Aironi gagne le premier match de son histoire contre Biarritz

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
HISTORIQUE. La première victoire de l'histoire d'Aironi s'est faîte contre le Biarritz Olympique. Une victoire arrachée sur un drop de Laharrague...
Un moment historique. Les Italiens d’Aironi ont tout simplement gagné le premier match de l’histoire du club. Et pourtant les transalpins n’avaient pas particulièrement ciblé ce match contre le leader de la poule. Les deux essais du Biarritz Olympique dans les 15 premières minutes auraient pu démoraliser des joueurs habitués à la piquette cette saison (0 victoire, 10 défaites), mais les joueurs d’Aironi ont fait preuve d’une grande vaillance. Julien Laharrague a littéralement crucifié sur place les Rouge et Blanc avec cette percée suivie d’un drop en toute fin de match.

Les Biarrots voulaient faire le plein de points en Italie… ils ont surtout pris une grande gifle à la 80ème minute. Cette déroute (27-28) a donné le mal de tête aux dirigeants du BOPB. On pouvait entendre les paroles du président Blanco résonner dans un vestiaire basque anéanti. Le manager de Biarritz, Laurent Rodriguez, ne mâchait pas ses mots dans la presse : 'Nous sommes honteux. C’est une belle leçon d’humilité pour la saison et même pour les années à venir. Nous pouvons toujours nous en prendre aux joueurs mais sur ce match, le staff technique aussi n’a pas été à la hauteur '.

Mais la principale information n’est-elle pas cette victoire de la franchise italienne sur le dernier finaliste de la H Cup ? Le rugby italien s’éveille grâce notamment à l’intégration de deux franchises dans la ligue celte. C’est une très bonne nouvelle pour l’intérêt des compétitions européennes. De son côté Biarritz a grillé son joker…

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Adry12
  • il y a 9 ans

y fallait bien qu'il commence à gagner un jour!

  • Pierrot
  • il y a 9 ans

Cette défaite de biarritz est une malédiction suite au soutien au Stade Français et au port de leur maillot du lolo pons roumain, un basque reconnu dans le milieu du rugby et sur le rugbynistère et habituellement fidèle suporter du BO.
Quant au commentaire du stadoceste, le problème à tarbes vient dejà du fait que le stado, devenu LT65, puis TPR (et oups on a gobé Lanemezan...) se cherche une identité et surtout un vrai public. Faire monter une équipe du 65 en top 14 va je pense, à l'opposer du rugby professionel moderne, où on cherche plutôt à faire monter au somment des grandes villes soutenu par un pole économique sérieux. Seul solution, créer un club de province béarno-bigourdan Pau/tarbes/lourdes/Bagnères mais pourquoi faire ... cette formule ne fera jamais l'unanimité à cause des querelles de clocher entre ces ville et ces clubs sont actuellement très bien à leur place. pro D2, F1...

++ le roumanobigourdan

Un immense bravo à Julien Laharrague qui perpetue la race des grands arrieres tarbais.Quand je pense qu'aujourd'hui,on pleure sur Bourgoin,et que l'on a oublié le stado tarbais,Lourdes et Bagnères!!!j'ai honte pour tous ces journalistes verbeux et ignares.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
Vidéos
Vidéos