WTF - Mais comment Alex Goode s'est retrouvé en maillot 24h après son sacre ?
Le monde entier a suivi le périple d'Alex Goode. Désolé pour la Khaleesi et le bébé royal !
Vous l'avez tous vu, Alex Goode, l'arrière des Saracens a bien fêter son titre ! Revenons sur cette folle journée.

"Ça va ! Goode il n'a rien inventé ! Moi je fais ça depuis des années et personne n'en parle !" Oui. Mais toi, tu joues en série régionale et Alex Goode c'est la Champions Cup qu'il a au bout des doigts. Mais cependant, comment a-t-il fini en maillot, deux jours après son sacre ?

Samedi 

18h40. Mi-temps

C'est la mi-temps au Saint James Park. Les joueurs rentrent aux vestiaires, cabossés de toute part par l'enjeu du trône de fer et une bataille farouche où la Khaleesi a pêté un plomb... Ah. Ce n'est pas le bon papier. On reprend. Les joueurs rentrent aux vestiaires, cabossés de toute part par l'enjeu de la Champions Cup et un match aussi engagé que Jean Lassalle un soir d'été autour d'un apéritif. Côté Leinster, Jonathan Sexton subi comme tous les matins et 3 fois par jour un protocole commotion.

- Est-ce que tu as joué au Racing Metro 92 ?
- Oui.
- Est-ce que tu as joué avec Benjamin Dambielle ?
- Oui.

Le médecin du club le couvre une énième fois pour éviter sa sortie définitive du match, mais le staff irlandais ne sait toujours pas comment enlever de sa tête ses souvenirs qui le hantent. Mais c'est côté Sarries que le problème épineux du jour survient. Durant le discours de Mark McCall, Alex Goode cherche dans son sac à ses pieds sa boisson fétiche. Pas celle à base de houblon, mais celle à base de récupération aux couleurs fluo. Il en remontera une cassette double face d'Elton John. "C'est mon sac !", s'empresse de crier Billy Vunipola. Il pioche dans le sac d'à côté, et il en remontera une photo de William Servat (ou Jean-Marc Doussain, on ne voit pas très bien). "Et celui-là c'est le mien !", lance Christopher Tolofua. C'est à ce moment que Goode se rend compte que son sac a disparu. *Bruit de sifflet* et les joueurs rentrent sur le terrain. Oui. Je me plais à croire que même en Champions Cup, l'arbitre siffle et un remplaçant, chauffé à blanc, crie "Faut y aller les gars !".

20h00. Le sac(re)

C'est le sacre pour les Saracens, Champions mon frère ! C'est surtout le début et le passage à la vraie culture anglaise. Celle qui roule à gauche juste pour narguer le reste du monde. Celle qui n'adopte pas la même monnaie et qui l'appelle "livres". Celle qui va au pub comme à la boulangerie. C'est à s'y méprendre avec un club des Hauts-de-France. Revenons à nos moutons : les Sarries s'en vont fêter le titre. Ou la fête s'en va titrer les Sarries.

Dimanche

00h00. Alex Goutte

L'arrière des Sarries a porté plainte pour vol de sac à la "police station". Personne ne croit qu'il a joué la Champions Cup juste avant, mais la plainte est déposé comme un Kolbe face à un ailier de Top 14. Sa femme n'en peut plus, "il croit vraiment que je vais lui ramener des affaires encore !" Farrell fait tomber un journaliste d'un coup d'épaule en se retournant.

2h00. Night Club 

C'est l'heure d'aller en night club pour les Sarries. Et aucun ne manque à l'appel dans l'une des plus belle boîte de Londres : L'Infernos Club ! À l'entrée, Goode se fait refouler comme K200 Lopez face à Dany The Dog Priso. Pris pour un supporter beaucoup trop collant, il est prié de se mettre sur le côté. Et quand un videur te demande ça, tu sais que ta soirée est terminée. Il s'explique, mais rien n'y fait, personne ne le croit. Mais le sauveur anglais arrive : Owen Farrell. Goode profitera d'une brêche faites par Farrell à l'épaule sur les videurs pour rentrer. Ça joue !

3h00. King Of The Night Club

Le physio des Saracens est impressioné devant son ordinateur... C'est l'heure de faire les statistiques de matchs de ses joueurs pour les envoyer au plus vite aux organisateurs de la compétition. De plus, c'est l'élection du meilleur joueur européen de l'année et il espère bien voir Farrell être élu, même si son GPS s'est endommagé à chaque impact à l'épaule. Mais les statistiques d'Alex Goode sont impressionnantes. 4762 mètres parcourus durant cette finale ! C'est 130 de plus que Cheslin Kolbe ! Goode sera élu "best player of the year".

