XV de France : Frédéric Michalak a des idées pour aider le rugby français et veut s'impliquer dans la vie fédérale
Frédéric Michalak veut s'impliquer dans le rugby français.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Le désormais ex-demi d'ouverture du XV de France veut créer une cellule avec d'anciens internationaux pour améliorer le rugby français.
Au cas où vous ne l'auriez remarqué, le rugby tricolore est en crise depuis quelques semaines... En cause ? Cette élimination prématurée en Coupe du monde (1/4 de finale) face à une équipe de Nouvelle-Zélande largement supérieure, record de points encaissés à la clé. Cette défaite va-t-elle avoir du bon ? Elle aura au moins eu le mérite de pointer le système bancal et de faire s'ouvrir les yeux des acteurs du rugby français, à commencer par ceux des joueurs. Ainsi, Frédéric Michalak se dit prêt à "s'impliquer" dans la vie fédérale avec d'autres anciens, auprès de cette "équipe de France qui n'est pas sur la pente ascendante". Dans un entretien accordé à L'Equipe, il explique :

J’ai joué dans le Super 15, dans le Top 14. On a des idées qui peuvent être entendues. Pourquoi ne nous demande-t-on pas notre avis ? Moi, après la défaite contre les All Blacks, j’ai dit aux dirigeants : "N’hésitez pas !" Les solutions, on doit les trouver tous ensemble. Je trouve aberrant qu’on ne nous consulte pas. [...] J’ai l’impression qu’il y a un match Fédé-Ligue qui nuit au rugby, qu’il y a trop de chefs. S’il n’y a pas un chef qui dirige le rugby français, ça ne marchera jamais. [...] Des idées, j’en ai plein. Mon message, c’est de voir le rugby à long terme en mettant des structures en place. Je suis prêt à m’impliquer dans la vie fédérale. On veut tous voir l’équipe de France gagner. Le rugby français est en retard. Et s’il veut faire appel à nous, on est là. J’aurais envie de créer une sorte de cellule avec Papé, Dusautoir et d’autres, pour voir ce qui n’a pas marché, ce qui a marché. Ce serait important d’apporter un point de vue.

Michalak de poursuivre qu'il faut se rendre à l'étranger pour s'inspirer de ce qui marche en Afrique du Sud ou en Nouvelle-Zélande.

Les joueurs ont-ils peur de parler ?

Si Fred Michalak se permet de parler, c'est aussi parce que le demi d'ouverture sait qu'il ne reviendra jamais chez les Bleus. A l'instar de Nicolas Mas ou Pascal Papé, le Toulonnais a annoncé sa retraite internationale. Les joueurs encore en activité, ne sont pas les mieux placés pour parler selon son coéquipier de la charnière, Sébastien Tillous-Borde. Via RMC, il avoue "Ils (les anciens internationaux) pourront parler sans mettre en cause leur carrière en équipe de France car ils ne joueront plus en Bleu. Ils ont des choses à dire, c’est bien pour les prochaines générations. C’est important de leur demander leur avis. Il y a des choses à changer, on stagne un peu. Ceux qui veulent continuer l’équipe de France ont peur pour leur carrière et n’osent pas parler." Or, ils sont visiblement conscients des problèmes existants. Quid de Thierry Dusautoir ? Le capitaine tricolore ne s'est toujours pas exprimé dans les médias, peut-être un signe que lui souhaite continuer en équipe de France.

Pascal Papé enfonce le clou

La semaine dernière, le désormais ex 2e-ligne du XV de France était l'invité de beinsports pour un bilan sans concession du rugby français.XV de France : Frédéric Michalak a des idées pour aider le rugby français et veut s'impliquer dans la vie fédéraleVIDEO. XV de France. Pascal Papé : « Très sincèrement ça fait 4 voire 5 ans que l'on est en difficulté » Interrogé lui aussi sur RMC, Papé s'insurge : "Je l’ai compris un peu tard mais les joueurs ne se rendent pas compte de l’importance de leur voix. Aujourd’hui on subit trop. On a tous envie que l’équipe de France soit championne du monde un jour. Il faut que tout le monde prenne ses responsabilités. Arrêtons d’être des agneaux. Arrêtons d’être des moutons. Ce n’est pas parce qu’il y en a un qui nous conduit dans le ravin que tout le monde doit suivre. Il faut donner notre opinion." Il remet en cause les valeurs (c) du rugby si un joueur qui oserait parler était écarté de l'équipe.

