Féminines : L'Italie crée le deuxième exploit rugby du week-end
Sur une pelouse boueuse, les Françaises n'ont pas pu développer leur jeu.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Face à des Italiennes en progression constante à l'instar de leurs homologues masculins, les Françaises, dominatrices en première mi-temps pourront regretter ne pas avoir su marquer.
L’Italie était à la fête ce week-end dans le Tournoi des VI nations puisqu’à l’instar des hommes, les féminines ont, elles aussi, battu leurs homologues françaises lors de la première journée de compétition (13-12). Tout avait pourtant bien commencé pour les Bleues sur la pelouse détrempée et boueuse du Stade de Rovato à Brescia alors que l’ailière du club de Rennes, Jade le Pesq trouvait le chemin de l’en-but italien en bout de ligne (20e). Malheureusement elles ne remarquaient plus en première mi-temps, laissant même les locales rentrer aux vestiaires avec un avantage de trois unités après que Severin eut aplati derrière la ligne tricolore après un très bon travail des avants italiennes.

« On a su monopoliser le ballon et maîtriser le jeu en dépit des conditions qui ne favorisaient pas spécialement notre façon de jouer mais nous n’avons pas su scorer lorsqu'il le fallait » déplorait la capitaine Marie-Alice Yahé en fin de partie. France féminines repartait néanmoins au charbon dès la sortie des vestiaires avec un deuxième essai signé du talonneur, Gaëlle Mignot. Devant avec seulement deux points d’avance, les Françaises n’étaient cependant pas à l’abri d’un retour des Italiennes, d’autant plus que ces dernières prenaient désormais le jeu à leur compte.

« Même si l’on marque d’entrée, on subit plus qu’on ne joue » analysait la demi-de-mêlée. Soutenues par leur public, les joueuses italiennes poussaient finalement leur adversaire à la faute dans les arrêts de jeu et crucifiait leurs espoirs de Grand chelem par une ultime pénalité de Schiavon. « Les points laissés en route nous ont font défaut à la fin » concluait Marie-Alice Yahé. Une grosse déception que les Françaises auront à cœur de faire oublier ce vendredi face aux Galloises au Stade Marcel Levindrey de Laon (Aisne). Car si le Grand chelem est désormais impossible, elles peuvent encore tenter de remporter le Tournoi.


Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

@Ced : au chaud oui, l'adresse c'est presque ça, on est chemin des champs enlisés

  • ced
    100036 points
  • il y a 7 ans

feignassssse que tu es, pendant que ces dames se trainent dans la boue, toi t'es au chaud dans les nouveaux bureaux du rugbynistère, Avenue des Champs Élysées.
un scandale vous dis-je.

@Ced : Quel râleur 😉 Bienvenue à l'autre Ced 🙂 Tu as raison, il faut que je bosse sur les comptes, pour boucler ce genre de cas, j'espère avoir le temps de le faire rapidement mais le Rugbynistère a plein de boulot en ce moment... Je le ferai un autre jour, après la sieste 🙂

  • ced
    100036 points
  • il y a 7 ans

ça y est ça recommence, encore des doublons, y en a qu'un de CED et c'est moi.
je cri au scandale mais que fait le rugbynistère ?

  • ddzzoonn
  • il y a 7 ans

Bop, faut arreter avec le terrain.
Il est dégueulasse ok, ca aide pas a envoyer du jeu ok, mais le match aurait été reporté pour cause de mauvais temps (ce qui aurait du arriver en toute logique), tout le monde aurait gueulé parce que "et les supporters qui font le déplacement", "et les filles qui sont pas payées et qui doivent de nouveau poser une semaine de congés pour le nouveau match", "et les doublons du top 10"...
C'est un terrain dégueulasse, mais ca évite bien des emmerdes quand même... (Remember la loose de France-Irlande au SDF reporté l'an dernier avec le gel !)

Pour le reste, si ca peut aider nos francaises à se lacher et enfin tomber ces fourbes d'anglaises plus tard sans pression, ca sera un mal pour un bien.

  • Ced
  • il y a 7 ans

C'est une honte de'avoir fait jouer les filles sur un terrain pareil ...

  • TPhib
    47835 points
  • il y a 7 ans

Toutes mes confuses pour cette erreur de frappe. Merci pour la correction Shetan !

  • shetan
    9088 points
  • il y a 7 ans

Dommage pour les filles. En espérant qu'elles rebondissent rapidement. A noter : la demi de mêlée c'est Yahé !

Derniers articles

News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
Ecrit par vous !
Vidéos
News
News
Vidéos
News
News