VIDEO. RCT. Bernard Laporte sera entraîneur à mi-temps l'an prochain pour briguer la Fédération
RCT. Bernard Laporte présente son programme.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Bernard Laporte sera entraîneur à mi-temps l'an prochain pour briguer la Fédération. Il ne manque pas d'idées pour faire bouger les choses et aider les Bleus.
En décembre 2016 se dérouleront les élections fédérales pour désigner le nouveau président de la FFR. Après deux mandats consécutifs de Pierre Camou, il est temps que les choses changent. C'est du moins ce qu'avance Bernard Laporte. Le manager du Rugby Club Toulonnais n'est encore pas officiellement en campagne pour briguer la présidence, mais si on en croit son interview accordée au magazine du Midi Olympique, il a déjà sérieusement réfléchi à la question. Il ne manque pas d'idées pour faire bouger les choses au sein de la fédé, redorer le blason du XV de France en mettant l'accent sur la formation et aider le rugby amateur. Il confie d'ailleurs que dès le mois de novembre 2015, il travaillera de concert avec son successeur Diego Dominguez au sein du club de Toulon, avant d'être à mi-temps dès janvier de 2016. « Ce sera une passation de pouvoir. »

Le pouvoir, un mot qui raisonne d'une façon particulière à son oreille. « Je ne veux plus d'un pouvoir centralisé à Marcoussis ». Il souhaite que celui-ci soit redonné aux territoires afin de « simplifier les choses et rendre la vie des dirigeants et des clubs plus facile. » Le président de la FFR ne devrait pas être le seul à choisir, le sélectionneur en premier lieu, et à décider. Il souhaite réformer le rugby français, et cela passe un changement constant, surtout en haut de la hiérarchie : « Je suis contre les mandats répétitifs au sein des instances dirigeantes. » Limiter leur nombre à deux fait partie de ses nombreux projets.

Aider le rugby amateur pour sauver le XV de France

Sélectionneur de l'équipe de France entre 2000 et 2007, Bernard Laporte connaît très bien le poste et ses difficultés. Si la vitrine du rugby français peine actuellement, il estime que c'est à la fois la faute du sélectionneur, dans une moindre mesure, mais aussi celle des joueurs : « Quand Philippe Saint-André se plaint qu'un joueur ne sait pas jouer un trois contre un, peut-on dire que c'est la faute au sélectionneur ? Pourquoi les avants néo-zélandais savent-ils tout faire et pas les nôtres ? Posons-nous les bonnes questions. » Des questions qu'il s'est posées lors de son passage à l'Élysée alors qu'il était Secrétaire d'état aux sports (2007-2009). « Le passage au poste de secrétaire d'État m'a fait voir beaucoup de choses » comme le fait que ce n'est pas lorsqu'un joueur arrive au CNR de Marcoussis qu'il faut le former, mais bien avant. Il revient aux clubs de s'en charger mais ils manquent d'argent. « Le rugby amateur s'est appauvri, note Laporte. Il faut donner des moyens à la formation dès le plus jeune âge pour gommer ces carences. »

Aussi, il ne comprend pas pourquoi la Fédération s'est engagée dans le projet du Grand Stade. Le « monde amateur en souffrance ne comprend pas que l'on puisse s'engager pour 600 millions dans un tel projet. » Pour avoir travaillé sur la Commission Grand stade, il sait ce que représente cet investissement et craint pour l'avenir de la FFR. Il a déjà sa petite idée pour offrir au rugby l'enceinte qu'elle souhaite sans pour autant dépenser des millions : entrer au capital du Consortium du Stade de France avec d'autres Fédérations, le rénover et partager la note.

Exit le Top 14 et les JIFF étrangers

Pour remettre le XV de France au centre du débat, Bernard Laporte préconise aussi de passer d'un Top 14 à un Top 12. Plus de barrages et de demi-finales. Les deux premiers se rencontrent en finale et les internationaux disposent de six semaines de plus par an. S'il s'est conscient que ça ne plaira pas à tout le monde, comme c'est le cas lorsqu'il annonce la composition de son équipe, il estime que « c'est l'intérêt général du rugby qui doit nous guider et non l'intérêt de trois ou quatre personnes. »

Une autre de ses mesures phares consisterait également à limiter au maximum le nombre de joueurs étrangers chez les Bleus. Y faire appel « c'est aussi afficher haut et fort des carences en termes de formation. » S'il reconnaît avoir exploité la règle lorsqu'il était à la tête de l'équipe de France ou bien avec Toulon, il estime qu'il faut la changer et avec lui « ce système hypocrite » notamment autour des JIFF : « Un étranger ne devrait jamais pouvoir être considéré comme Jiff [sauf] quand le gamin arrive à dix ans avec ses parents. De cette manière-là, on arrêtera un processus nuisible aux intérêts du rugby français. »

Discours rodé, réseau étoffé, Bernard Laporte sera-t-il la tête de file ou un simple soldat au sein de la première liste d'opposition ? Les supporters interrogés à la sortie des stades ont déjà leur avis sur la question. Et vous ?

Crédit vidéo : L'Equipe21

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Pour les detraqueurs de la politique du RCT et par extension (mauvaise pour moi) de BL, Il ne gere pas le recrutement il donne son aval et son avis. et tous les autres clubs du top 14 font pareils ...