Et vous, qu'en pensez-vous ? L'idée d'une cellule d'anciens joueurs est-elle intéressante ? Trouvez-vous normal que les joueurs encore en activité aient peur ?

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Yonolan
    129618 points
  • il y a 2 ans

dommage qu'il ne l'ait pas fait ..en toute indépendance

Ce que dit Michalak est intéressant, et inquiétant en même temps. Il me semble qu'en 1995,1999, 2011 certains joueurs ne se sont pas contentés de suivre sans rien dire et ont pris les choses en main. Qu'en edf de handball et de basket le sélectionneur parle en permanence avec ses joueurs cadres. Et que s'il agissait autrement les résultats ne seraient pas les mêmes. Bref, "on ne demande pas notre avis", certes, mais à un moment certains supposés cadres devaient se réveiller un peu! Finalement ce manque de caractère, cette soumission sans joie, ces cerveaux un peu au ralenti, ça s'est vu sur le terrain, avec les résultats qui vont avec.

  • to7
    16564 points
  • il y a 6 ans

Je trouve salutaire de dénoncer toute forme d'omerta, je trouve bon qu'on écoute les joueurs, mais je crois que l'équipe de France a autant besoin d'une "cellule" de plus que moi d'un cancer du colon.
Franchement Michalak se plaint qu'il y a trop de chefs de sous chefs blabla, que les responsabilités sont dilués et il propose quoi? Une cellule d'anciens joueurs, merci mais des anciens grands joueurs on en avait 3 et pas des moindre Lagisquet, Blanco, Saint André (trois icônes du french flair quand ils étaient encore sur le terrain) on ne peut pas vraiment considérer que c'est un gage de réussite.

Je trouve positif que des Joueurs Trentenaires sortant d'une CDM "Galère" souhaitent s'investir !
Ils pourraient finir leur Carrière en Club ds la discrétion et l'épisode CDM passerait en Pertes & Profits au Crépuscule de leur Vie de Rugbymen....
Ne serait-ce que pour faire "remonter" les racines de qqs maux (ou vécu comme tel) de l'EDF, cela contribue à la reconstruction....
Ceci dit, pour s'investir durablement au niveau Fédéral il convient outre le fait de signaler les Pistes défectueuses ou inappropriées, d'être aussi : " Force de Proposition" !!!
Pour l'instant et à l'instar de nombreux autres qui se manifestent, je reste un peu sur ma Faim....
Dénoncer ce qui ne marche pas est une Chose, proposer une Ligne Directrice en est une Autre....

ce que dit Michalak c'est un peu ce que demandait Lièvremont aux joueurs en 2011: impliquez vous, prenez les choses en main.
Ce sont les joueurs qui jouent, c'est à eux de savoir comment ils veulent jouer. Le sélectionneur est là pour les encadrer mais le projet de jeu doit venir des joueurs

@fabien81

Le sélectionneur est avant tout celui qui sélectionne les joueurs, et selon sa propre vision de ce que devrait être le profil de l'équipe. Quand on sélectionne Bastareaud, c'est parce qu'on pense qu'il va faire du Bastareaud et pas du Fickou.

Il y a une orientation tactique, pour un match et une configuration de l'adversaire donnés, que peuvent prendre les joueurs en fonction de leur état de forme ou de leur complémentarité sur le terrain, mais en amont il y a une orientation stratégique qui elle est de la responsabilité du sélectionneur.

