Médard sauve l'essai avec une prise de judo
Maxime Médard a donné de sa personne pour sauver l'essai.
Alors que le pilier du MHR, Maximiliano Bustos, est tout proche d'inscrire le premier essai montpelliérain, l'ailier international le pousse en touche avec un geste de judoka.
A l’occasion de la 24ème journée de Top 14, Montpellier recevait le Stade Toulousain au Stade Yves du Manoir. Une rencontre un temps cadenassée soldée sur le score étriqué de 10 à 8 en faveur des locaux. Il faut dire qu’à la mi-temps, le tableau d’affichage avait seulement été défloré que par une pénalité montpelliéraine. Mais il s’en est pourtant fallu de peu que les hommes de Galthié ne prennent le match à leur comptent en marquant un essai à la demi-heure de jeu par l’intermédiaire du pilier argentin, Maximiliano Bustos, suite à une pénalité rapidement jouée par Timoci Nagusa et à une série de petites passes.

Et si l’en-but toulousain est finalement resté vierge durant le premier acte, c’est grâce à la formidable action défensive de l’ailier international, Maxime Médard. Un geste aux airs de o soto gari. En tout cas, ippon !



Sur cette action, le Toulousain s’est d’ailleurs blessé à une côte flottante (trait de fracture) et devrait être absent entre trois et quatre semaines selon les derniers examens en date. Il devrait donc manquer les deux derniers matchs de la saison régulière contre Clermont, où Toulouse n'a pas gagné depuis 11 ans, puis la réception de Grenoble, qui avait remporté le match aller.
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

@Oli
C'est justement parceque tu dis que tu ne comprends pas que je me suis permis de répondre.
Parceque manifestement il y a deux écoles pour juger d'un en avant. La tienne que tu penses indiscutable par rapport à la règle et l'autre qui manifestement est moins connue et heurte les convictions de la majorité.
Hors ce n'est pas la Vox populi qui décide de la règle, de la façon dont elle s'écrit, de la façon dont on doit la lire et de la façon dont les arbitres doivent l'appliquer, c'est l'IRB.
Il s'avère que l'IRB s'est exprimée au travers d'une vidéo explicative postée dans la partie "explication des règles" de son site officiel. Et cette vidéo dit qu'on ne doit pas tenir compte du mouvement du ballon par rapport au sol.
De plus le grand patron des arbitres, c'est à dire celui qui a pouvoir de dire aux arbitres comment ils doivent arbitrer à confirmé cela.
Il est donc réglementairement inexact de dire que ta méthode est la bonne.
Cela étant, il ne s'agirait pas de condamner ou même de critiquer un arbitre qui l'appliquerait vu que ça ne choque personne mais à l'inverse il s'agit de dire qu'il ne faut encore moins condamner un arbitre qui suit les instructions de l'IRB et du patron des patrons, en lisant la règle tel que (je, mais ca n'a pas d'importance) l'IRB le fait.

Donc à ta question de départ, est ce que l'arbitre à commis une faute, j'ai répondu non à la lumière de ce qui s'avère (merci Bapt) être le point de vue officiel de l'IRB.

Maintenant, je crois que moi aussi je cesse là, car je redoute que Bapt n'ait eu raison dans son dernier message sur le sujet.

Derniers articles

News
News
News
Vidéos
News
News
Vidéos
Vidéos
News
Vidéos
News