Tournoi des 6 Nations : Bernard Lapasset se positionne en faveur d'un changement de format
Tournoi des 6 Nations : Bernard Lapasset en faveur d'une nouvelle formule.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Le Tournoi des 6 Nations a-t-il une chance d'évoluer ? Bernard Lapasset, qui va quitter World Rugby, s'est prononcé en faveur d'un nouveau format.
" Le Tournoi des 6 Nations doit s'ouvrir à d'autres équipes ". Les mots, prononcés par Bernard Lapasset, sont lourds de sens. Dans un mois, le Français quittera la présidence de World Rugby, huit ans après avoir accédé au poste. Mais s'il est "temps de faire autre chose", Lapasset garde un œil (très) averti sur le monde du rugby.Tournoi des 6 Nations : Bernard Lapasset se positionne en faveur d'un changement de formatWorld Rugby - Bernard Lapasset : « je sens qu'il est temps pour moi de passer le ballon »Dans un entretien accordé à Sport 24, celui qui est désormais co-Président du Comité de candidature Paris 2024 dresse le bilan de son mandat. Ce dont il est le plus fier ? L'intégration du rugby à 7 aux Jeux Olympiques, mais aussi "l’ouverture de nouvelles frontières. Avec les exemples de l’Argentine, qui désormais participe au Four Nations, et du Japon qui a battu l’Afrique du Sud lors du dernier Mondial, qui accueillera la prochaine édition". Quant à la priorité actuelle, elle se situe au niveau de la prévention des commotions, problématique majeure depuis quelques saisons.

Changer le format du 6 Nations

Autre débat : celui de l'évolution du 6 Nations. Il y a quelques jours, Mamuka Gorgodze avait même lancé un défi à Sergio Parisse, souhaitant que la Géorgie affronte l'Italie dans un match de barrage. Interrogé sur les pays du deuxième tiers, qui "se plaignent d’être négligés", Lapasset donne donc un avis tranché sur la question des pays européens comme la Géorgie, la Russie ou la Roumanie :

Je le dis tout net. Il faut changer le format du Tournoi des 6 nations. Si elle veut se tourner vers le futur, cette compétition doit s’ouvrir. Avec un système de montée-descente. Soit directe, soit via un match de barrages. Mais il faut donner rapidement une vision, un espoir à ces équipes-là.

La position de Lapasset s'oppose donc nettement à celle de John Feehan, directeur exécutif du 6 Nations.

Tournoi des 6 Nations : Bernard Lapasset se positionne en faveur d'un changement de formatLe patron du Tournoi des 6 Nations dit non à l'intégration de la Géorgie et de la Roumanie
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Iyhel
    22990 points
  • il y a 4 ans

Franchement je ne vois pas ce qu'on risque en termes de qualité de jeu, on est déjà ras des pâquerettes. J'ai pas fait la fine bouche quant au jeu du XV de France cette année parce que ras des pâquerettes c'était déjà mieux que six pieds sous terre les quatre années passées, ça ne rend pas aveugle sur l'écart avec le Sud.

  • Kad Deb
    29805 points
  • il y a 4 ans

Je suis d'accord avec Lapasset sur un point : le Tournoi ne doit pas être fermé à des équipes qui montent comme la Géorgie. Là où je suis par contre en opposition totale, c'est sur l'idée de montée/descente, avec ou sans barrage.
Jusqu'à présent, aucune équipe n'a été intégrée au Tournoi de cette manière. Ni la France en 1910, ni l'Italie en 2000. Pourquoi faudrait-il faire ça pour les Géorgiens ? Du coup, c'est vexant et discriminant pour 2 nations : Italie et Géorgie. Les Italiens étant clairement ciblés par l'idée de descente. D'où les déclarations certes maladroites mais compréhensibles de Parisse. En plus, ça dresse les Italiens contre les Géorgiens.
Soit les Géorgiens ont le niveau et ils intègrent pleinement le Tournoi, soit ils doivent encore progresser en obtenant de jouer des tests réguliers contre des équipes du Tournoi, en vue d'une intégration prochaine.
Quant aux propos désobligeants envers le niveau des Italiens, c'est oublier que la France a mis bien plus de 10 ans avant de gagner un Tournoi et a subi pas mal de claques entre-temps. De plus, les Italiens ont quand même battu 2 fois les Français en 2011 et 2013, et n'étaient pas derniers en 2015. Lors du match au SdF de cette année, ils ont même failli gagner. Leur fin de Tournoi difficile est due à une cascade de blessures...

