USAP : pour François Rivière, organiser des phases finales pourrait ''sauver le rugby''
USAP : pour François Rivière, organiser des phases finales pourrait ''sauver le rugby''.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
L'USAP est actuellement le dauphin de Colomiers en Pro D2. Le président catalan explique pourquoi il semble vital de disputer des phases finales.

"Personne ne sait aujourd'hui du temps dont on pourrait disposer et donc les modalités de cette reprise. Mais si la compétition peut reprendre à la fin du mois de mai, alors nous pourrions trouver le temps d'organiser des play-offs dont le rugby aura vraiment besoin." Les mots sont signés François Rivière, président de l'USAP. Le patron du club catalan s'est confié à L'Equipe, au sujet d'une fin de saison qui pourrait bien être tronquée, la faute à la suspension de la Pro D2 jusqu'à nouvel ordre.

Or, le champion de France 2009 serait directement concerné par un éventuel gel des montées et des descentes, puisqu'il occupe la 2e place du classement.

Top 14 : ''Vous pouvez toi et les autres juste fermer vos gueules''Top 14 : ''Vous pouvez toi et les autres juste fermer vos gueules''Si Mourad Boudjellal s'insurge contre les acteurs du monde du rugby réfléchissant aux différents scénarios à donner à la saison 2019/2020, François Rivière explique sa volonté de voir des phases finales : 

On aura besoin d'empathie, de joie commerciale. Si l'on veut sauver le rugby, lui éviter une catastrophe, il faut absolument remettre du lien avant le terme de la saison, créer un engouement, se donner des moyens supplémentaires de mieux préparer l'exercice suivant. Aimé-Giral (le stade de Perpignan) est un lieu de fête, et permettre à tous les partenaires, aux spectateurs, de se réunir après cette période terrible me paraît essentiel.

Pour lui, déborder sur le mois de juillet ne serait pas un problème, malgré certains contrats se terminant au mois de juin. Jouer les phases finales, c'est faire preuve d'un minimum d'équité. "En rester là reviendrait à geler les efforts de tous et ce n'est pas souhaitable." Et vous, qu'en pensez-vous ?

Retrouvez l'interview complète ici.


Les scénarios pour la fin de saison, l'impact financier : face à la crise, la LNR passe à l'action !Les scénarios pour la fin de saison, l'impact financier : face à la crise, la LNR passe à l'action !

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • AKA
    50525 points
  • il y a 8 mois

@Pianto Comme le sujet m' est sensible je vais faire mon coup de gueule à la cantonade!!! Bien sûr on peu causer de tout ce rapporte au rugby ici entre nous çà ne mange pas de pain! Par contre entendre tout ces entraîneurs, dirigeants etc. brailler pour défendre leur "pré carré" me dégoûte 😳 On est en plein œil du cyclone 🌀 personne ne sais pas quand çà se terminera ni comment et quel sera le bilan humain et par rebond celui financier alors comme dis MB "fermez .....etc 😠 😠 😠

Et s'il était dans le "ventre mou" du classement, dirait-il la même chose ?

@duodumat

Pas absolument sûr de façon certaine...

  • AKA
    50525 points
  • il y a 8 mois

"on va voir mourir des milliers de Français dans les prochains jours, vous pouvez toi et les autres juste fermer vos gueules sur le problème de la reprise du Top 14 " (M Boudjellal) Pour une fois que je suis raccord avec lui 😠

  • Pianto
    37016 points
  • il y a 8 mois
@AKA

parce que ne pas réfléchir à l'après va sauver des gens ?
En quoi le fait de parler du rugby est un problème, ça me dépasse ?

Pendant trois mois, il ne faudra parler que de coronavirus, de soignants, de pandémie et de virus ? Parler d'autre chose en plus n'annule pas les efforts faits pour contrer cette m***e.
Je ne suis pas virologue, ni soignant, je leur apporte le soutien que je peux en faisant la part qui est dans mes cordes mais décider que tout le reste doit cesser d'exister et qu'on n'a plus droit qu'à un seul sujet de conversation ... Mais pourquoi ?
Tu crois que les malades ne veulent pas entendre parler d'autre chose ? Que les soignants qui rentrent du taf ne veulent pas penser à autre chose ?
Comment on a fait pour parler d'autre chose que des accidents de la route avant alors que ça tuait des gens tous les jours et depuis des années ?

Bref, le sujet est grave, mais comme tous les sujets graves, il y a une vie en dehors et il y aura un après. Même dans les pires crises (à part peut-être l'apocalypse atomique généralisée) la Vie se poursuit et elle se poursuit d'autant mieux si on y pense, si on l'organise.

Pas "sauver le rugby".

Mais "sauver le rugby pro".

  • Pianto
    37016 points
  • il y a 8 mois

Les messages à la Momo, "interdit de parler d'autre chose que de la pandémie parce que des gens vont mourir et que c'est plus important." sont d'une grande stupidité.

