Le Leinster enterre les espoirs du Stade Français... en 28 minutes.
Rob Kearney s'envole pour marquer le troisième essai du Leinster.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Dominé une bonne partie du match, Leinster s'est montré impitoyable contre le Stade Français. Les Irlandais n'ont eu besoin que de trois ballons pour marquer trois essais en une demi-heure.
Vendredi dernier en finale d'Amlin Cup, une montagne se dressait face au Stade Français : le Leinster. Double championne d'Europe en titre, la province irlandaise n'était pas vraiment à sa place dans cette compétition. Un challenge aux allures de mission impossible pour les Parisiens, d'autant plus que les Leinstermen jouaient à domicile, dans leur jardin du RDS Stadium de Dublin.

Pourtant, les hommes de Christophe Laussucq et David Auradou ont cru en leur chance. Dominateurs en conquête, ils ont monopolisé le ballon pendant une grande partie du match et ont tenté de créer du jeu. Malheureusement, les vagues offensives des Soldats Roses ont buté sur une défense irlandaise bien en place. Plus expérimentés, et doués d'une vitesse d'exécution supérieure, les Leinstermen n'auront eu besoin que de trois ballons pour punir le Stade Français, et marquer trois essais en moins de 30 minutes. Menés 21 à 6 à la pause, les Parisiens réussiront à sauver l'honneur grâce à un essai de Sinzelle en seconde mi-temps. Trop tard pour le Stade Français, qui s'inclinera finalement 34 à 13. Il s'agit du troisième titre européen en 3 ans pour Joe Schmidt, l'ex-adjoint de Vern Cotter à Clermont, et futur sélectionneur de l'équipe d'Irlande.

Les trois essais assassins du Leinster par Madigan, Cronin et Kearney. L'occasion de voir briller Isa Nacewa pour la dernière fois sur la scène européenne. Le talentueux ailier Fidjien prendra effectivement sa retraite à la fin de la saison, à seulement 30 ans.



Les Parisiens, eux, terminent une saison en dents de scie sur une nouvelle défaite en finale de Coupe d'Europe, la 4ème de leur histoire. Ils ratent également la qualification en H Cup, le dernier ticket disponible revenant à Perpignan, 7ème du Top 14. Ils tenteront de faire mieux l'année prochaine avec un recrutement ambitieux.
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
Cet article ne contient aucun commentaire, soyez le premier à en poster un !

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
Vidéos
Vidéos