Delasau et les Fidjiens provoquaient un séisme en éliminant les Gallois ! [VIDÉO]
Qui se souvient de cet essai monumental de Vilimoni Delasau ?
Les Nantais peuvent se vanter encore longtemps d'avoir vu l'un des plus beaux matchs de l'histoire de la Coupe du monde.

Et si douze ans après, l'histoire se répétait ? Après s'être inclinés face à l'Uruguay, les fantasques Fidjiens ont une toute dernière chance d'accéder aux quarts de finale. Oui mais, pour cela, il faudra passer sur le corps des 15, voire 23 gallois qui seront présents sur la pelouse ce mercredi. Puis laisser ensuite faire le destin. Un XV du Poireau qui a impressionné en s'imposant face à l'Australie (29-25), bénéficiant ainsi d'une grande chance d'accéder à la première place de cette poule D et d'éviter l'Angleterre en quart de finale. Sauf si la France venait à battre cette redoutable équipe anglaise. Mais on ne va pas se le cacher, les chances sont aussi élevées que de voir un des rédacteurs du Rugbynistère finir en Top 14. Les joueurs du XV de France ont d'ailleurs commencé à tourner fou en pensant à cette rencontre. À l'image de ce pauvre Wenceslas Lauret qui n'arrive désormais plus qu'à s'exprimer avec trois mots : «  Je s'appelle Groot... ».

Coupe du monde - Le Pays de Galles se place premier de poule en dominant les Australiens [Vidéo]Coupe du monde - Le Pays de Galles se place premier de poule en dominant les Australiens [Vidéo]Alors certes cette équipe galloise paraît intouchable, mais il ne faut pas oublier que les Fidjiens sont déjà venus à bout de la formation européenne. Bon ok, ce n'est arrivé qu'une seule fois dans leur histoire, mais n'empêche que ça reste l'un des plus beaux matchs de la Coupe du monde. Et ce ne sont pas les spectateurs présents à Nantes ce jour-là qui diront le contraire. Alors pour le plaisir, on le remet au goût du jour.

Car souvenez-vous, personne ne donnait cher de cette équipe fidjienne avant ce match. Même si les Gallois n'avaient pas réalisé une saison 2007 très brillante avec une avant-dernière place au Tournoi des Six Nations (4 défaites, 1 victoire) et deux sévères revers en matchs de préparation (Angleterre et France). Le XV du Poireau avait néanmoins passé 40 points au Canada et 70 points au Japon, là où les Fidjiens avaient peiné à se débarrasser de ces deux équipes. Ils étaient notamment passés de justesse face aux Japonais (victoire 35-31). Mais impossible n'est pas fidjien (puisque désormais avec la France ça ne marche plus) ! Dotée de joueurs très talentueux, la nation du Pacifique avait donné le tournis aux Gallois, pour ce qui reste comme l'un des jours les plus sombres de leur histoire.

À l'image de cette chevauchée fantastique des trois-quarts îliens depuis les 22 mètres, initiée par le demi d'ouverture Nicky Little d'une passe sautée pour Seru Rabeni. Celui-ci opte alors pour la remise intérieure vers Seremaïa Baï, mais le ballon rebondit finalement sur le dos de James Hook avant de finir dans les mains du destinataire. Ce dernier tente de le relever pour Vilimoni Delasau, mais une nouvelle fois, un Gallois, Stephen Jones cette fois-ci, s'interpose entre les deux. Malgré tout, la balle ne semble pas vouloir s'arrêter et continue son chemin. Delasau s'en saisit, mais est cerné par trois défenseurs. Que faire dans cette situation ? Tenter un remake de Jonah Lomu en 1999 contre la France ? Non ! L'ailier clermontois choisit le jeu au pied ! 25 mètres plus loin, le rebond trompe alors l'ailier Mark Jones (malgré son mètre 88) et Delasau de son bras tentaculaire finit par aplatir entre Jones et Gareth Thomas. Sûrement l'un des plus beaux essais de sa carrière !

L'ancien international gallois Gareth Thomas révèle sa séropositivitéL'ancien international gallois Gareth Thomas révèle sa séropositivité

Crédit vidéo : World Rugby

Anéantis par ce deuxième essai, les Gallois continuent de subir dans cette partie. Quelques minutes plus tard, et après un bon travail de Baï, c'est Kele Leaware qui s'envole pour la troisième réalisation de son équipe. Les coéquipiers de Martin Williams réduisent la marque par l'initiative d'Alix Popham, mais se retrouvent malgré tout menés 25 à 10 à la pause. 

Un coup de gueule plus tard, le XV du Poireau semble avoir retrouvé toute sa splendeur puisque les Gallois inscrivent trois essais, dont le premier par Shane Williams auteur d'une jolie balade dans la défense fidjienne. Malgré tout, et contrairement à leurs habitudes, les joueurs du Pacifique gardent leur sang-froid et reprennent les commandes grâce à deux pénalités de Nicky Little (31-29). Mais ce dernier commet ensuite une erreur monumentale, une passe directement dans les bras de Martin Williams qui fait parler ses jambes de vingt ans pour filer derrière la ligne. Une nouvelle fois, les Fidjiens font preuve de sérénité et repartent à l'assaut pour finalement marquer un quatrième essai, à la 76eme minute, signé Graham Dewes. Score final : 38 à 34 ! 9 essais marqués et un spectacle absolument fabuleux sous le ciel nantais ! 
Un excellent Radradra porte les Fidji vers un succès bonifié sur la GéorgieUn excellent Radradra porte les Fidji vers un succès bonifié sur la GéorgieAlors quand on voit ce que les Fidjiens sont aujourd'hui capables de produire à l'image de ces superbes essais inscrits contre la Géorgie et les innombrables talents que renferme cette équipe du Pays de Galles, on ne peut que souhaiter aux spectateurs qui seront présents à Oïta de pouvoir revivre une telle rencontre. Avec la même issue ? Cela pourrait donner un peu plus de suspens dans cette poule D, même si on imagine mal les Gallois perdre leurs deux dernières rencontres (Fidji puis Uruguay) ou encore l'Australie s'incliner face à la Géorgie. Mais attention tout de même, la Coupe du monde n'a peut-être pas fini de nous dévoiler son lot de surprises. 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Un exploit des Fidji je veux bien mais 3, Avec l’Uruguay et la Géorgie ça fait beaucoup pour rebattre les cartes. Théorie fumeuse.

Une pièce sur les fidjiens demain !!! 👍🙃

Encore la faute à Williams et Jones ça ...

  • Pianto
    31695 points
  • il y a 1 semaine
@coupdecasque

Davies n'est pas tout blanc non plus et Owens dans la lignée.

  • Ahma
    81006 points
  • il y a 1 semaine
@Pianto

Vous vous marrez bien, avec tous ces homonymes gallois, hein...
Mais c'est encore rien. Quand le Vietnam se mettra au rugby vous allez défaillir de bonheur, vous aurez au moins six ou sept Nguyen par équipe.

@Ahma

J'imagine déjà les commentateurs et les jeux de mots si la Chine s'y met...

Derniers articles

News
News
Vidéos
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
News
News
News