Si la règle lui donne le droit de recruter des étrangers pourquoi ne le ferait il pas. Les clubs tirent au maximum sur la corde mais bon au final ce n'est pas l'edf qui fait vivre Les clubs de top 14... Si un club coule car il a respecter la règle ... les gars qui vont être licenciés et autre sponsors vont être trèèèèèèèèèèèès contents. Donc si on est contre cette politique on doit changer les règles et non tirer a boulets rouge sur les acteurs. La règle des JIFF est mauvaise car incomplète et devrai porter sur la nationalité (mais juridiquement c'est pas certain que se soit possible...) et la séléctionnabilité des joueurs.

Je suis plutôt favorable à BL car notre bonne vieille Fédé piétine. Si changer représente un risque, je suis pour le prendre (de toute façon on a pris le chemin pour toucher le fond ...)

Si il s'interesse tant au rugby amateur, pourquoi les licenciés ou les dirigents des clubs n'ont-ils pas le droit de voter ?

Je n'aime pas Laporte, mais je suis d'accord avec tout ce qu'il dit et surtout il est le seul à le dire, je vois mal Blanco remettre en cause le grand stade et les privilèges des dirigeants de la fédé

  • 6592
    31776 points
  • il y a 5 ans

Je suis partagé sur les critiques.

Clairement je ne fais pas parti des grands fans du personnage, mais il faut admettre que ce qu'il fait, il le fait bien.

Comme joueurs.
Comme entraineur du SF
Comme entraineur de l'EdF
Comme entraineur de Toulon.

Il a ses cotés sombres (suspicions sur la gestion de ses affaires hors-rugby, passage-retour au stade français, passage au gouvernement), mais il connait le rugby sans tous les angles, c'est indéniable.

Du coup, peut-on vraiment lui reprocher d'avoir défendu le niveau de l'EdF quand il entrainait l'EdF ?
De privilégier les perf de Toulon par tous les moyens quand il entraine Toulon ?

Est-ce que ça nous empêche de croire qu'il pourrait bien défendre les intérêts du rugby français s'il était à la tête de la FFR ?

=> Pas forcément

  • Chams
    7093 points
  • il y a 5 ans

En tant que licencié FFR, et consommateur des produits Top14 et EquipeDeFrance, je réclame le droit de vote !

Il n'a jamais été question qu'il soit président à mi temps
C'est simplement pour faire campagne qu'il entraînera à mi temps

Je demande a voir, un entraineur/President a mon avis il faudra lacher la casquette d'entraineur a mit temps pour s'impliquer a 100 % dans son role de président

C'est déjà le cas cette année non ???
Vu que son équipe ne joue qu'une mi-temps sur deux !!!

Laporte a quand même tout du candidat idéal, un homme de poigne qui connaît l'univers du rugby comme sa poche par son passé de joueur, sélectionneur et entraîneur, mais qui est aussi familier avec les arcanes politiques par son passage au Secrétariat des Sports. Qu'il nous donne un coup de balai à tout ce système inefficace.

beau poisson d'avril pour BL
il veut valoriser la formation française ?????
c'est sûr qu'à Toulon il donne l'exemple
" Ecoutez ce que je dis mais ne regardez pas ce que je fais "

Il veut arrêter un système hypocrite qui détourne les règles
" Pour rappel prendre un sud af champions du monde pour joker médical d'un espoir français qui n'a jamais joué avant sa blessure à la mâchoire "

il veut améliorer le rugby amateur après avoir été sélectionneur de l'EDF et grand manitou du RCT

Se mettre à mi temps cela veut dire qu'il aura plus de temps pour tourner des pubs débiles faire sa campagne de promo
Et surveiller le beau gosse qui arrive à Toulon ???

Nombreux seront ceux qui écouteront les sirènes de Bernie
cela modifierait vraiment le paysage du rugby français??,,
Si les chansons avaient ce pouvoir , le rugby aurait un autre AIR

  • indy
    23083 points
  • il y a 5 ans

Vu le mode d'élection actuel du président de la FFR où ce sont au final les présidents de comités qui élisent le mec qui les a eux mêmes mis en place sur des listes bloquées ou toute opposition est impossible, je me demande ce qui motive Laporte en réalité.
Peut être espere-t-il faire bouger un peu les lignes et obtenir au moins un mode d'élection un tantinet plus démocratique avec la représentation d'une opposition qui aurait un droit de regard mais on en est actuellement très très loin quand on a vu avec quel morgue et quel mépris le vice président de la FFR Blanco a rejeté les critiques à l'émisson les Spécialistes de vendredi soir.
La majorité du rugby Français rejette le système monarchique actuel mais il est actuellement intouchable.
Ah si on avait eu un secrétaire d'Etat aux Sports issu du monde du rugby qui fasse bouger tout ça....

Quand on voit ce qu'il a fait avec Toulon, ça serait pas forcément une mauvaise idée de l'avoir comme président de le LNF. Il n'y a que son idée de passer au Top 12 qui me chagrine un peu...

Ça il en aura de bonnes choses Camou... pour les nations étrangères, en affaiblissant le rugby français, lui et ses amis invisibles et dépensiers.

Derniers articles

Transferts
News
News
News
News
News
Transferts
News
Vidéos
News
News