TRANSFERT. Top 14 - L'UBB pourra-t-elle conserver Baptiste Serin ?
Top 14 - UBB. Baptiste Serin affole le marché des transferts.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Le demi de mêlée international de l'Union Bordeaux-Bègles Baptiste Serin est sur les tablettes de plusieurs clubs.

POINT TRANSFERT. Le Racing 92 lorgne Baptiste Serin, Mermoz de retour en France ?Le demi de mêlée international de l'Union Bordeaux-Bègles Baptiste Serin (24 ans, 20 sélections) arrive en fin de contrat et il affole le marché des transferts. Le Top 14 compte beaucoup de bons numéros 9 français. Mais peu sont libres, jeunes et Jiff. L'UBB n'a pas abandonné l'idée de conserver Serin, mais selon le Midi Olympique ce vendredi, deux grosses écuries du championnat sont entrées dans la ronde. Elles seraient prêtes à mettre le prix pour s'offrir le Tricolore après la Coupe du monde. Il y a d'un côté Montpellier qui cherche désormais à franciser son effectif. Le capitaine du XV de France et talonneur du RCT Guilhem Guirado est d'ailleurs aussi sur les tablettes du MHR.
TRANSFERTS : après l'échec Fofana, le MHR se lance sur les dossiers de Guilhem Guirado et Maro ItojeSi Benoît Paillaugue (30 ans) fait partie des meubles, ses récentes blessures à répétition ont réduit son temps de jeu. Quant au vétéran springbok Ruan Pienaar, il devrait retourner à l'Ulster pour intégrer le staff après y avoir été joueur. Il dispose néanmoins d'une option dans son contrat pour rester une année supplémentaire. Montpellier favori ? Face à lui se trouve le Stade Français, plus gros budget du Top 14 cette saison et plein d'ambitions pour l'avenir. Après avoir attiré dans ses filets les internationaux Toulousains Gaël Fickou et Yoann Maestri, la formation parisienne se verrait bien signer Serin.
TOP 14 - TRANSFERTS : le Stade Français Paris officialise les venues de Yoann Maestri... et Gaël Fickou !Avec Clément Daguin et Arthur Coville ou encore la recrue Piet Van Zyl, Paris ne manque pas de numéro 9. Le Midol de préciser que ce dernier peut activer une année optionnelle tandis que les deux premiers sont engagés jusqu'en 2020 et 2021. Cependant, ce ne serait pas la première fois que le Stade Français rompt un contrat pour faire de la place à de nouveaux joueurs. Du côté de l'UBB, on a fait un effort pour conserver Yann Lesgourgues devant l'intérêt de Toulon et le jeune Jules Gimbert, champion du monde U20 comme Coville, prend de plus en plus d'assurance.
RÉSUMÉ VIDÉO. 6 Nations U20. Gimbert conclut une superbe action de 60m pour le titre de la France

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Why not. Cela lui fera du bien de rejoindre un gros du top 14

Ce serait vraiment une perte enorme. Tant sur le plan sportif que sur celui de l'image. Serin c'est le visage de l'ubb depuis 2 3 ans. En plus j'ai peur que ca ouvre la porte a des departs de Tauleigne ou Poirot

  • Ahma
    95161 points
  • il y a 2 ans

Je ne vois qu'un moyen de le retenir à l'UBB : faire venir Théo Millet.

Comme je disais sous l'article concernant Guirado il y a quelques jours, dès qu'un international sera en fin de contrat, on mentionnera Montpellier, ça mange pas de pain et son agent n'en sera que plus satisfaisait. Heureusement que le SF est entré dans la danse????

@franchute

Tu peux le voir différemment et penser que altrad avec tout son fric achète achète tout ce qui se fait! Des achats compulsifs pour avoir enfin sa satisfaction !
En octobre 2017, il se disait que goosen allait revenir et que altrad était aux manoeuvres! Bon en août 2018 goosen joue au MHR!
Ce qui se dit se vérifie souvent!

@franchute

Pour le coup la rumeur est très crédible. La place de titulaire devrait se libérer et le MHR cherche à recruter français.

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 2 ans
@franchute

c'est pas faux. en attendant le mhr aurait bien besoin d'un demi de mélée avec le départ de pienaar...
quand on voit combien altrad a déboursé pour camara, il doit etre capable de faire un geste pour serin.
une chose est sure, si marti fera certainement un petit effort pour le conserver, il n'ira pas casser sa tirelire alors qu'on a gimbert qui commence à envoyer du lourd et que derrière on a baptiste germain qui cartonne en edf u19 notamment.
bref la relève est là, et même si on l'adore serin, on sait que le garder, à part si c'est ce qu'il veut absolument et qu'il est pret à s'asseoir sur une grosse somme pour rester, je vois pas comment on pourrait...