Excellent !... Michalak dit bien "Pourquoi on ne nous consulte pas"... C'est vrai que c'est ahurissant... Performances, calendriers, choix tactiques, travail physique, technique, répartition des efforts et des responsabilités, nature des contrats, comment peut-on faire abstraction du ressenti des joueurs?... Donc il faut se faire entendre... Socrates, à une autre époque, avait bien réussi quelque chose d'extraordinaire dans le foot...
Sérieux, l'initiative de Michalak va vraiment dans le bon sens... Quand on sait que dans les 2 AG annuelles de la LNR (dont 1 réservée aux histoires de pognon), il n'y a qu'un seul joueur et qu'un seul entraîneur, on mesure mieux le mépris des instances pour leur force de production...
J'espère que d'autres joueurs vont suivre Michalak et proposer des choses pour que ça bouge...

  • AKA
    56178 points
  • il y a 6 ans

Çà fait 10 ans ou plus que ces gars sont en équipe de France; quand ils passaient devant micros et caméras c' était toujours les mêmes paroles lénifiantes et langue de bois et maintenant tout le monde l' ouvre et croit avoir les solutions miracle pour l' avenir de.... de quoi en fait? l' EDF, la formation? car pour l' instant personne n' avance ne serai ce qu' un début de piste .En fait, pourquoi lors de l' interview on ne leur pose pas la question?

Un peu complexe cette démarche😜lus vous créez de strates dans une hiérarchie plus le projet se dilue😜as sûr que le jeu de rugby obéisse à une organisation pyramidale(au niveau équipe nationale s'entend);mais tant qu'il y a débat on peut augurer de meilleurs lendemains; faire une bon "état des lieux" ,croiser les idées,trouver les bonnes personnes(humbles et désintéressées), c'est pas simple tout ça!!!

  • Guiyom
    8436 points
  • il y a 6 ans

miroir de la société ???
trop de patrons... faut faire une scop pour le rugby français...

En lisant ces déclarations, il me semble que nous en apprenons beaucoup sur le fonctionnement du XV de France, et sur les joueurs qui le composent.
On dirait que la parole n'y est pas libre. Or, la liberté étant un concept qui désigne la possibilité d'action ou de mouvement, sans elle, le groupe semble condamné à l'immobilisme. J'aurais donc envie de souffler aux entraîneurs de libérer la parole quand elle est constructive (il faut bien sûr quelques garde-fous), cela pourrait aider à libérer le jeu.
Quant à nos joueurs, ils ressemblent à des enfants peureux qui oublient d'être des hommes. De quoi ont-ils peur ? Ils semblent si tristes, si prostrés. Ont-ils oublié combien enfants, ils attendaient impatiemment le dimanche pour retrouver le pré et les copains ? Ont-ils oublié que le rugby est d'abord un jeu !
Alors, à quand un peu de cogestion, joueurs et entraîneurs ensemble ? Et comme le disait Dodo un peu plus bas, c'est quand même plus facile de se battre pour un projet quand on a participé à sa mise en place, non ?

  • Dich67
    20461 points
  • il y a 6 ans

Ça me semble en tout cas plus logique que cette soi-disant "cellule technique" pondue par la fédé composée de personne qui pour moi, participe aux maux du rugby français.

Je suis complètement d'accord avec le fait d'aller s'inspirer à l'étranger, parce que quand j’entends le vieux Skrela sortir des trucs comme : "la formation française est reconnue et envié dans le monde" , j'ai des envies de monter avec mon "brise-rotules" à Marcatraz .

Par contre si Michalak veut s'impliquer dans la FFR, il faut qu'il évite de rentrer dans le moule. J'entends encore Pelous dire : " A l'avenir on se dirigent vers des critères de sélections de joueurs de plus en plus physique chez les jeunes ".

Les équipes qui jouent le mieux au rugby sont celles qui s'amusent en le pratiquant.

Bien sur qu'il faut laisser de la place au joueur, c'est eux le coeur même du rugby ! Michalak a une très bonne idée, mais faut que ce soit les joueurs concerné, toujours en place qui parle. Parce que des joueurs assis dans des fauteuils et qui donnent leurs avis comme des princes, ca part d'une bonne intention mais ca se fini en Blanco.