De toute manière cela ce fera que si les Britanniques sont d'accord. Et dites moi si j'ai tort, mais je pense que si cela se fait, ça ne sera pas avant des années.

Que ne l'a-t-il proposé en 2013 lorsque l'équipe de France a brandi la cuillère de bois? Première idée au bout de 9 ans de présidence et elle est politicienne et démago.

C'est clair qu'il y a un risque de voir le jeu s'appauvrir avec un système de monté descente, les équipes vont se crisper dès que ca va devenir compliquer.

En tout cas je suis plutot favorable a un barrage plus qu'un système de monté/descente directe. Il y a un trop gros fossé entre le 6 nation et le 6 nation B, et ca fausserai le championnat, imagnier l'espagne gagne le 6NB et la France fini 6eme après un tournoi cata, la France alignerai 50-60 pions a tout les monde en B et l'Espagne en prendrais autant par match.

Le barrage permettra vraiment de trier et de permettre a la meilleure équipe de jouer en première div. Aujourd'hui, l'italie n'a pour moi pas forcement sa place en 6N et la géorgie n'a plus sa place en 6NB, dans le cadre d'un barrage, on verrai vraiment le réel niveau des deux équipes et la plus méritante sur un match (voir match aller-retour pourquoi pas) gagnerai sa place.

Puis un barrage, c'est toujours excitant a voir, imaginer une équipe italienne ou écossaise (française ??) jouer sa survie dans le tournoi contre des géorgiens ou roumains surexcité, ca peut valoir un match épique !

  • ositia
    13363 points
  • il y a 4 ans

Mettez nous Nelson Monfort à la place! au moins ce sera drole!

En soi, je ne suis pas forcément opposé à l'idée. En revanche, ce qui ne me plaît pas du tout, c'est que mettre en place un système de montée et descente va créer une pression très lourde à gérer psychologiquement pour les équipes menacées et qui pourraient fausser voire détériorer un jeu déjà bien souvent pauvre. Y a qu'à voir les contre-performances de très bons clubs une fois que la menace de relégation devient bien réelle (Stade Français cette année, Castres l'année dernière). Et puis, déjà que sans pression particulière le XV de France est à la peine, j'ose pas imaginer nos performances si plane le risque de descendre. En plus, ces équipes perdraient un an l'année suivante à cause de l'échec d'une sélection qui peut être tout à fait différente l'année suivante. Donc pour des raisons égoïstes je serais contre, mais d'un point de vue du développement du rugby, j'y serais plutôt favorable. C'est dur de se prononcer.

@Borderlands

n'auront que le four nations, les demis et la finale de la coupe du monde et éventuellement le crunch pour se régaler devant la télé...

@Borderlands

Ce que tu dis est juste mais ça peut aussi avoir l'effet inverse.
Jouer avec la pression, ça fait commettre parfois des bourdes, mas si des équipes comme l'EDF, l'Ecosse et notamment l'Italie doivent se battre pour éviter de se taper la Roumanie, la Russie ou le Portugal, je pense que ça va aussi les motiver à s'arracher comme pas possible.
Jouer sous la pression sa permet aussi de se dépasser pour éviter le pire, et donner des élans de beaux jeu. Les deux cas de figures sont possibles, mais si actuellement on à un jeu qui est déja pas terrible, pourquoi ne pas prendre le risque de faire venir de nouvelles équipes comme la Géorgie ? Les trois premières années il prendront sans doute 50 points à chaque match puis il perdront plus que de 5 ou 6 point jusqu'à créer un premier exploit, et viser un peu plus haut.
Disons que si on ouvre pas le rugby aux nations emergeantes alors nous, pauvres téléspectateurs désués n'auront que l

