XV de France - Seulement 5 rescapés par rapport à France - Irlande 2014
XV de France – 5 rescapés par rapport à France – Irlande 2014.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Pour cette deuxième journée du 6 nations, l'Irlande a décidé de faire confiance une majorité de joueurs présents l'an passé. Il n'en va pas de même en France.
L'équipe de France s'apprête à aller défier l'Irlande à Dublin dans le cadre de la deuxième journée du Tournoi des 6 nations avec un XV presque inchangé par rapport à celui qui a difficilement battu l'Écosse à Paris. Le sélectionneur des Bleus s'inscrit donc en droite ligne dans la continuité voulue après les tests de novembre. À quelques mois de la Coupe du monde, c'est un grand pas pour PSA qui n'a eu de cesse de faire des changements et de tester des joueurs depuis son arrivée à la tête de la sélection nationale... notamment à la charnière. Si Saint-André a reconduit le Castrais Rory Kockott et le Clermontois Camille Lopez, il n'en avait pas été de même l'an passé entre le match face au Chardon et celui face au Trèfle. Pourtant vainqueur à Murrayfield (17-19), et titulaire à quatre reprises dans le Tournoi, l'ouvreur parisien Jules Plisson avait en effet laissé sa place à Rémi Talès pour le dernier match de la compétition. Depuis, ces deux joueurs ont laissé leur place à Camille Lopez alors que Maxime Machenaud ne semble plus être dans les plans du sélectionneur.

Des joueurs portés disparus

Ils ne sont pas les seuls à avoir disparu en l'espace d'un an alors que la première ligne a une toute nouvelle allure sans Thomas Domingo ou encore Nicolas Mas, gentiment poussé vers la retraite par Rabah Slimani. Ils sont seulement cinq à avoir survécu : l'ailier Yoann Huget, Mathieu Bastareaud, Pascal Papé et Yoann Maestri en deuxième ligne ainsi que Damien Chouly en numéro 8. Le banc des remplaçants n'a également plus rien à voir puisque seul Vincent Debaty va à nouveau le cirer pendant une mi-temps voire peut-être plus.

XV de France - Seulement 5 rescapés par rapport à France - Irlande 2014
Crédit image : ESPNScrum

Un copié-collé de l'an passé côté irlandais

Du côté de l'Irlande, on retrouve un groupe sensiblement similaire à celui qui avait battu les Bleus au Stade France (20-22) pour remporter le Tournoi. Le retour de Sexton permet en effet à Joe Schmidt d'aligner la même charnière que l'an passé, Conor Murray n'ayant pas d'équivalent au poste de demi de mêlée. Là où Saint-André hésite, son homologue n'a pas le moindre doute avec l'arrière Rob Kearney. Mais il n'en va pas de même au centre. La retraite de Brian O'Driscoll a laissé un vide, d'autant plus que Schmidt n'a pas souhaité continuer avec son éternel partenaire Gordon d'Arcy. Si Robbie Henshaw semble installé, on tâtonne encore et cela se ressent d'ailleurs sur le jeu. C'est également le cas aux ailes où les talents ne manquent pas : Bowe/Zebo cette année, Trimble/Kearney D. l'an passé. Le paquet d'avants est presque un copié-collé de 2014. Si Cian Healy ne revenait pas de blessure, il serait sans doute titulaire au même titre que Sean O'Brien. De la continuité sur le banc également, ce qui est très rare à ce niveau puisque seul Isaac Boss et Felix Jones n'étaient pas présents à Saint-Denis.

XV de France - Seulement 5 rescapés par rapport à France - Irlande 2014
Crédit image : ESPNScrum

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

qu'est-ce qu'on oublie

  • Kadova
    31045 points
  • il y a 5 ans

@Touloose :
Les Irlandais sont partages pour Sexton, mais il a continue de s'entrainer pendant son arret force, et il est tres confiant sur sa forme actuelle. Joe Schmidt a surtout peur des matches qui suivent en France, 4 matches d'affilee en tout pour Sexton s'il est titulaire a tous les matches, toutes competitions confondues.

C'est possible... Après, tu peux te rassurer en te disant que les Irlandais n'ont pas été transcendants en Italie...

  • mimi12
    81491 points
  • il y a 5 ans

J'ai peur qu'on se prenne une tannée

Le pire selon moi c'est qu'il y a matière à proposer une continuité tout en conservant une politique de l'homme en forme ! Depuis le début de la saison je vois pas comment d'un point de vu des performances en club on pourrai dire que les joueurs qui ont composé l'équipe de France il y a 1 an ne serait plus au niveau pour y être cette saison !

