XV de France : sanction réduite en appel pour Paul Gabrillagues
XV de France : sanction réduite en appel pour Paul Gabrillagues

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Selon les informations de L'Equipe, Paul Gabrillagues n'est plus suspendu pour six semaines, mais pour trois semaines.

Sanction réduite de moitié pour Paul Gabrillagues ! Entendu en appel, le 2e ligne du Stade Français et du XV de France a vu sa suspension de six semaines passer à trois semaines, selon les informations de L'Equipe. Pour rappel, le Parisien avait été cité suite à un déblayage illicite contre l'Ecosse, lors du premier match de préparation.

XV de France : quelles sont les solutions pour remplacer Paul Gabrillagues ?XV de France : quelles sont les solutions pour remplacer Paul Gabrillagues ?Gabrillagues devrait donc être à nouveau qualifié pour le premier match des Bleus lors du Mondial. Les hommes de Jacques Brunel défieront l'Argentine. Une bonne nouvelle pour le joueur, qui risquait de voir l'avion pour le Japon s'envoler sans lui.


Et aussi :

XV de France - la composition des Bleus pour l'Italie dévoilée : Fickou à l'aile, Ntamack en 10XV de France - la composition des Bleus pour l'Italie dévoilée : Fickou à l'aile, Ntamack en 10

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Je trouve certains commentaires déplacés. Dans tout système judiciaire « normal « , la possibilité de faire appel existe. Je ne comprends donc pas, dans ce contexte, ces critiques acerbes sur la FFR et WR.
La protection des joueurs est un sujet crucial pour notre rugby, mais il faut mettre en place une grille des sanctions lisible, compréhensible pour touts joueurs et supporters et surtout équitable ce qui n’était Pas le cas pour Paul. Et WR le reconnaît implicitement. Allez Paul fais nous rêver encore!

Par cette décision veut on vraiment protéger les joueurs et aussi préserver l image du rugby ? Sans doute non, et il ne faudra pas s etonner de voir les licenciés diminuer une fois encore.

Les bouffons du rugby pro ont encore frappé

J'aurai fait appel comme lui pour aller à cette coupe du monde, après tout il n'a rien volé . En plus laFFR a dû prendre un vrai avocat et pas Simon!
Word Rugby n'en sort pas plus convaincant mais c'est une habitude.

  • AKA
    48301 points
  • il y a 9 mois

Le mythe du "complot anti français" en prend pour son grade, mais aussi hélas les belles promesses pour la protection des joueurs! Pitoyable 😁 😠

Je plains les éducateurs et les formateurs qui s'occupent des jeunes rugbymen... Dur de leur expliquer que leur santé future dépend de mecs qui sont adeptes de "fais ce que je dis, fais pas ce que je fais'...

  • No2
    6727 points
  • il y a 9 mois

Je vais finir par croire que les commissions sont payantes voir même rémunérées... tant mieux pour Paul tant pis pour le rugby.

  • breiz93
    54536 points
  • il y a 9 mois

Je ne suis pas complotiste, mais faut avouer qu'il y a quand même souvent 2 poids 2 mesures...

Kearney même pas cité tout comme le 2ème ligne écossais qui fait un "superbe raffût" coude en avant au niveau de la gorge.
Sinon, oui il faut interdire et punir les gestes dangereux, volontaires ou non, mais pour tous.

Là 'c'est vraiment la GROSSE COMISSION !

Tant mieux pour lui, tant pis pour le rugby...WR et les violences parasites, c'est un peu comme Macron et l'urgence climatique, ça mouline des biscottos et ça se couche devant le premier lobbyiste...

  • jlr974
    9284 points
  • il y a 9 mois

Pour qui que ce soit et pour n'importe quelle faute , passer de 6 semaines de suspension à 3 seulement , soit moitié moins , c'est invraisemblable , ou pire, c'est du n'importe quoi . Il y a forcément une des 2 commissions qui n'a pas fait son travail correctement , sans parler d'éventuelles interventions .
Que penser d'un assassin qui prendrait 20 ans en 1ère instance , puis 10 ans en appel ?

