aurait-il aussi fallu signaler la véritable origine de cet échange de coups ; les Montalbanais ont simulé plusieurs blessures de leurs piliers , Montauban n'avait donc plus de piliers " valides " , et les mêlées ont été simulées , alors que la mêlée d'Aurillac était nettement supérieure et enfonçait celle de Montauban sous les poteaux de Montauban , tout à fait en fin de match .

@jlr974

Sans oublier des précédents matchs chauds entre les 2 équipes, notamment à sapiac!

@jlr974

Y a rien qui justifie des coups.

  • jlr974
    11493 points
  • il y a 3 ans
@Babalonis

Je n'ai pas dit que ça les justifiait , ça les explique .

@jlr974

Y a rien qui explique des coups, à part la bêtise des protagonistes.

  • jlr974
    11493 points
  • il y a 3 ans
@Babalonis

Vous êtes jeune , vous comprendrez un jour , peut-être ...

  • Ahma
    95749 points
  • il y a 3 ans
@jlr974

Ce n'est pas une question d'âge, toute l'ambiguïté de l'échange repose sur le double sens des mots expliquer et comprendre : est-ce qu'on les prend dans un sens purement neutre et factuel, ou est-ce qu'on laisse entendre par là une certaine complaisance envers les actes considérés ?

  • jlr974
    11493 points
  • il y a 3 ans
@Ahma

Expliquer ne laisse place à aucune complaisance .

@jlr974

Mon point est le besoin de contextualiser l'échange de coups alors que le seul contexte valable dans un tel cas, c'est la bêtise des donneurs de marrons. Par contre je veux bien qu'on m'explique l'argument de la jeunesse, vieux.

  • jlr974
    11493 points
  • il y a 3 ans
@Babalonis

C'est vous même qui vous qualifiez de jeune ( trop jeune pour tout savoir ) dans d'autres posts de ce site .

@jlr974

Ah oui, jeune par rapport à d'éventuel problème de genou, le rapport est ici évident. Et tout savoir n'a aucun rapport avec un quelconque âge, non ? Bref, les arguments à base de condescendance sont toujours risqué à utiliser.

  • Ahma
    95749 points
  • il y a 3 ans
@jlr974

En l'occurrence c'est possible. Mais d'une façon générale, de fait, c'est souvent sous-entendu quand quelqu'un emploie les mots " expliquer " ou " comprendre ".

  • jlr974
    11493 points
  • il y a 3 ans
@Ahma

Expliquer signifie dire comment et pourquoi on en est arrivé à cette " distribition de marrons " , ça ne les excuse ni ne les justifie .

@jlr974

Cela impliquerait donc qu'il y ait un enchaînement logique entre "mêlée simulée" et "baston", mais je ne l'ai pas encore trouvé.

  • jlr974
    11493 points
  • il y a 3 ans
@Team Viscères

Cherchez donc à partir de " blessures simulées " .

@jlr974

Je ne le trouverai pas plus. Il existe un enchainement logique entre "je suis tombé dans l'eau" et "je suis mouillé", pas entre "blessure simulée" et "baston générale".

  • jlr974
    11493 points
  • il y a 3 ans
@Team Viscères

Rien ne justifie non plus un doigt d'honneur d'un rugbyman professionnel au public ; pourtant , vous le justifiez par des sifflets en parlant de retour de bâton ; c'est la même chose ici : des joueurs qui dégoupillent face aux trucages scandaleux de leurs adversaires et de l'inertie de l'arbitre .

@jlr974

À aucun moment je n'explique le geste de Steyn par celui du public, je fais juste remarquer que si le public de Montpellier insulte le joueur il n'a donc pas la légitimité de se plaindre si le joueur l'insulte en retour. Il n'y a pas d'enchainement logique entre les sifflets et le geste de Steyn, c'est juste que l'on ne peut pas décemment se plaindre d'un comportement que l'on a soi même.
Si je devais expliquer le geste de Steyn, je l'expliquerai par le fait que le joueur a craqué.

Pour en revenir à la générale, l'explication est la même : les joueurs ont craqué. Le seul facteur qui explique la baston, c'est qu'ils n'ont pas su garder leur calme. Ce n'est pas l'arbitre qui les pousse à se battre, ce n'est pas les mêlées simulées. C'est juste des gars qui sont frustrés et qui décident que puisqu'ils sont frustrés ils vont balancer des mandales.
On ne peut pas expliquer que balancer des mandales est l'enchaînement logique d'une décision arbitrale frustrante ou d'un coup de vice de l'adversaire, il y a tous les joueurs des joueurs qui subissent des décisions frustrantes sans pour autant dégoupiller. Le coupable quand un coup de poing est donné, c'est celui qui donne le coup de poing, pas l'arbitre, l'adversaire, le vent, le public ou le jardinier. Le rugby n'a pas besoin de cette mentalité dépassée "pas content, taper".

Et joyeux noël. C'est la commission qui va être contente.

Derniers articles

Réseaux Sociaux
News
News
Vidéos
News
News
Transferts
News
News
News
News