C'est étonnant comme le pouvoir peut anesthésier la créativité... En politique comme en sport , un président dès qu'il quitte ses responsabilités voit soudain ses "lumières" faire le focus sur un tas de propositions.
On en serait presqu'à tomber dans le panneau et lui dire " mais lors de votre passage aux affaires; entre deux bouchées à la reine, comment ne pas y avoir réfléchi ? La peur de devoir le faire ??"

  • alex
    3516 points
  • il y a 4 ans
@illia DEGUN

même constat : j'adore le gars qui n'a rien branlé en 8 ans et qui se permet de dire qu'il faut tout changer dès qu'il part et que ça sera à un autre de faire le boulot 😉

franchement, avec la même attitude dans mon boulot, je serais au chômage depuis 7 ans !

@illia DEGUN

Rien à ajouter, si on écarte les bouchées à la reine je comptais dire la même chose 😉

  • Kad Deb
    29805 points
  • il y a 4 ans
@illia DEGUN

Lapasset ou la symbolique des étagères : plus c'est haut et moins ça sert...
Devenu président de la FFR sur un malentendu en 1991, opposé à la professionnalisation du rugby français en 1995 alors que c'était inéluctable et donc incapable de l'organiser au mieux, tout aussi incapable de s'imposer face au pouvoir des clubs professionnels jusqu'à son exfiltration vers l'IRB-World Rugby en 2008...
Le mec qui veut faire croire à tout le monde que le rugby à VII aux JO ou les progrès de l'Argentine et du Japon, c'est grâce à lui. Alors que tant qu'il a été président de la FFR, le VII se morfondait en France et le XV de France a entamé son déclin sans qu'il ne modifie rien en profondeur.
Et maintenant, il voudrait réformer le Tournoi alors qu'il n'en a pas la compétence et qu'il est de toute façon sur le départ... Faut-il en rire ou en pleurer ?

@illia DEGUN

Bravo, je pensais exactement la mm chose....Cela fonctionne aussi pour les Candidats aux Fonctions Hexagonales.....

  • Iyhel
    22990 points
  • il y a 4 ans

Allez une idée à la con : on passe à un Championnat Européen plus ouvert, deux poules de quatre, demies, finale, plus les matches de classement, montée/descente automatique avec la division du dessous. Ça fait toujours 5 matches par équipes donc on n'alourdit pas le calendrier et on se modernise. Soyons fous, il y aura même des points bonus.

ET en parallèle, on garde notre bon vieux Tournoi mais réservé aux -21. Sans l'Italie, même, si on veut vraiment jouer aux vieux cons (normalement doit plus trop y avoir de vieux cons irlando-britanniques en âge de réclamer l'exclusion de la France aussi).

J'adora Lapasset, avant de partir de la FFR il a jeté Lièvremont à la tête de l'EDF.
Maintenant en quittant World Rugby il lance encore une patate chaude sans se soucier des conséquences !

@ketamine

Et quand tu verras qu'il est pote avec Manuel Valls, qu'ils sont de mèche pour truquer les élections et construire le Grand Stade, tu le détesteras !

Avant, c'était encore un homme qui aimait encore un peu le sport, aujourd'hui c'est juste un politique comme les autres, qui aime l'argent et le pouvoir (et lui-même).

Quitte à changer quelque chose, autant revenir au tournoi à 5 avec un système de montée et descente. Et, pour favoriser le jeu, c'est l'équipe qui marque le moins d'essais qui passe dans le groupe B.

