Laurent Labit dénonce la double-interprétation de l'arbitrage vidéo
Laurent Labit n'est pas du tout satisfait de l'arbitrage vidéo.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
L'entraîneur du Racing-Métro 92 est revenu sur les décisions arbitrales ayant coûté cher à son équipe depuis le début de la saison.
Laurent Labit est en colère et il le fait savoir. L'entraîneur des trois-quarts du Racing-Métro est revenu sur les décisions arbitrales ayant coûter cher à son équipe depuis le début du Top 14. Si la défaite face au RCT s'explique avant tout par la supériorité des Varois, il est vrai que les décisions arbitrales à la vidéo n'ont pas été en faveur des Franciliens. Labit parle même de « double-interprétation » et dénonce :

La seule chose qu'on a relevé c'est qu'en deux matchs, il y a eu cinq situations d'« essai vidéo » qui nous sont contraires : trois qui ne sont pas accordés et deux qui sont accordés à l'adversaire et qui n'y sont pas. Le problème, il est là. On ne peut pas avoir de double-interprétation, notamment sur l'action de l'essai à Toulon entre Planté et Matadigo où on nous dit qu'on va juger les mains et plus la trajectoire, or nous juge la trajectoire. Sur l'essai de Toulon en 2e mi-temps, on juge les mains. Il faut qu'on soit cohérent dans l'approche et l'analyse de la vidéo.

Alors, d'accord avec la sortie de Laurent Labit ? Son témoignage complet ici :

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

@ arountazief
entre rugbymans civilisés on finit toujours par se comprendre. On est pas des pousse cailloux quand même 😉

  • Harry
  • il y a 6 ans

Il est actuellement demandé aux arbitres de ne plus tenir aucun compte de la trajectoire du ballon par rapport au sol mais du seul mouvement des bras et des mains du passeur, c'est bien là ou est toute l'incohérence ...en outre la règle 12 précise " pas vers l'avant", elle ne stipule pas "vers l'arrière" et entre les 2 il y a une marge...

@3e latte> Au temps pour moi, j'ai lu trop vite et je n'ai pas tilté que tu parlais de la ligne d'en but du RM et pas de la ligne adverse. Je suis donc parfaitement d'accord avec toi et ton explication 😉

@ arountazief
Aucune ironie dans mon commentaire.
C'est juste que pour moi, la trajectoire du ballon ne se dirige pas vers la ligne d'en but RM. Alors après pour avoir vu la 1e mi-temps, je suis d'accord sur le fait que le mouvement des mains va vers l'arrière mais à aucun moment celles ci n'impriment un mouvement vers l'arrière au ballon.
Et qu'on ne me parle pas de la vitesse du joueur qui imprime une énergie cinétique au ballon car Planté est à l'arrêt. C'est juste qu'il négocie mal le 2 contre 1 car il se place sur l'épaule extérieure du défenseure, il serait resté sur l'épaule inté du défenseur son 2 contre 1 aurait été plus facile à jouer.

@3e latte> Je me trompe peut-etre mais il doit y avoir soit de l'ironie, soit un problème de négation dans ton commentaire. Pour moi en tout cas, oui le lancer de Planté est légèrement en avant.

  • Harry
  • il y a 6 ans

Il s'agit effectivement de qq chose (mouvement des bras et des main non dirigé vers l'en-but adverse) à propos de quoi dans 95 % des cas litigieux la TMO n'apportera jamais rien sinon encore plus de doutes,...c'est pkoi il serait absurde de continuer à s'y référer...ne pas oublier non plus que dans les stades les images ne sont jamais diffusées et que les mns d'attente sont très longues ..et porteuses d'excitation inutile...les jugements en direct des 3 arbitres (champ et touches) sont suffisants en ce qui concerne cette phase.

Euh... Et si tout ça, c'était la faute à Max ??? Il me comprendra lol...

@ arountazief
c'est pourquoi l'essai de matadigo ne peut absolument pas être validé. La trajectoire du ballon ne se dirigeant a aucun moment vers la ligne d'en but du RM

@Lowan> La règle "de base" porte sur le lancer. Le lancer ne doit pas être dirigé vers la ligne d'en-but.
On ne se focalise donc que sur le mouvement de lancer du joueur. Quand on parle de "mouvement des mains", on parle du tout début du mouvement du ballon et donc de la direction initiale imprimée au ballon.

  • lowan
    10628 points
  • il y a 6 ans

l'en-avant est la regle de base du rugby. il y a en-avant lorsque la trajectoire de la balle lors d'une passe ou lorsque l'on fait tomber le ballon prend la direction de la ligne d'en-but adverse !

je ne comprend donc pas pourquoi lors de l'arbitrage vidéo on examine la trajectoire des mains ? appliquons la regle de base sinon cela va finir par s'apparenté a du "football americain" !!!