Oui, les efforts de la nation sont tournés vers la maladie.
Mais un président de club, les membres de la fédé, il est normal qu'ils pensent au futur de leur institution, de leur passion, de leurs employés, de ce à quoi ils consacrent l'essentiel de leur temps.

"il y a plus important" c'est idiot. Même s'il y a plus important, il y aura un après et si on n'y pense pas aujourd'hui, on ne pourra pas bien repartir.

Oui, il faut y penser et penser de la survie des structures avec des moyens de faire entrer de l'argent pour limiter les déficits.

  • adourAB
    5138 points
  • il y a 8 mois
@Pianto

Qu’ils évoquent entre eux les possibilités. Ils n’ont pas à se répandre dans les médias. Surtout quand on calque leurs déclarations et propositions avec le situation de leurs clubs. Cela peut même polluer des propositions crédibles, qui leur reviendraient en boomerang et accusations de favoritisme. Par contre nous sur les forums comme nos propositions n’engagent que nous, donc sont insignifiantes on peut proposer nos « solutions ».

  • Pianto
    37016 points
  • il y a 8 mois
@adourAB

Ils se répandent ou ils répondent à des questions qu'on leur pose ?

Monsieur Lepreumch est président d'un club pro nettement en tête de son championnat
- Il s'exprime publiquement en prônant un solution qui est dans l'intérêt de son club : on lui tombe illico sur le râble : c'est un sale égoïste qui devrait plutôt la fermer devant la tragédie actuelle, et qui fait en plus passer l'intérêt de son club avant l'intérêt supérieur du rugby, bref un sale khon.
- Il s'exprime en prônant une solution contre les intérêts de son club : jusqu'ici le cas ne s'est pas présenté...
- Il ne s'exprime pas publiquement : c'est donc un incompétent qui attend la fin de la crise pour réagir, ou un sale hypocrite qui ne dit rien alors que tout le monde sait qu'il travaille dur à trouver et à essayer de faire imposer une solution favorable au club.
Monsieur Lecancre est président d'un club professionnel dernier de son championnat.
Ben c'est tout pareil que pour Lepreumch.
Messieurs Huntel et Quidam sont deux supporters de l'un et l'autre club : trouvez quelles solutions auront leur préférence, vous avez une demi-seconde.
Monsieur Lelinzhou est juste un amateur de rugby qui commence quand même à trouver que toutes ses déclarations ça devient un peu casse-gonades.

@lelinzhou

Et il n'y a pas que Monsieur Lelinzhou qui a les gonades irritées !

@lelinzhou

"ces" déclarations.

  • Yonolan
    80763 points
  • il y a 8 mois

J'entend en cette période difficile des mots qui me font chaud au coeur : solidarité , reconnaissance des soldats au front ( puisque nous sommes en guerre) même si pour le personnel soignant je ne peux que penser aux vers de Victor Hugo dans Les Châtiments
La Révolution leur criait : « Volontaires, Mourez pour délivrer tous les peuples vos frères ! »
Contents, ils disaient oui. « Allez, mes vieux soldats, mes généraux imberbes ! »
Et l’on voyait marcher ces va-nu-pieds superbes / Sur le monde ébloui.

Ces va-nu-pieds superbes que sont ces soignants qui n'ont pas les armes pour combattre ...mais qui n’arrêtent pas de nous éblouir
Et d'un autre coté je vois une montée du chacun pour soi défendant son pré carré
De corporatismes plus que d'union sacrée
Alors je me méfie toujours de déclarations qui sous le couvert de l’intérêt général supérieur peuvent juste cacher des préoccupations personnelles ce qui serait plus que vulgaire en ces temps

  • adourAB
    5138 points
  • il y a 8 mois

Qu’ils se fixent une date limite, et en fonction de cette date imaginent semaine après semaine les différentes options possibles. Le reste ce ne sont que des voeux pieux pour alimenter la polémique.

  • jlr974
    10825 points
  • il y a 8 mois

Avant de sauver le rugby , il faudrait peut-être sauver les gens , tout simplement .

"On aura besoin de joie commerciale"!???

@Noir&Blanc

Oui. La buvette par exemple, ne vendra la bière qu'en pack de 12.
Il faut bien rattraper le temps (et l'argent) perdus...

Je comprends l'impatience de chacun, mais une reprise trop précoce (surtout pour des rassemblements de masse) pourrait être catastrophique et relancer la pandémie.
Vraiment trop tôt pour se prononcer.

Pour l'instant, faisons tous en sorte de stopper cette épidémie, pour le reste, il sera toujours temps d'agir !

Derniers articles

Transferts
Vidéos
Transferts
News
News
Transferts
Ecrit par vous !
News
Ecrit par vous !
Vidéos
News
Vidéos
Transferts