Il y a pile 16 ans, Yachvili mystifiait l'Angleterre pour offrir le Grand Chelem à la France [VIDÉO]
Le XV de France avec une charnière Michalak/Yachvili avait battu l'Angleterre en 2004.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Le 27 mars 2004, le XV de France a remporté le Tournoi des 6 Nations, Grand Chelem à la clé en battant l'Angleterre lors de son dernier match.

Ça s'est passé un 20 mars : la victoire des Bleus sur l'Angleterre pour le Grand Chelem [VIDÉO]Ça s'est passé un 20 mars : la victoire des Bleus sur l'Angleterre pour le Grand Chelem [VIDÉO]

Si on vous dit XV de France, Grand Chelem et Angleterre, vous pensez sans doute à 2010, dernière année où les Bleus ont remporté tous les matchs dans le Tournoi. Dont le dernier face aux Anglais. Mais cette association correspond aussi à l'année 2004. Et s'il y a bien un joueur qui n'a pas oublié cette année-là et surtout le 27 mars, c'est Dimitri Yachvili. Ce jour-là, les Bleus de Bernard Laporte avaient retrouvé l'Angleterre après avoir remporté leurs quatre premiers matchs. Et le demi de mêlée tricolore avait été impérial. Pour rappel, le XV de la Rose a été titré quelques mois auparavant à la Coupe du monde mais ne pouvait plus réaliser le Grand Chelem après sa défaite à domicile contre l'Irlande. Néanmoins, la bande de Woodward avec Olly Barkley en 10 et non le héros Wilkinson, se voyait bien empêcher la France de réaliser son rêve. 

La composition du XV de France : 

Titulaires : 15. Nicolas Brusque 14. Pépito Elhorga 13. Yannick Jauzion 12. Damien Traille 11. Christophe Dominici 10.Frédéric Michalak 9. Dimitri Yachvili 7. Imanol Harinordoquy 8. Olivier Magne 6. Serge Betsen 5. Pascal Papé 4. Fabien Pelous (cap.) 3. Pieter de Villiers 2. William Servat 1. Sylvain Marconnet
Remplaçants : 16. Yannick Bru 17. Jean-Jacques Crenca 18. David Auradou 19. Thomas Lièvremont 20. Pierre Mignoni 21. Julien Peyrelongue 22. Clément Poitrenaud

Dès le premier acte, sous l'impulsion d'un Yach des grands soirs, les Tricolores allaient mettre la tête des Anglais au fond du trou. À la pause, le score était en effet de 21 à 3. Harinordoquy ayant trouvé la faille sur l'aile après une passe millimétrée de son numéro 9 à la 26e. Avant que ce dernier ne punisse la défense lui-même avant la pause après avoir joué à suivre derrière un maul. Ajoutez à cela quatre pénalités, dont trois dans le premier acte, et vous comprenez aisément pourquoi il avait été élu homme du match. Les Anglais reviendront bien au score avec deux essais par Cohen (53e) et Lewsey (76e), mais ils échoueront à trois petits points des Bleus, 24 à 21, et à la troisième place du Tournoi derrière la France et l'Irlande.


Pour le plaisir, on se refait le passage mémorable des Tricolores sur le plateau de Stade 2.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Est ce que qqn aurait une idée d'où on peut trouver la dernière pénalité du match de 2005 contre l'Angleterre à Twickenham ? J'ai toujours eu envie de la revoir, mais visiblement je n'ai pas su mener ma recherche correctement.

  • ced
    99734 points
  • il y a 1 mois

en revoyant les images on comprend clairement que la défense de Teddy Thomas s'inspire de celle de Pépito Elhorga
ce joueur est un génie incompris

Yannick Jauzion titulaire, j'en connais un qui va être content !

Et pour faire la fine bouche, attitude inconsciente d'Imanol qui attend le rebond sur la passe au pied de Yach.

" C'est bien. Ils crèvent à 3 points!" Nous avait dit le grand-père d'un ami.

Derniers articles

News
News
Page facebook
News
News
News
News
News
News
News
News