5h00. Time to slip

C'est l'heure de rentrer pour Goode et il a bien mérité une bonne douche et un slip propre. Mais dans sa banane, il ne trouve qu'un paquet de chewing-gum et un jeton de vestiaire de boîte. Aucune clé de maison en vue... On dit souvent qu'on utilise que 10% de notre cerveau, là où certains doivent garder ces 10% comme une dernière balle à usage unique. La nature humaine est pleine de ressources qui ne sont utilisables qu'à partir d'une certaine heure de la nuit. Et Goode l'a plus ou moins compris. À l'aide d'un chewing-gum et du jeton, fredonnant l'air de la série McGyver, il fabrique un ustensile permettant de... boucher la serrure. Fin de ses espoirs et élu meilleur un contre un jamais négocié. Il a bien pensé à appeler Owen Farrell pour régler ce problème de porte. Mais ça fait déjà 4 fois cette année et ça ne passera plus à l'assurance.

10h00. C'est vraiment long

Goode appelle ses coéquipiers, il faut sauver le soldat. Direction un pub de la banlieue londonienne pour trouver des solutions, et la seule trouvée est un alcane composé d'un groupe hydroxyle -OH (google it). C'est la fin pour Goode, plus aucune solution pour retrouver son sac et en plus de ça ses amis s'amusent de lui. Farrell lui ramène des affaires qu'il a trouvé dans la rue, ou plutôt qu'il s'est procuré à l'épaule dans un magasin fermé du coin.

11h00. Man of the year !

Goode est élu "Best Player Of The Year" ! Consécration pour l'arrière anglais que personne ne connaissait hormis dans la banlieue est de Londres et les gens qui regardent W9. Il n'est pas encore au courant, le pub ne diffuse que des retransmissions des matchs gagnés de Chelsea cette saison. C'est-à-dire 3. Il n'a pas de portable non plus, il aurait vu que Christopher Tolofua lui avait laissé 20 messages. Même s'il n'a pas le numéro de ce dernier, il aurait demandé aux autres coéquipiers.

12h00. Enfin ! 

Christopher Tolofua arrive avec son sac, également épuisé d'une nuit en enfer (et je ne parle pas d'un jeudi soir face à un match de Pro D2, restons humains.). L'arrière des Sarries est heureux comme un enfant devant un sapin au mois de mai ! Il ouvre son sac, récupère un slip et se change. Soulagement. Délivrance. Apaisement. Mais personne ne comprend autour : "Il n'a changé que son slip ?"

- J'en pouvais plus, tu me sauves Billy !, lance Alex Goode.
- Avec plaisir mais moi c'est Christopher...
- Pardon Mako ! Je vous confonds toujours.

Lundi 

13h00. Je suis une légende Facebook

Tous les médias rugby reprennent cette image d'Alex Goode en tenue de match, protège-dents dans les chaussettes et les yeux aussi vide qu'un veau à la naissance. Mais Alex ne rigole pas, il souhaite juste rentrer chez lui une bonne fois pour toute. Farrell fait encore tomber un supporter de Chelsea d'un coup d'épaule.

15h00. Who run the world ? Goode Goode

Le physio du club se rend compte de l'erreur commise en envoyant les statistiques de la finale. Face aux tabloïds anglais, non seulement il se rend compte que George Kruis a eu un enfant royal, mais en plus de ça, il voit qu'Alex Goode a toujours ses affaires de matchs. Il revérifie les statistiques sur son ordinateur, et voit que les mètres parcourus par le GPS de Goode ont triplé depuis samedi soir... Le flegme anglais vous dîtes ?

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

J'ai bien rigolé en lisant l'article, surtout le Farell qui règle tout a coup d'épaule

Excellent ! Vous auriez pu préciser qu'il a enfilé son lycra en même temps qu'il changeait de slip pour pas attraper froid 🙂

  • Silkerin
    18420 points
  • il y a 1 semaine

Dejà le 9e article de la journee... Je sais bien que c'est le nombre de clics qui vous fait vivre mais si vous pouviez privilegier la qualite à la quantite je serais ravi. Honnetement, je pense pas etre le seul qui trouve que la qualite du site a largement baissee ces derniers temps, en tout cas c'est mon ressenti. Alors c'est pas un article serieux et c'est plutot divertissant, mais entre tous les WTF, BUZZ... j'ai du mal a m'y retrouver. Après je paye pas hein donc je sais bien que j'ai pas de lecon a donner, vous en faites ce que vous voulez.

"Comment Alex Goode s'est retrouvé en maillo... "
Moi je sais M'sieur : d'abords il a enfilé les bras, pis il a passé la tête et pis l'a tout tiré vers le bas . J'ai bon là M'sieur ?

Derniers articles

News
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Transferts
Sponsorisé News
Chroniques
Quel type de Rugbyx es-tu ?

26 mai 2019 à 00:56

News
News
News