Le XV de la Rose trop ambitieux contre l'Australie ?
L'essai de Manu Tuilagi contre les Wallabies
Battu par l'Australie à Twickenham (14-20), le XV de la Rose paye peut-être sa trop grande audace... le choix de ne pas taper plusieurs pénalités a en effet été critiqué dans la presse.
Après la raclée prise face au XV de France, on ne donnait pas cher de la peau des Wallabies face aux Anglais, auteurs de résultats plus qu'encourageants depuis l'arrivée de Stuart Lancaster à la tête de la la sélection. En coulisses, on pariait même que la tête de Robbie Deans tomberait en cas de défaite...

Heureusement pour Deans et pour l'amour propre des Wallabies, les green and gold ont su réagir en l'emportant à Twickenham, notamment grâce à un essai de l'ailier Nick Cummins. Les Anglais, également auteurs d'un essai grâce à Manu Tuilagi, peuvent cependant avoir des regrets puisque la victoire semblait à leur portée. Dans la presse, on pointe du doigt les décisions du capitaine anglais Chris Robshaw. Le joueur des Harlequins a en effet choisi, à plusieurs reprises, de ne pas taper les pénalités, préférant aller chercher un second essai qui n'est jamais venu. Robshaw qui a défendu ses choix après la rencontre :« C'est facile à dire après le match... avec des si... si Waldrom passe la ligne sur son occasion... on regardera tout ça à la vidéo mais je pense que sur la dynamique du match, c'était la bonne décision. On pensait vraiment pouvoir marquer cet essai ».

Clive Woodward, lui, a préféré critiquer l'actuel sélectionneur Stuart Lancaster. Selon le coach des champions du monde 2003, il aurait dû mieux avertir ses troupes avant la rencontre : « Il faut être intelligent, et l'intelligence vient de la façon dont on entraîne, dont on pense, et des joueurs que l'on sélectionne. On ne doit pas prendre de décisions dans le feu de l'action (…) La clef est de rentrer dans la tête des joueurs avant le match, et de s'assurer de savoir ce qu'ils feront à chaque situation. Il n'y a aucun intérêt à revoir une défaite à la vidéo. Il faut tout prévoir en amont du match, c'est ça le secret du coaching. Le rugby international est impardonnable, et ces décisions sont absolument cruciales ». Lancaster appréciera...



Reste maintenant à voir si les Anglais se montreront plus "raisonnables" la semaine prochaine face à l'Afrique du Sud. Cette défaite leur coûte en tout cas très cher, puisque rentrer dans le Top 4 du classement IRB avant décembre leur est désormais pratiquement impossible.

Source : BBC
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Kadova
    31045 points
  • il y a 6 ans

Ca discute sec en Angleterre, et je crois qu'ils vont retourner aux basiques qu'ils savent si bien faire contre l'Afrique du Sud.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
Vidéos