Commencons par donner plus de responsabilité au capitaine de l'équipe et à établir un groupe durable même dans la défaite, toutes les équipes passent par la (sauf les Blacks qui gagnent tout forcement 😊). Le reste viendra naturellement si les directives ne viennent pas que des vieux planqués qui siègent à la FFB et qui pensent avoir la parole divine.

@Mr Bricolage

@ kadova
oui carter nonu mccaw read parlent d'égal à égal avec leur entraineur !
ils sont champions du monde et les meilleurs
sans oublier conrad smith mealamu ...

les joueurs manquent de caractère ce n'est pas nouveau il suffit de penser à la carrière de fritz en edf pour comprendre!

il y a 2 ans claassen était le leader en 8. Un été il s'est marié sans aller en tournée, depuis il a disparu des radars sans être devenu mauvais ! A la place est apparu chouly et ses 4 m gagnés en coupe du monde!

  • Kadova
    31045 points
  • il y a 6 ans
@Mr Bricolage

Les All Blacks seniors ont les cles du camion et discutent quasiment d'egal a egal avec leurs entraineurs, et ceci depuis Graham Henry. Si je me souviens bien, c'est dans un article du New Zealand Herald paru en septembre sous le titre "The big interview: Dan Carter".

Je ne comprends pas ! Il était dans la place, s'il avait voulu apporter des solutions ou faire des critiques (+ et -) pourquoi ne l'a-t-il pas fait à ce moment là ???

@ogoshiste

Personne ne t'empêche de t'exprimer.

La preuve.

@ogoshiste

Et Toi Artillon, si tu fais des résultats pas terrible et pendant 4 ans. Tu crois que ton boss te garde ?
Non par contre, si je ne suis pas d'accord, je le dis !!!
Ca me paraît trop facile de l'ouvrir après coup !!!

@ogoshiste

A ton boulot, est-ce que tu expliques à ton chef les stratégies qu'il doit adopter ??

Une cellule d'anciens joueurs...... pourquoi pas. Mais quel sera son rôle ??
Tout le monde semble effaré sur le fait que les joueurs ne sont pas écoutés, mais les seuls qui ont essayé de se faire entendre n'ont pas été retenu pour la CDM (FTD, Mermoz).
Dusautoir a toujours été un capitaine exemplaire sur le terrain par son engagement physique, mais c'était loin d'être un meneur de jeu.... Plutot que de créer cette cellule d'anciens, il me semble plus urgent de laisser les joueurs "actuels" s'exprimer au sein de l'équipe de France.

  • Kadova
    31045 points
  • il y a 6 ans
@Bakkies Botox

Tout-a-fait. Comment pourrait-on reprocher aux joueurs de l'EdF de ne pas l'ouvrir s'ils savent qu'ils vont etre jetes du Groupe France ss'ils l;ouvrent, meme en prive ? Marc Lievremont avait tente de les responsabiliser en s'effacant, mais il n'a pas reussi jusqu'a la defaite contre le Tonga. C'etait un debut, bien insuffisant certes, mais toujours mieux qu'avec les entraineurs suivants. Maintenant, c'est Guy Noves, qui les laissera s'exprimer en interne, je pense.

Je pense que ça fait bien longtemps que les joueurs devraient être impliqué. Que ce soit de leur fait ou de celui de la fédé on s'en cogne un peu, la chasse aux sorcières ne sert à rien.

L'idée de Michalak d'un chef du Rugby français est loin d'être bête. Une sorte de conseil constitutionnel du rugby, qui représenterait la ligue, la fédé, les joueurs, même le corps arbitral et qui pourrait arbitrer leurs querelles intestines et incessante qui torpillent notre rugby, parce que le rugby français nous appartient à tous, ils n'en sont que les représentants, pas les propriétaires.

  • ciolito
    20444 points
  • il y a 6 ans

il a raison de l'ouvrir mais je ne sais pas s'il est le mieux placer pour réfléchir au futur. Il manque peut-être encore de recul. De toute façon ce n'est pas entre nos mains...