@dusqual

Même si Marti pouvait et voulait égaler les offres qui vont tomber, le souci de l'UBB sera sur le plan sportif. Tu ne peux pas garder un joueur qui vise la place de n°1 en sélection sans jamais jouer de phases finales et l'Europe.

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 2 ans
@Team Viscères

ah? possible, par contre c'est pas une nécessité absolue. y a des internationaux qui jouaient dans des clubs de seconde main et qui ont fait de bonnes carrières internationales. ça a d'autres avantages comme celui d'avoir plus de recup.

@dusqual

Avant c'était vrai, aujourd'hui ça ne l'est plus autant. Tu peux encore le faire mais pour cela il vaut mieux être à un poste sans trop de concurrence, être vraiment au-dessus de tes concurrents ou avoir gagné un passe-droit en sélection. Les seuls cas qui me viennent en tête sont Gourdon pour La Rochelle et tous les Bordelais. Et dans les deux cas on va arriver à un moment charnière : pour la Rochelle digérer le départ de Collazo et montrer que le projet peut continuer sans lui, pour l'UBB montrer que le club peut enfin franchir ce cap sur lequel il bute depuis trop d'années. Si ces clubs coincent, je doute que les joueurs clés y restent très longtemps. Avec un fort risque de phénomène boule de neige pour l'UBB : si Serin part cela peut donner des idées à d'autres, chaque départ supplémentaire fera réfléchir davantage les suivants, et tu te retrouves rapidement avec le statut de club qui forme de super joueurs français qui iront briller ailleurs.

Et c'est logique pour les joueurs, même si c'est moche pour le club. Les phases finales de Top14 t'offrent une mise en lumière et l'Europe t'offre un niveau qui se rapproche de l'international, le Top14 ne préparant plus aux rencontres internationales. Les joueurs le disent eux-même, les rencontres européennes te font grandir plus vite. Serin a déjà perdu beaucoup de terrain par rapport à certains rivaux en sélection (même si je trouve cela assez injuste et surtout très con pour le XV de France), il y en a déjà d'autres qui arrivent derrière et ils jouent tous dans des clubs installés en haut ou qui souhaitent s'y installer (la position qu'avait l'UBB il y a quelques saisons). Tous ces joueurs auront un avantage plus ou moins important sur Serin, fatalement il va vouloir mettre toutes les chances de son côté. Et le nombre de 9 prometteurs actuellement aggrave le phénomène : on a trop de 9 intéressants par rapport aux nombre de clubs installés en haut, donc la moindre place qui se libère devient encore plus attractive.
Sans parler de l'ego et de l'ambition. Il en faut plus que la moyenne des gens pour devenir pro, il en faut encore plus pour devenir international, et encore plus pour viser d'être numéro 1 à ton poste. Arrivé à ce niveau d'ego et d'ambition, avec un sport devenu pro qui fait logiquement régresser les questions de fidélité au maillot dans les choix de carrière, cela devient compliqué de se contenter de jouer le ventre mou du championnat et les déplacements en Roumanie en terme de parfum européen.


Cela ne veut pas dire que changer de club sera forcément une réussite, on a déjà vu un paquet de joueurs couler leur carrière en se plantant dans leur choix. Mais entre voir le train s'éloigner sans toi et essayer de monter en marche au risque de te vautrer, la plupart des joueurs d'aujourd'hui tenteront de monter en marche.
Je ne vous souhaite vraiment pas de perdre Serin, mais si à la mi-saison on peut déjà sentir que vous ne passerez toujours pas ce cap à mon avis vous pouvez tirer une croix sur lui.

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 2 ans
@Team Viscères

oui, c'est moins faisable aujourd'hui mais c'est pas systématique.
ce que tu décris ensuite pour la fuite en avant, ça ça dépend essentiellement du club et ça lui est souvent propre, les joueurs suivant la philosophie générale, bien souvent. je dis pas que c'est pas possible, mais ce qui est vrai là, ne l'est pas forcément ailleurs, en fonction de comment les joueurs sont traités.
c'est sur, le pro pousse plus vers ça, mais l'état d'esprit prime encore dans certains lieux.

  • Ahma
    95161 points
  • il y a 2 ans
@Team Viscères

C'est marrant, sur un téléphone, tes pavés ressemblent plus à des menhirs.