Je suis pas contre la tradition et tout et tout mais il faut savoir évoluer. Que l'on n'ait plus certains matchs qui nous plaisaient jusqu'à présent dans les VI Nations ne veut pas dire que ce dernier sera moins plaisant.
S'il y a une rivalité franco-anglaise, c'est que ces 2 équipes s'affrontent depuis longtemps. Dire qu'il ne faut pas faire monter la Géorgie ou autre dans les VI Nations parce que cette équipe n'a pas de grand passé rugbystique est complètement absurde.
Pour moi le problème n'est donc pas la tradition ou le niveau des équipes à faire monter mais pourrait plutôt être la possibilité que les équipes des VI Nations ferment le jeu. Mais là encore est-ce qu'on a vu moins de jeu à la coupe du monde qu'aux VI Nations alors que l'enjeu est bien plus grand ? Je suis pas sûr ...
Alors je dis oui pour laisser la possibilité à certaines équipes d'intégrer les VI Nations. Un bon format pour la montée pourrait être un affrontement au meilleur de 3 matches à la place de la tournée d'été ou de la tournée d'automne entre le dernier des VI Nations et le premier du championnat européen des nations.

  • benny
    15373 points
  • il y a 4 ans

Les commentaires précédents ont raison, qu'on fasse déjà les 5 matchs d'affilé, sans le championnat au milieu, ça sera déjà un grand pas vers le progrès.

Je suis fortement mitigé sur une refonte du Tournoi... Pour moi c'est le samedi, il fait froid dehors, ca se passe en Ecosse et en Irlande, c'est sur la 2...
Je vois pas forcément l’intégration d'autres équipes comme un progrès, je me méfie de ces "avancées" qu'on nous vends à chaque changement et que si on approuve pas on nous traite de vieux cons. Le moins douloureux serait que la cuillère de bois rencontre le vainqueur du tournoi B pour savoir lequel des deux fera le tournoi suivant (et comme ca, ca forcera la France à ne plus perdre contre l'Italie)
Mais il est vrai que la Georgie peut légitimement demander des modifs,, il faut aider les autres nations, le Sud le fait avec le Japon et l'Argentine ...

bref je suis pour les deux solutions en même temps, partager entre la tradition et une certaine justice envers les autres nations...

Ce qu'il faut d'abord changer, c'est le calendrier.

Un tournoi avec 5 matchs qui se suivent en premier lieu. Pour ne plus pénaliser personne.

En plus d'essayer de conduire le pays dans le mur avec ses JO , Lapasset collectionne les saucisses . Le tournoi c'est le tournoi , c'est ancestral . Ok l'Italie a pu y rentrer il y a quelques années mais c'est pas la fête du slip . Après la Géorgie et la Roumanie , ça sera autour de l' Espagne et du Portugal de vouloir progresser , puis viendra le tour de la Belgique et de L' Allemagne pourquoi pas ? . Le charme du tournoi c'est les affrontements franco-irlando-britanniques , il n'est pas là pour faire progresser les autres pays .

@Rchyères

Il occupe l'espace...l'intégration du VII au J.O est avant tout du à la volonté de Jacques Rogge l'ex-président du CIO qui est un grand amoureux du rugby...et c'est Vernon Pugh ( gallois ,ex president IRB de 1994 à 2002) qui a été l'initiateur du retour du rugby au J.O...Lapasset était président en 2009 quand a eu lieu le vote du CIO pour mettre le seven au programme des JO 2016

@Rchyères

En plus il n'est plus rien, ils ont refusé qu'ils fassent le 3 ème mandat qu'il réclamait;ce n'est pas après s'en être débarrassé qu'ils vont écouter ses conseils ...ils feront bien comme ils l'entendent d'autant que le RB6N jouit d'une grande autonomie de décision