Dulin, Bastareau, Machenaud, Domingo, Szarzewski, Maestri, Lapandry, Chouly, Guirado, Debaty, Slimani, Flanquart, Vahaamahina, Lauret, Mermoz.

Ca fait de mon point de vu 15 joueurs qui aurait pu faire parti des deux groupes. Au lieu de ça il ne reste que 9 joueurs dont certains (Huget, Tales et Papé selon moi) n'ont pas montré depuis le début de la saison qu'ils méritaient toujours d'être dans cette équipe de France !

Enfin pour tempérer les choses il faut aussi ce souvenir que pour ce match en 2014 Fofana, Kayser, Dusautoir et Le Roux étaient indisponibles.

  • Kanpai
    25321 points
  • il y a 5 ans

Le problème, c'est qu'on a changé l'équipe à quasiment chaque tournoi (voir tournée), en ayant finalement peu de certitudes sur des postes clefs d'une année à l'autre.
PSA hésite entre la politique de l'homme en forme et celle de la continuité, et du coup ne fait aucune des deux...

Je constate que dans cette équipe irlandaise , sont présents les joueurs en forme .
Serait-ce cela la clef du succès .
Pour Sexton , j'ai du mal à comprendre ........

  • ced
    100447 points
  • il y a 5 ans

les comptes rendus de Kadova, envoyée spécial du Rugbynistère en Irlande, sont toujours précieux

Les sélectionneurs sont vraiment une race à part !!!
Je sais que l'EDF est forte pour ce genre de truc, mais là c'est les Irlandais.
Comme O'Donnell a été bon face à l'Italie, il ne jouera pas et il ne sera pas remplaçant ???

  • Kadova
    31045 points
  • il y a 5 ans

Analyse de Conor O'Shea qui s'attend a beaucoup de defi physique pour le match et il pense que Debaty est la pour contrer son rival Marty Moore. En novembre, c'etait Debaty qui avait domine.

Il dit aussi que les arrieres francais, qui possedent le fameux french flair ne peuvent pas s'exprimer car leurs coaches ne les laissent pas s'exprimer et parce que les matches du top14 ne sont pas des matches ou les joueurs peuvent s'exprimer de cette facon. Du coup, quand les Ecossais ont accelere, les Francais n'ont pas suivi (c'est lui qui le dit).

Globalement les medias irl ont tres peur que les Francais se reveillent, mais ils pronostiquent quand meme un score tres serre.

La continuité en Irlande c est clair, en vingt ans il n y a du avoir que trois ouvreurs humphreys ogara et otimmins pardon sexton.

  • Cirth
    5317 points
  • il y a 5 ans

J'espère juste que le prochain sélectionneur prenne une équipe de jeunes de 30 bonhommes annonce "Bon les gars pendant 3 ans on va prendre des roustes mais on sera prêt pour la prochaine coupe du monde" et fasse un jeu dans la continuité avec une réelle stratégie de jeu, des ambitions et de la cohésion ...
(je rejoins LeGrandCerf sur la lisibilité du tableau)

Je site PSA "On veut de la continuité".

Mais il ne parle de cela qu'après chaque match. Il oublie dès la fin d'une compétition l'équipe qui a joué. Du coup, un an après, on se retrouve encore à la recherche d'une équipe.

Franchement, les australiens, les blacks, ils ont leur équipe depuis des années, et ce n'est pas un hasard de voir le niveau auquel ils évoluent.

  • TPhib
    52424 points
  • il y a 5 ans

On va essayer de faire mieux, mais c'était le plus simple. Vous cherchez quand même la petite bête pour savoir pourquoi les mecs sont grisés...Ce sont les joueurs qui ont été remplacés durant le match car ces compositions, et surtout celle de 2014, sont issues du match de 2014 sur ESPNScrum.

  • Dictionnaire
  • il y a 5 ans

La continuité, ce gros mot.

  • Michoko
    12329 points
  • il y a 5 ans

Comme toi "Grand Cerf" !!! Comprends que dalle à ces tableaux avec des joueurs grisés, d'autres en gras...

Mais pour les gras qui sont grisés, ça me fait quand même penser à Bastagros en Nouvelle Zélande

Assez mal foutu ces tableaux, pour certains joueurs reconduits sont-ils grisés (eg. Maestri, Sexton, Murray...) et le reste non?
Difficilement lisible en tout cas, je ne sais pas où vous les chopez (c'est en anglais, donc ça ne peut pas être du rugbynistère) mais on pourrait faire mieux.

  • touloose
  • il y a 5 ans

Johnny sexton???????

Ouais, mais de l'autre côté c'est Joe Schmidt...

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News