Les Samoa créent la surprise en l'emportant au Pays de Galles  (19-26)
Pisi marque le deuxième essai samoan
A une semaine de leur match contre les Bleus, les Samoans impressionnent... la bande à Census Johnston est allé s'imposer à Cardiff avec la manière. Et en faisant des dégâts chez les Gallois...
La France et les îles Samoa ne se sont rencontrés que deux fois dans l'histoire de rugby : en 1999 à Apia (victoire des Bleus 22-39) puis plus récemment, en 2009 au Stade de France, encore une fois pour une large victoire des Tricolores (43-5). Pourtant, samedi prochain, la tâche risque d'être d'une toute autre ampleur pour les Bleus. Les Samoans, déjà auteurs d'une belle Coupe du monde, vont en effet se déplacer à Saint-Denis en pleine confiance après leur très belle victoire au pays de Galles vendredi dernier.

Un succès construit grâce aux deux spécialités du rugby samoan : des beaux tampons... mais aussi et surtout, du jeu. Avec des talents comme Kane Fotuali'i (Ospreys) Paul Williams (Stade Français) David Lemi (Worcester) ou encore les frères Pisi (Hurricanes & Northampton), les îliens avaient en effet de quoi rivaliser dans le jeu avec les vainqueurs du Grand Chelem 2012. Devant, c'était également du très solide avec un Census Johnston toujours injouable en mêlée fermée. La performance de l'ancien treiziste des Harlequins, Maurie Fa'asavalu, a également été remarquée...

Au final, les Samoans l'emportent en marquant trois essais (Autagavaia, George Pisi et Leota), contre un seul pour les gallois, signé Ashley Beck sur interception. Le XV du Poireau encaisse sa 5ème défaite consécutive. Un revers qui devrait laisser des traces... ce n'est pas Dan Biggar, victime d'un beau déblayage à la Brian Lima et sorti sur civière, qui dira le contraire. Les Français sont prévenus...

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Effectivement, un mot avait été kidnappé par mon cerveau.
Merci.

PS : L'abus de ponctuation c'est pas top non plus !

  • ced
    97382 points
  • il y a 6 ans

"^pir mes gallois" c'est bien aussi, ça permet de rester en éveil, tous nos sens sont en activité, obligé de rester attentif comme sur le terrain, c'est ça les vrais journalistes, ils nous font vivre l'instant comme si on y était.

  • ced
    97382 points
  • il y a 6 ans

"se déplacer à St Denis en pleine ... ???" c'est soit "à St Denis en plaine" soit "à St Denis en pleine bourre" dans tous les cas y a un truc ??????? qui va pas !!!!!!

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
Transferts
Sponsorisé News
News
News
News