  • Jak3192
    57545 points
  • il y a 4 ans

Ben moi,
je trouve que c'est pas complètement con comme proposition

Compte tenu de l'évolution du rugby ces dernières années, la Géorgie a peut être progressé de manière à titiller le dernier du VI nations...
Et il me semble me souvenir que lors du passage du V au VI nations, la question s'était posée entre l'entrée de l'Italie ou de la Roumanie dans ce tournoi... En occurrence l'Italie
Roumanie qui à l'époque (avant la chute du communisme dans les années 90) avait droit à son match annuel contre la France... aux environs de la Pentecote me semble-t-il.
A la suite de la révolution dans ce pays, le rugby (et le sport en général) Roumain a quasiment disparu des résultats internationnaux (gym, foot,...)
Donc, et pour en revenir à cette question Italie / Georgie, compte tenu des progrès de cette équipe, un petit "barrage" ne serait peut être pas superflu.
C'est mon avis et je le partage avec moi même.
Mais bon,
moi qui comptais aller à Rome en 2017 pour It / Fr, j'espère qu'une année de plus sera toujours d'actualité

  • Loyam
    37059 points
  • il y a 4 ans

Avant, c'était différent, maintenant, c'est différent.

Je me souviens de 5 tribus, de deux matchs un samedi sur deux, sur Antenne 2 et de Roger Couderc aux commentaires. J'étais gamin, je vous rassure. Mais j'étais bercé, et j'attendais ce Tournoi avec impatience.

L'Italie est arrivée, pourquoi pas. Un autre monde.

Et maintenant, il est possible d'un autre autre monde. Le charme sera différent. Si charme, il y a. Je suis très mitigé.

@Loyam

rome c'est comme londres
tout le monde s'en cague du rugby
rien à voir avec Cardiff ou edimbourg
alors pourquoi pas la georgie où le rugby commence à tenir une place très très importante

Je suis sûrement un vieux con mais un France-Angleterre, même si en ce moment on a un peu de mal, m'excitera toujours plus qu'un France-Georgie.....question de traditions..... Ca ne remet aucunement en cause la qualité de la Géorgie ou autre mais le rugby de ma jeunesse c'est les chants écossais, le fighting spirit irlandais et la ferveur galloise! Je ne dis pas qu'il ne faut pas d'évolution, loin de là, mais à force de tout dénaturer on voit bien ou ça nous mène...Je suis vraiment un vieux con, voire même limite réac ......

@Le Massif Central

@sapiac
L'Italie ça ne te dit rien ?
Autant au niveau rugby je peux comprendre, autant un séjour à Rome c'est quand même magique.

@Le Massif Central

D'accord mais est-ce qu'un France-Géorgie vous emballe beaucoup moins qu'un France-Italie ? Même si le nouveau format arrive, il est très probable de retrouver régulièrement des France-Angleterre pendant le tournoi.

@Le Massif Central

parce qu'un france italie ça te fait bander?????
perso j'ai fait tous les stades du 6 nations sauf l'irlande pour raison financière et l'italie parce que franchement ça ne me dit rien
et aller en georgie à la place pourquoi pas

  • vevere
    51527 points
  • il y a 4 ans

Qu'il s'occupe de sa future branlée pour la candidature de Paris aux JO...et qu'il laisse aux (nouvelles) équipes de WR gérer/modifier ce qu'il n'a pas fait lors de ces mandats successifs !!! B-)

@vevere

J'espère bien qu'il va se prendre une branlée aux JO.

Parce que les guignols de la Mairie de Paris étant à peu près aussi compétents que ceux de la FFR, si Paris a les JO, on va droit à la catastrophe financière.

Payée avec nos impôts.

  • ositia
    13363 points
  • il y a 4 ans

quel courrage d'ouvrir sa gueule quand on quitte ses fonctions....

le format du Vi nations est a voir avec le successeur au poste, pas avec lui.

Alors celle-là elle est bien bonne, le mec l'ouvre lorsqu'il n'est plus responsable de quoi que ce soit, tel le caniche qui aboie au loin !

  • Bagnar
    7002 points
  • il y a 4 ans

Jonathan Sexton & Leigh Halfpenny approuvent le travail sur les commotions.

Derniers articles

News
News
News
News
News
Vidéos
News
News
News
News
News