  • Harry
  • il y a 6 ans

La passe de Planté à Matadigo était aussi valable que l'était celle de Wilko à Giteau ...ces décisions ubuesques et contradictoires sont de vraies foutaises...
"on attend la décision IRB du 02/09 qui va modifier le protocole existant.De nombreuses nations sont contre le fait que la vidéo soit utilisée sur les passes dites en avant"
PS je ne suis pas le pseudo de Joel Dumé le DTNA et c'est bien lui qui l'a déclaré avant-hier sur BFM/RMC

Il a raison. De toute façon tout le monde l'a dit, ces nouvelles règles sur l'arbitrage vidéo sont de trop...

Il a raison, l'essai de Matadigo aurait dû être accordé.

  • FF.
    22287 points
  • il y a 6 ans

la règle est ce qu'elle est, l'arbitrage vidéo est un formidable outil, mais il ne doit pas prêter à interprétation, je suis d'accord avec Labit. Deux situations pratiquement identique à RCT-RM92 et deux décisions différentes...pas cool tout ça!

  • Wxtlr
    5426 points
  • il y a 6 ans

Un en-avant c'est le ballon point. Trajectoire des mains ça ne veut rien dire. On peut toujours faire une passe en avant et continuer son mouvement pour montrer qu'on a fait une passe en arriére ? Où va t on ?

  • 6592
    31776 points
  • il y a 6 ans

Personnellement ce qui m'ennuie dans toute cette histoire de vidéo étendue, c'est l'écart qui continue à se creuser entre rugby pro et rugby amateur.

On veut pasteuriser complétement le rugby pro en permettant le recours à la vidéo en cours de match, ne serait-ce que sur demande du capitaine pour un mauvais geste dans un ruck, qui fait suite à l'analyse détaillé de chaque match sous tous les angles pour les citations après la partie...
...on est pour on est contre mais pendant ce temps les terrains fédéraux ça reste du grand n'importe quoi dans tous les regroupement voir en dehors, avec un seul arbitre qui, même pour les plus compétents, ne peuvent pas tout voir, et des arbitres de touche pris chez les remplaçants de chaque équipes, et tous très impartiaux comme on le sait... Et c'est lboxon à tous les étages.

Les essai sont maintenant tous (j'exagère mais pas tant) examinés sous tous les angles et sur 60 temps de jeu...
...un jour ça vous sert, un jour ça vous dessert, on est pour on est contre, mais c'est toujours autant le bordel sur les terrains fédéraux.

Le rugby Français soigne la peinture, la partie qui se voit, mais ne prête pas suffisamment attention ni assistance au rugby amateur, qui sont les fondations.

Pendant ce temps là, le recrutement se fait de plus en plus tôt pour les futurs petits pros, qui jouent des compétitions de plus en plus éloignées dans leur organisation et leur gestion des mêmes catégories d'âges moins prestigieuses, et de plus en plus "fermées" ou "select", de même que les centres de formation dont le fonctionnement et les rencontre sont de plus en plus éloignées des clubs, ce qui fait que les futurs pro seront encore plus déconnecté du rugby de la base, et ça aura plein de conséquences négatives.

Notamment les montée Fed2 à Fed1 et Fed1 à ProD2 seront de plus en plus périlleuses, jusqu'à impossible, ce qui pourrait fermer le système et les isoler d'autant plus.

Je lisais récemment dans la presse spécialisée un article sur le talloneur de Brive, recruté en fédéral à 26 ans, dont on disait qu'il est "le seul joueur pro a avoir eu un métier". Je trouve ça très représentatif.
Dans dix an on fera des articles sur le parcours anecdotique de tel joueur qui sera "le seul du championnat à avoir joué après ses 10 ans avec et contre des joueurs pas tous devenus pro eux aussi".

Ok j'extrapole, mais mon idée de base est "jusqu'où le rugby pro s'éloignera du rugby tout court (pour ne pas dire "du vrai rugby"😉 ?".

Je n'ai pas vu le match, j'ai juste vu le résumé et donc les 2 essais les plus "litigieux" (passes Planté-Matadigo et T-B Suta). Et bien en revisionnant tout ça de nouveau, j'aurais pris à chaque fois la même décision que l'arbitre. Pour les autres cas mentionnés, je ne sais pas, je n'ai pas vu. Mais donc au moins sur ces deux exemples, Labit me semble donc un peu trop péremptoire.
Sur tous les cas litigieux pour l'instant, j'aurais décidé la même chose que l'arbitre. C'est bien qu'il y a une logique à tout ça.

Les gens qui ont un problème dans c't'histoire, j'ai l'impression que c'est d'abord ceux qui sont contre l'application stricte de la règle en elle-même ou qui sont déjà réticents au TMO. Dans l'absolu, ce n'est pas l'application qui pose problème, mais bien la contestation systématique. "L'arbitre a toujours raison", on en est loin...

Complètement d'accord il faut une certaine cohérence dans les jugements sinon ni les joueurs ni les spectateurs ne peuvent s'y retrouver et donc les commentaires sur l'arbitrage ne vont s'estomper ...
Après ils peuvent parler des 1ères lignes qui trichent en France... de toute façon personne ne sait comment marchent les règles alors les traiter de tricheurs...O_o

Derniers articles

Ecrit par vous !
News
News
News
News
Transferts
News
News
News
News
News
News