  • Ahma
    95161 points
  • il y a 2 ans
@dusqual

Tu penses peut-être à des joueurs dont la place en équipe de France était à peu près assurée ? L'analyse de Team, sauf erreur, est basée sur le constat que la concurrence est dense à ce poste en équipe nationale, et que de grosses prestations lors des phases finales donnent une épaisseur supplémentaire au statut d'un joueur.
Pour des joueurs bien installés en équipe fe France, les données du problème sont bien sûr différentes.

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 2 ans
@Ahma

y a des tas de joueurs qui sont valables et qui font pas pour autant les phases finales. regarde le nombre de joueurs pris par noves à l'ubb qui n'en a pas fait depuis des lustres. il est allé chercher des joueurs dans quasi tous les clubs, agen compris.
serin, quelle que soit son équipe sera de 2019 sauf accident (sans en jouer avec l'ubb). qu'il joue en phases finales ou pas il sera toujours plus technique que bon nombre de ses concurrents.
maintenant, disons que dans la tête du prochain sélectionneur, mieux vaux une charnière qui joue ensemble en club et qui se connait bien.
et que jalibert devient le monstre qu'il pourrait potentiellement devenir.
est ce que c'est serin qui va y gagner en allant jouer ailleurs ou est ce que ce sera lesgourgues et gimbert qui, eux joueront en club avec lui?
ce que je veux dire c'est que ça "peut" aider de jouer les phases finales ou la CC, comme ça peut n'avoir aucune influence, si c'est pas une priorité pour le sélectionneur. s'il est pas con, le sélectionneur il a une idée précise des mecs qu'il lui faut pour aller dans son projet sportif. il prendra ceux qui se moulent le plus dans ce qu'il souhaite, quels qu'aient été les matches auquel il a participé. serin est pas installé en edf, mais s'il fait une bonne saison, il en sera, pas besoin de chercher plus loin. et pourtant il est sur un poste à forte concurrence.
par contre à l'arrière où y a vraiment personne qui s'est imposé, là, les mecs qui seront en position de faire de belles prestation sur des matches à enjeu auront plus de chance d'y arriver.

@dusqual

"s'il est pas con, le sélectionneur il a une idée précise des mecs qu'il lui faut pour aller dans son projet sportif"

Je te rappelle que dans le cas présent le sélectionneur est forcément le sélectionneur du XV de France. Cela va faire plus de 10 ans qu'on peut se poser des questions sur le "pas con" et "projet sportif", et pas sûr que ça change demain.

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 2 ans
@Team Viscères

bon celle là je te l'accorde, parce qu'en effet...

  • Ahma
    95161 points
  • il y a 2 ans
@dusqual

Tu as complètement raison.

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 2 ans
@Ahma

"vous avez raison tous les deux" homer s.

@Ahma

Toutafé, même si la question se pose de plus en plus même pour les joueurs installés. Parce que la place que tu ne prends pas dans le gros club sera prise par un autre qui en profitera peut-être pour te piquer ta place, à moins qu'il n'y ait pas de Français à ton poste. Tu peux plus facilement te permettre de jouer la stabilité et l'amour du maillot si tu joues pilier droit ou ouvreur que si tu joues 9. En 9 actuellement la question n'est presque plus de savoir si tu veux changer de club mais plutôt de savoir s'il reste une place quelque part.

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 2 ans
@Team Viscères

oui, mais encore faut il partir du fait qu'en jouant la CC, tu prends pas le risque de montrer que t'es pas au niveau en fait...
un mec comme serin, il a montré dès ces premières sélections qu'il assumait. il a fait des matches ou il a moins pesé, mais ne s'est jamais déchiré. tu sais que le niveau international il le gère. prends bézy, il avait fait la CC avec un club plus prestigieux, (certes pas très bon mais avec du palmares y parait), il se chie dessus en sélection quand même. le tout avec son vieux mentor qui lui tape la fesse avant d'entrer sur le terrain.
ça veut rien dire. c'est juste un tremplin, mais si tu le loupes, c'est ta gueule qui refait le sol.