@jlr974

Il est passé de 10 à 6 en premiere instance grace a son dossier et à 3 en appel. Ton assassin il passerait de 20 à 6. C'est les soldes.

@jlr974

Il y a pu y avoir des éléments nouveaux entre les 2 jugements. Gabrillagues avait peut-être mieux repasser sa chemise aujourd'hui 🙂
Plus sérieusement, la 1ère commission de World Rugby avait considéré que la faute méritait le plus haut point d'entrée (10 semaines ramenées à 6 pour reconnaissance des faits), la 2nde a considéré que la faute méritait un point d'entrée "milieu de tableau" (soit 6 semaines, ramenées à 3).
Pour info la faute de Barret ,jugée par la Sanzaar, c'était pareil : 6 semaine ramenées à 3.

Ok content pour lui mais c'est une blague. Sur quels critères la sanction est reduite? Entre ca et Kearney pas inquieter, on à l'impression que tout est fait pour que tout le monde soit là pour la CdM. Parce que je peux vous garantir que si la CdM n'est pas là jamais la sanction n'est reduite. Quand un briton voit sa sanction s'arreter comme par hasard la veille d'une demi finale de coupe d'Europe on gueule tous non? Mais bon du coup pour montrer que la securite des joueurs est la priorite je m'attend à une avalanche de rouge en Septembre. Bon surtout du cote Samoa/Tonga, faut pas deconner on va pas toucher aux stars NZ et anglaises.

J'ai des sentiments mitigés à l'égard de cette décision:

Content que:
- Gabrillagues puisse faire la Coupe du Monde, ce n'est pas un joueur brutal et la sanction aurait été dure pour lui;
- la sanction soit alignée sur celle de Barrett, ça calmera les complotistes
- pour l'équipe de France, bon joueur dans les fameuses tâches obscures et en touche

Mécontent que:
- la sanction pour un geste aussi dangereux soit réduite, cela renforce l'idée qu'on puisse s'en tirer à moindre mal en assomant ses adversaires
- World Rugby baisse son pantalon à l'idée de priver un joueur de Coupe du Monde. Une fois de plus les joueurs comprennent qu'avec l'appui de leur fédération ils peuvent alléger leur suspension.

  • Yonolan
    71914 points
  • il y a 9 mois
@Imanol votre idole

Je suis dans la même perplexité ; de penser qu'une forme de "realpolitik" va contre la volonté de faire évoluer le comportement des joueurs sur des gestes qui n'ont plus rien à faire sur un terrain de rugby ; perplexe aussi sur la différence criarde des sanctions prononcées ; mais content aussi pour l'EdF

@Imanol votre idole

OK mais WR n'avait aucune porte de sortie :
- il maintient la sanction, voire l'aggrave et le complot anti-Français s'en donne à coeur joie.
- il l'allège et on l'accuse de ne pas protéger la santé des joueurs.
Voire, comme certains, de baisser son pantalon. Reculer à l'idée de priver un joueur de CdM, ça pouvait s'envisager pour une star, un joueur de premier plan, mais Gabrillagues...

@Imanol votre idole

Ce n'et pas du complotisme de se demander pourquoi deux gestes aussi dangereux n'ont pas deux sanctions équivalentes. Pas de complotisme non plus pour constater que les anglo-saxon sont privilégiés. Il le sont à mon avis car ce sont des nations majeures. Pour moi ils ne contrôle WR que parce qu'ils ont les meilleurs équipes et nous français devenons comme les Tongiens et les Samoans en étant arbitré en match ou en commission comme des "petits".

  • bernie
    14922 points
  • il y a 9 mois
@Imanol votre idole

C'est la sanction de Barrett qui aurait du être alignée sur celle de Gabrillagues, pas l'inverse malheureusement...

Content pour lui !

Il y a eu sanction, ce qui est normal et il a bien flippé pendant 10 jours.

Mais je ne pense pas qu'il soit foncièrement méchant ni coutumier du fait.

Derniers articles

News
News
News
News
News
Transferts
News
News
Vidéos
News
News