La défaite des Bleus U18 contre l'Angleterre en finale
La déception est grande côté français après un très beau come-back.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Menés 21 à 3, les Bleus sont revenus à seulement deux points en seconde mi-temps. Plus physiques, les Anglais ont cependant conservé leur titre européen.
Après un très beau parcours dans le Championnat d’Europe U18, les Français se sont inclinés samedi sur la pelouse du Stade des Alpes face à l’Angleterre en finale, 27-22. Face au tenant du titre, la logique a finalement été respectée, même si après avoir facilement dominé l’Italie (32-0), puis s’être sorti de la tenaille irlandaise (23-18), les jeunes Bleus pouvaient espérer accrocher un premier succès dans cette compétition. En passant les premiers points sur une pénalité, les Français entraient bien dans cette finale. Mais leurs adversaires, par l’intermédiaire du troisième ligne Bolwell sur un ballon porté (34ème), se montraient plus entreprenants après le carton jaune infligé à Arthur Bonneval.

Une série de plaquages ratés sur le talonneur anglais, offrait au centre Nick Tompkins l’opportunité d’inscrire un deuxième essai quelques secondes plus tard malgré le retour d’un défenseur tricolore (3-14). A l’image de la première mi-temps, le second acte donnait encore raison à la puissance des Anglais et notamment de Paul Hill. Un surprenant pilier extrêmement bon sur ses appuis et très rapide malgré ses 111 kg pour 1m89. Une vitesse qu’il mettait à contribution pour la troisième réalisation anglaise après un cavalier seul dans la défense bleue.

C’est finalement le centre français, François Fontaine qui sonnait la révolte à la reprise. Une pénalité rapidement jouée profitait ensuite au local, Clément Mouraud, sur son aile pour un essai en force (15-21). Les Anglais profitaient, eux, de la fébrilité tricolore pour se maintenir hors de portée d’un essai. Surtout que sur un excellent coup de pied à suivre, la flèche Arthur Bonneval prenait le meilleur sur deux défenseurs pour un troisième essai. A moins de 10 minutes de la sirène, la victoire n’avait alors jamais été aussi proche (22-24). Malgré des arrêts de jeu à rallonge, les Français ne parvenaient cependant pas à retourner dans le camp adverse après qu’une nouvelle pénalité de Sharp n’ait donné 5 points d’avance aux siens.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Kadova
    31045 points
  • il y a 7 ans

Ces histories d'arbitrage, c'est peut-etre tout simplement que les arbitres francais arbitrent differemment des arbitres anglophones. C'est en tout cas ce que disent certains internationaux francais (qui ont l'habitude des arbitres etrangers).

  • Rorod
    964 points
  • il y a 7 ans

tres dommage, c'est pas passé loin, cependant quand on voit comment les anglais passent sur leurs actions d'essai... moi aussi je joue en U18, j'm'avance ptetre un peu mais en tout cas meme dans notre tournoi considéré comme de bouseux de normandie ca passe pas comme ca...

  • Morgu
    70 points
  • il y a 7 ans

Après on est des hommes ou pas ? On va pas pigner à chaque décision arbitrales qui ne nous plaît pas, j'ai du mal avec cette remise en cause de l'arbitrage que je trouve trop fréquente : sur certains match, c'est tellement flagrant que l'arbitre fait de la merde que là oui il faut ouvrir sa gueule, mais par moments on perd des occasions de justement la fermer ... Et puis si on joue mieux et qu'on gagne, c'est d'autan plus glorifiant pour l'équipe "visée" par l'arbitrage. 🙂

@Math'> Les Irlandais (et pas qu'eux) sauteraient au plafond en lisant ton commentaire 🙂 Il n'y a qu'un seul pays à proprement parler anglo-saxon dans toutes les îles britanniques, c'est l'Angleterre. Le Pays de Galles, l'Ecosse et l'Irlande sont d'abord et avant tout celtes, ils ne pensent qu'à une chose pendant les VI Nations : battre l'Angleterre.
La N-Z, l'Australie et même l'Af Sud me semble nettement "😜lus anglo-saxons" (même si ça ne veut pas dire grand chose).
La première cause d'un arbitrage "anti-français" selon moi, ce n'est à mon avis pas l'appartenance au monde anglo-saxon, c'est le fait que globalement, dans le monde, certains trouvent ça sympa de nous foutre des bâtons dans les roues des Français de temps en temps 😛

Peut être qu'il faut arrêter d'être chauvin mais je n'arrive pas encore à comprendre comme est ce qu'on peut autorisé un arbitre anglo-saxons (il est irlandais) à arbitrer des anglais ... Pourquoi ne pas utiliser un arbitre de l'autre hémisphère ...

Derniers articles

News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
Ecrit par vous !
Vidéos
News
News
Vidéos
News
News