@dusqual

Avoir le niveau international c'est une chose, s'y installer et y progresser c'en est une autre (on sait depuis un moment que Serin a le niveau international). Ce n'est pas en jouant le Challenge Européen et en étant numéro 3 en sélection que tu deviens Conor Murray ou Aaron Smith, tout ce que tu peux devenir ainsi c'est un mec qui avait le potentiel pour devenir Murray ou Smith. Peu importe ton talent et ton potentiel, ce n'est pas en jouant contre Agen et Perpignan que tu te prépares à affronter les Irlandais ou les Blacks, à gérer les moments clés d'un match international décisif. Tu as besoin de vivre ces moments-là pour apprendre à les maîtriser, et c'est justement ça qui fait la différence entre un joueur doué et une référence internationale. Et c'est pour ça que j'ai fait la gueule quand on a fait gicler Serin numéro 2 puis 3 puis 4 puis 5 l'année dernière parce qu'il avait eu un léger coup de mou en début de saison : on lui a juste fait perdre 5-6 matchs internationaux, ce qui représente quasiment un dixième de l'expérience internationale qu'ont les références comme Murray ou A.Smith
Les matchs de très haut niveau ne sont pas si nombreux dans une saison, les carrières sont courtes et tu as toujours le spectre de la blessure et de la saison blanche. Tu as besoin de jouer un maximum de ses matchs et le plus vite possible pour accumuler l'expérience. La sélection restant aléatoire, le meilleur moyen d'en jouer c'est en club.

Pour ce qui est du risque bien réel de te crasher en partant, on en revient à la question d'ego et d'ambition dont je parlais au dessus : le choix pour le joueur c'est "est-ce que tu restes au chaud sans prendre de risque ou est-ce que tu vises le sommet au risque de te rater?". Contrairement au rugby d'antan, les mecs sont aujourd'hui programmés dès 15-16 ans pour atteindre les sommets (ce qui est d'ailleurs un problème de la formation, de faire croire que tout le monde pourra aller au sommet) donc ils choisiront de plus en plus de viser les sommets, et la différence se fera sur le moment de partir et non plus le fait de partir ou non pour "plus grand". Les carrières d'un club seront plutôt réservés aux joueurs qui n'ont pas le potentiel pour aller jouer dans ces très hautes sphères et ont suffisamment de recul pour le voir, et préféreront d'autres critères (l'amour du maillot, la cellule familiale, etc.) plutôt qu'une gloire éphémère et une hypothétique sélection comme remplaçant contre les Tonga en novembre.

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 2 ans
@Team Viscères

serin fait l'intégralité du tournoi 2017. et après il y a quoi? les tests en af sud ou il est titu 2/3 matches. et... la prépa physique qui tue et va lui pourrir la moitié de la saison. et du coup c'est dupont qui s'incruste. serin il perd sa place à cause de la prépa. pas de son club, pas de la concurrence, simplement de la stupidité et de l amateurisme d'un staff médical.

@dusqual

Perso je ne mets même pas ça sur le dos de la prépa mais sur le dos des sélectionneurs. D'autres joueurs étaient cramés et c'est pas pour autant qu'ils ont disparu aussi vite. En novembre il y avait la place de donner du temps de jeu à Dupont sans enterrer Serin, mais Novès le punit et ne lui donne que le Japon. Derrière Brubru le dégage carrément de la liste et il faut des blessures pour que Serin dispute une mi-temps d'Écosse-France. Forcément derrière ta saison est moche, on t'a flingué physiquement et mentalement.

Mais le fait qu'il n'ait pas perdu sa place à cause de son club ne change rien au fait qu'il ait besoin de se frotter à un niveau supérieur au Top14 pour continuer de progresser. Notre championnat c'est de la deuxième division mondiale, impossible de préparer les mecs au plus haut niveau juste avec cela.

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 2 ans
@Team Viscères

non mais là dessus je suis d'accord pour ce qui est du différentiel entre top 14 et CC. ce que je dis c'est que si tu joues en bleu, des matches de ce niveau t'en fais. l'année qu'il fait avec noves il fait genre une dizaine de matches internationaux. c'est pas mieux que la même chose en europe? sachant qu'en plus ceux qui arrivent dans les derniers rounds en CC sont en général cramés physiquement et sont en dessous pour les matches internationaux (cf camara et poirot en afsud qui étincelaient d'avoir été blessés, là où les autres en chiaient, cf atonio qui en peut plus de la saison cet été). ce que je dis depuis le début c'est que ça des avantages et des inconvénients. l'homme en forme, ça fait partie du jeu aussi et celui qui a certes été bon en CC mais qui est sur les rotules, il va avoir du mal à être au niveau. c'est en ça que noves avait trouvé un point juste: prendre beaucoup de joueurs du stade francais et de l'ubb qui ont un jeu un peu léché et des joueurs moins cramés que ceux qui jouaient les phases finales. alors certes il y avait aussi un fort contingent de clermontois et ils l'ont payé cher. y en a eu aussi pas mal du racing du coup mais eux aussi commencent à le payer et risquent de sentir la douloureuse.
de la même manière c'est une manière de se préserver des blessures. les blessés, ils sont pas sélectionnés.
et tout ça c'est de l'histoire récente.
alors on pourra toujours considérer qu'il aurait pu évoluer plus dans un autre club, en jouant plus la CC (clermont serait parfait pour lui par exemple), mais c'est en rien une nécessité, même aujourd'hui.

