TRANSFERT - Top 14. Gaël Fickou vers le Racing 92 pour trouver un second souffle ?
Stade Toulousain. Gaël Fickou n'a pas été retenu pour le Tournoi des 6 Nations 2018.
Le centre international du Gaël Fickou va-t-il quitter le Stade Toulousain ? Arrivé en 2012, il semble stagner et pourrait tenter de se relancer au Racing 92.

Selon le journal L'Équipe, le centre international Gaël Fickou (32 sélections) pourrait quitter le Stade Toulousain à la fin de son contrat pour rejoindre le Racing 92. Il pourrait ainsi imiter ses anciens coéquipiers Patricio Albacete, Census Johnston et Vasil Kakovin. Formé à Toulon, il a rejoint le club haut-garonnais en 2012 et prolongé après la Coupe du monde 2015 jusqu'en 2019. Il était à l'époque courtisé par son club formateur mais avait préféré rester. "Je me sens bien à Toulouse. Il y a une jeune génération talentueuse. J’ai la chance de jouer avec de grands joueurs. Les dirigeants m’ont donné les arguments pour que je reste. J’ai écouté mon coeur. Aujourd’hui, rester à Toulouse est la meilleure décision", confiait le centre via L'Équipe à l'époque. Depuis les choses ont évolué avec principalement le départ de Guy Novès pour l'équipe de France, la retraite de Thierry Dusautoir et le transfert à venir de plusieurs cadres comme Yoann Maestri (La Rochelle), Jean-Marc Doussain (LOU). 

Ceux annoncés de Yann David et Florian Fritz pour Castres lui semblaient plutôt favorables. Il aurait alors pu former une jeune paire de centres tricolores avec l'Agenais Pierre Fouyssac. Encore faut-il qu'il fût titulaire. Après une saison 2015-2016 couronné de 10 essais en 16 matchs, il a peiné l'an passé avec seulement trois réalisations en 14 feuilles de matchs. Cette saison, il n'a franchi la ligne qu'à deux reprises malgré 10 apparitions. À seulement 23 ans, Gaël Fickou a-t-il déjà atteint ses limites ? "Gaël est un joueur exceptionnel donc tout le monde en attend plus, y compris l’entraîneur que je suis. C'est difficile pour lui parce que son talent est tel que tout le monde lui tombe dessus lorsqu'il ne réalise pas d'exploit", commentait Ugo Mola via Rugbyrama avant la tournée de novembre. Il est vrai qu'on attendait beaucoup de lui, mais il n'a pour l'heure pas encore endossé le costume de leader. La faute à une trop grande pression ?

Titulaire chez les Bleus durant le 6 Nations 2017 puis lors de la tournée en Afrique du Sud, il n'avait pas été retenu par son ancien entraîneur dans le premier groupe pour défier les All Blacks à Saint-Denis mais dans le second pour le match en semaine à Lyon. Il avait finalement été forfait pour la tournée en raison d'une blessure à la cuisse, et ce, alors que l'absence de Lamerat lui aurait permis d'affronter les champions du monde à Saint-Denis. C'est finalement Henry Chavancy qui a été appelé pour défier les Blacks B au Parc OL puis le Japon à Nanterre. Le Francilien a d'ailleurs été retenu par le nouveau sélectionneur du XV de France Jacques Brunel au même titre que Le Rochelais Geoffrey Doumayrou, le Clermontois Lamerat et le Toulonnais Mathieu Bastareaud. Ce dernier suspendu, c'est le Parisien Jonathan Danty qui a été appelé et non Fickou. Sans doute est-il temps pour lui d'aller voir si l'herbe est plus verte ailleurs. Celle synthétique du Racing 92 pourrait lui permettre de franchir un palier afin de retrouver les Bleus avec en ligne de mire le Mondial 2023 en France.

Joueurs Temps de jeu Courses Passes Franchissements
Gaël Fickou (Toulouse) 738 minutes de jeu - 10 matchs 223 mètres - 22.3 m/match 48 passes (100% réussite) - 4.8 passes/match 4 lignes cassées - 0.4 lignes cassées/match
Geoffrey Doumayrou (Stade Rochelais) 471 minutes de jeu - 7 matchs 207 mètres - 29.57 m/match 45 passes (96% réussite) - 6.71 passes/match 7 lignes cassées - 1 lignes cassées/match
Henry Chavancy (Racing 92) 843 minutes de jeu - 11 matchs 263 mètres - 23.91 m/match 69 passes (99% réussite) - 6.36 passes/match 5 lignes cassées - 0.45 lignes cassées/match
Mathieu Bastareaud (RCT) 641 minutes de jeu - 10 matchs 318 mètres - 31.8 m/match 50 passes (96% réussite) - 5.2 passes/match 5 lignes cassées - 0.5 lignes cassées/match
Rémi Lamerat (Clermont) 512 minutes de jeu - 7 matchs 215 mètres - 30.71 m/match 46 passes (98% réussite) - 6.71 passes/match 3 lignes cassées - 0.43 lignes cassées/match
Jonathan Danty (Stade Français) 678 minutes de jeu - 9 matchs 234 mètres - 26 m/match 43 passes (93% réussite) - 5.11 passes/match 2 lignes cassées - 0.22 lignes cassées/match

Source statitiques : OPTA

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • spir
    17561 points
  • il y a 6 ans

Quand on le voit pas appelé en EdF en l'absence de Fofana et Penaud... oui il a du souci à se faire !

Derniers articles

Vidéos
News
News
Vidéos
News
Transferts
Vidéos
Vidéos
Ecrit par vous !
News
Transferts
Sponsorisé News