Qu'on apprécie ou non le joueur, je pense qu'il a raison de l'ouvrir.
On a eu trop tendance à déplorer chez les Bleus (d'hier et d'aujourd'hui) un manque de caractère, de personnalité.

Or, ne l'oublions pas, ce sont d'abord qui font le jeu, et non pas les instances politiques, n'en déplaise aux ministères et aux bureaucrates de tous bords.
Il va cependant falloir avancer des éléments ou des propositions concrètes. Et pas seulement lui. Mais les anciens grands joueurs comme Pelous, Magne ou Harinordoquy qui ont parlé ces derniers jours et ont quelquefois un pied dans les instances de décision.

Il faut qu'anciens et modernes discutent en quelque sorte.
C'est un peu une histoire de filiation qui se joue là. Comment partageront-ils leurs expériences et leurs savoirs pour prendre les meilleures décisions possibles ?

Il est donc effrayant qu'en France nous ne parlons pas à nos joueurs.
Cela donne l'impression que la fédé considère que les joueurs sont des pions que l'on peut changer/modifier/faire jouer n'importe où...

Bon sang, on est en 2015, tout le monde sait que la science infuse n'existe pas et que plus on a d'avis, plus on minimise les chances de ne pas aller dans le mur.

Je sous-estimais la nullité de nos dirigeants mais là, c'est le pompon.
Frédérique a raison, allons voir ailleurs, même si, à sa place, j'irai m'inspirer du Japon et de l'Argentine.

@Le Tescou

Frédéric, pas Frédérique 😊

Désolé, en temps normal je m’arrête pas à ce genre de chose mais la se fut plus fort que moi 🙂

@Le Tescou

plus on "maximise" les chances de ne pas aller dans le mur, non ???
OU
plus on minimise les chances d'aller dans le mur !

  • vevere
    66013 points
  • il y a 6 ans

Bonne idée...surtout si ce n'est pas pour apporter du "crédit" à B. Laporte ou aux dirigeants actuellement en place à la fédé et la ligue!!!

Comme dans n'importe quelle entreprise, il est toujours difficile pour les salariés de s'exprimer face à leur patrons (surtout pour critiquer les "choix" stratégiques"😉...sans risquer au mieux une mise au placard, au pire une sortie par la petite porte. Cette situation est encore plus compliquée dans le monde sportif où (au delà des capacités techniques) les choix des entraineurs de club et du sélectionneur (en fait du comité de sélection en ce qui concerne le rubgy) font aussi la part belle à la "😜sychologie", au copinage, aux rancœurs passées...et que la carrière "😜ro" est courte.

Quand on voit que par ailleurs, PROVALE n'arrive pas à se faire entendre ni à la ligue ni à la fédé (lire l'article de RCW dans le Midol de vendredi dernier) ce n'est pas près de s'améliorer 🙁 🙁 🙁

@vevere

C'est sûr, tu as raison, il faut du courage mais aussi de l'envie et un sens de quelques chose, de l'ordre de l'héritage, de la transmission, de l'incarnation presque... Car enfin ces salariés ne sont pas vraiment les salariés "ordinaires"... Ils gagnent bien leur vie -et ce n'est pas un reproche- et vivent d'un sport que beaucoup aiment pratiquer dès que leur taf le leur permet...
Alors oui, autour d'eux, les pressions, sollicitations, conseils en tous genres, en insistant sur la brièveté de la carrière, les blessures potentielles, et plus encore aujourd'hui, violence accrue des chocs, ko non ou mal traités, calendriers de malades... Sans compter la menace de se faire blacklister...
Je crois qu'il y a des joueurs, donc aussi des hommes, sur le pré et en dehors, et pas que dans les vestiaires ou à l'hôtel, qui sont des personnes singulières, leader ou "différentes", Laporte dirait peut-être "divergentes", qui peuvent s'y mettre et faire du bien au french rugby...
Et ça m'étonnerait que Michalak prenne les pas de Laporte : il a déclaré qu'ils étaient un peu "comme un vieux couple", pour calmer le jeu, intelligent, après n'avoir guère apprécié de se faire sortir prématurément en Coupe d'Europe...
Laporte lui avait déjà fait le coup en 2003, en RWC, en Australie, alors que Michalak, 20 piges, régalait en EdF après avoir flambé à Toulouse, à 18 ans, "imposé" par Rougé-Thomas contre les "anciens", Bru, N'Tamack, qui n'en voulaient pas... Il lui avait fait porté la responsabilité de la défaite contre l'Angleterre... A 20 piges...
Et en 2007, Laporte, obsédé par l'Angleterre et son jeu qu'il veut injecter dans le "french flair" qu'il déteste, installera Beauxis à la place de Michalak : résultat, nouvelle défaite contre l'Angleterre, 14-9, avec 3 pénalités de Beauvais, et Michalak qui rentre à la 50°...
Alors ce ne sont ni les appels au calme de Michalak, ni les courbettes TF1 et les coups de pute dans le dos pendant 12 ans qui convaincront grand monde du "grand respect "de Laporte pour "Fred je l'aimeû bieng Fred"... Et c'est bien comme ça...