@dusqual

"l'année qu'il fait avec noves il fait genre une dizaine de matches internationaux. c'est pas mieux que la même chose en europe?"
Le mieux ce n'est pas de jouer une dizaine de matchs inter ou une dizaine de matchs européens, c'est de jouer les deux. Et pour le problème des joueurs cramés, c'est un problème franco-français parce qu'on est débiles. Les autres filent cette expérience à leurs joueurs sans les cramer, pendant qu'on réussit le tour de force de faire l'exact opposé : on les crame sans leur donner cette expérience.

Et je ne dis pas que Serin aurait dû partir plus tôt. Au contraire je pense que les arguments que tu présentes sont d'excellents arguments au moment de lancer ta carrière internationale. Tu as plus facilement du temps de jeu, tu es moins utilisé et donc plus de chance de faire une saison complète à 200% pour te mettre en lumière ainsi que plus de fraîcheur à apporter, tu es moins susceptible de finir sur le banc au premier match moyen. Ce n'est pas pour rien que l'UBB a autant de jeunes en route que je trouve qu'un Jalibert est dans une meilleure situation qu'un Ntamack (en dehors de la poisse qu'il a avec son corps).
Mais il y a un moment où tu atteints une limite et Serin arrive au moment où la question se pose, encore plus quand tu arrives en fin de contrat pile au moment où une place se libère chez un très gros. Cela ne veut pas dire qu'il est impossible de franchir un cap sans le faire, mais c'est juste le chemin le plus direct et le plus répandu. Et c'est un principe qui s'applique en permanence en sport, les joueurs qui ont les moyens de viser plus haut vont plus haut pour continuer de grandir. Les bons joueurs de ProD2 vont aller jouer en Top14 même si c'est dans le ventre mou, les bons joueurs du ventre mou vont aller dans les clubs de tête.

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 2 ans
@Team Viscères

je considérerais quand même pas que c'est la meilleure chose à faire. pour moi, s'il veut évoluer, passer un cap, il va jouer en nouvelle zélande ou en angleterre, à la limite. mais si c'est pour passer chez un cador du même championnat pourri, ça a pas assez de poids comme argument pour moi. même avec l'assurance de faire la CC.
l'argument pognon oui, celui là je le comprends, tout comme la volonté de gagner des titres.
jouer quelques matches de CC en plus... c'est léger par rapport à des arguments opposés tout à fait recevables aussi.

et comme j'en ai marre de cette conversation, on va s'arrêter là si tu me le permets.

@dusqual

Tu sais que tu n'as pas besoin de demander une permission pour arrêter un conversation qui commence à tourner en rond? Contrairement à Ahma et Lapinou tu n'es pas lié par un contrat d'exploitation.

  • Ahma
    95161 points
  • il y a 2 ans
@Team Viscères

Tu as complètement raison.

@Ahma

Tu as investi dans un répondeur automatique?

  • Ahma
    95161 points
  • il y a 2 ans
@Team Viscères

Grand merci pour ta jolie carte postale.

  • ced
    100447 points
  • il y a 2 ans
@Ahma

p'tain les gars 4 pages rien que sur une rumeur de transfert, j'aurai pas voulu corriger vos copies de philo

@ced

Philo je suis sorti au bout d'une heure et je ne suis même pas sûr d'avoir rempli une page recto verso. Technique qui permet d'avoir un bon ratio note/effort fourni même en ayant des notes de merde, ainsi que de libérer du temps libre dans la journée.

@dusqual

Wilkinson n'a jamais joué la coupe d'Europe avant d'arriver au RCT...

@franchute

Pour le coup, je suis beaucoup moins surpris par cette rumeur, contrairement aux dernières. Tomas n'a été recruté qu'en joker, Pienaar va partir en fin de saison et la question de la condition physique de Paillaugue va se poser quand il reprendra (davantage de fragilité ? capacité à tenir une saison complète ?). Ça reste crédible, à moins que Sanga ou un minot n'explose cette saison...

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
Vidéos
News
News