La passe magnifique d'Owen Farrell face à l'Ecosse
Owen Farrell a mystifié la défense écossaise sur cette passe.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
La semaine passée face à l'Ecosse, l'ouvreur anglais Owen Farrell s'est illustré en marquant 18 des 38 points de son équipe mais aussi avec une passe visée de toute beauté.
Owen Farrell n’est pas le meilleur marqueur de points de l’Aviva Premiership. Ce n’est pas non plus le meilleur marqueur d’essai. Mais il n’en reste pas moins un joueur complet précieux face aux poteaux et capable de changer le cours d’une action d’un simple geste. Il l’a d’ailleurs prouvé la semaine dernière devant l’Ecosse avec une passe magnifique adressée à son deuxième ligne Geoff Parling pour le troisième essai du XV de la Rose. Une passe vissée, qui, comme vous pouvez le voir sur cette vidéo, passe au-dessus de la tête de trois joueurs écossais médusés.



Outre ce bijou, Farrell a été impeccable dans son rôle de buteur avec pas moins de quatre pénalités et trois transformations pour 18 des 38 points de son équipe. Il n’a cependant pas énormément pesé individuellement dans le jeu d’attaque avec seulement quatre courses pour six mètres parcourus. « J’aime aller au charbon comme les autres » avoue-t-il. Il n’en reste pas moins une pièce importante de l’armada anglaise, notamment en défense avec huit plaquages réussis pour un seul manqué. « Tu ne peux pas toujours t’inquiéter de ce que pensent les gens, confie l’ouvreur à Rugby World. Seule l’opinion d’un petit groupe de personnes autour de moi a de l’importance. »

A seulement 21 ans et après 13 sélections, l’ouvreur des Saracens s’impose peu à peu comme l’ouvreur numéro un de l’Angleterre devant Toby Flood (27 ans, 53 sélections), pourtant pas mauvais dans son style. Mais Farrell, c’est un peu un surdoué du rugby. Il fut d’ailleurs le plus jeune joueur, à l'âge de 17 ans et 11 jours, à avoir participé à un match de coupe d'Angleterre. Sa devise pour ne rien rater : « Toujours faire une bonne préparation et en emmagasiner un maximum sur et en-dehors du terrain. »
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Kadova
    31045 points
  • il y a 7 ans

Depuis ce match, certains le voient devenir le prochain Wilkinson.

  • ced
    100040 points
  • il y a 7 ans

ça ça se travaille, hier quand le buteur de l'usap prend un jaune il n'y a plus personne pour taper les pénalités, c'est une culture le travail, beaucoup préfèrent se "détendre" en jouant au golf, ils feraient mieux d'aller s'entrainer à faire des passes et à jouer au pied, bravo à Farrell, seul les grands joueurs savent l'importance d'un travail assidu.

Derniers articles

News
News
News
News
News
Transferts
Ecrit par vous !
News
News
News
News
News