  • m73
    10463 points
  • il y a 6 ans

Conseil: "Alors Frederic on t'écoutes"
FM: "bon bah première idée, apprendre aux jeunes à dégager proprement un ballon "
Conseil : "oui et quoi encore "
FM: " Donner la balle à Bastareaud et y fonce tout droit"
Conseil : " non ça Lagisquet à essayé pendant 5 ans en EDF et 15 ans en club, ça ne marche définitivement pas ! "

Ils sont quand même les premiers concernés donc je trouve normal qu'ils demandent à avoir droit au chapitre.
Ce qui est exaspérant, c'est d'entendre "Ce n’est pas parce qu’il y en a un qui nous conduit dans le ravin que tout le monde doit suivre". Ce qui signifie que les joueurs sentaient que PSA empruntait un mauvais chemin mais qu'ils n'osaient le lui dire.

Evidemment que les joueurs doivent s'impliquer... mais surtout être impliqués ! C'est le plus important, il faut que les vieux barbons lâchent leurs prérogatives au profit de ceux qui font vivre ce sport !
Agustin Pichot est au centre de la réussite argentine... une coïncidence ?

Evidemment qu'il faut que les joueurs parlent. Surtout ceux qui sont en activité. Dans une équipe on a besoin de joueurs qui font entendre leurs points de vue. Je pense que dans l'équipe d'Argentine des gars comme Creevy, Fernandez-Lobbe ou encore Hernandez s'impliquent dans les options de jeu, discutent, remettent en questions des choix du sélectionneur. J'imagine qu'en Australie des gars comme Giteau, Mitchell, Moore, Pockock s'investissent tout autant. Pourquoi ne serait-on pas capables de faire pareil. Je crois que quand un entraineur ou un sélectionneur sent que dans son équipe il y a de l'échange, du répondant ça doit être un moteur pour avancer. On sait déjà que les gars sont prêts à défendre leurs couleurs, qu'ils sont investis. Alors, oui, vous me direz, il y a la carrière, les agents, l'image...je ne crois pas que les joueurs cités au-dessus aient une mauvaise image ou que leurs carrières soient en danger, bien au contraire.

@christobal

Lire : tenir réunion.

@christobal

Voir le reportage sur la tournée des Lions Brittaniques en 1997. On y voit l'entra😊ineur Ian Mc Geechan tenir aveec les "senior players": Keith wood, Martin Johnno, ieuen evans, Rob Wainwright...

@christobal

T'as tout à fait raison... cf l'équipe de France de hand où Onesta donne les clés de l'équipe à Niko Karabatic, Daniel Narcisse, Michael Guigou, ...
C'est important que les joueurs soient impliqués dans les orientations de jeu... ce sont eux qui doivent les mettre en oeuvre sur le terrain. Et tout le monde est d'accord, que rien n'est mieux que de s=vendre un projet auquel on croit !

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
Vidéos
News