Top 5 / Flop 5 du weekend-end (02/05 au 04/05)
Le Top/Flop du weekend du 03/05/14.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
La dernière journée de Top 14 nous a régalés, Narbonne se fait plaisir. Perpignan, Auch et Bourg-en-Bresse sombrent dans ce Top/Flop du weekend du 03/05/14
La dernière journée de Top 14 nous a régalés, Narbonne se fait plaisir. Perpignan, Auch et Bourg-en-Bresse sombrent.

TOP

La dernière journée de Top 14

Nous n’alimenterons pas le débat pour savoir si l Top 14 est ou non le meilleur championnat au monde, mais une chose est sûre, la dernière journée de Top 14 en aura fait vibrer plus d’un. Tous les matchs se jouaient à la même heure, et tout restait à faire, puisque quatre équipes pouvaient accompagner Biarritz en Pro D2, et que seules quatre équipes étaient sûres de ne pas voir leur saison s’arrêter là. Il y avait du suspens à tous les niveaux : pour les deux premières places, pour les places de barragistes, et pour la relégation. L’indécision a régné jusqu’à la fin puisque Perpignan est passé à deux doigts de l’exploit à Marcel-Michelin (25-22) et d’envoyer Oyonnax en Pro D2, défait également sur le fil à Brive (19-17). Le Stade Français, battu de deux petits points à Mayol est passé à deux petits points de la qualification en barrage (17-15) et aurait pu priver Toulon de la première place.

Le CA Brive

Les brivistes étaient une des rares équipes à ne plus rien avoir à jouer avant cette dernière journée. On aurait pu penser que les Coujoux termineraient le championnat en roue libre, mais ils ont tout de même joué le jeu jusqu’au bout. En effet, les Corréziens se sont battus jusqu’à la fin pour ne pas s’incliner devant le public, et sont parvenus à se défaire d’Oyonnax (19-17). Une attitude à saluer, et qui répond à tous ceux qui pensaient qu’Oyonnax irait gagner tranquillement à Brive.

Guillaume Rouet et les Bayonnais

L’Aviron Bayonnais jouait son maintien ce dimanche avec la réception de Castres, qui devait s’imposait pour s’assurer une place de barragiste. Les Bayonnais qui avaient tout intérêt à s’imposer ont pu compter sur un grand match de leur demi de mêlée Guillaume Rouet. Celui qui a récemment honoré sa première sélection en équipe d’Espagne, ne s’est pas laissé intimider par l’enjeu et a livré une partie de grande classe, malgré un vilain croche-patte sur Yannick Caballero. Le jeune joueur originaire d’Hasparren s’est montré décisif en interceptant une attaque castraise dans ses 22 mètres puis en effectuant une belle course, suivie d’un coup de pied de recentrage, qui débouchait quelques temps de jeu plu tard sur le second essai des Basques. Une performance, à laquelle il faut ajouter celle de toute l’équipe, et de Scott Spedding, très tranchant, qui a permis à Bayonne de s’imposer 23-13 et de sauver sa peau dans l’Elite.

Narbonne

C’est désormais officiel, le RCNM jouera les demi-finales de Pro D2. Malgré leur belle performance du weekend, les Tarbais, vainqueurs de La Rochelle (22-16) ne pourront plus dépasser les Narbonnais. En effet, les Audois n’ont pas fait dans la dentelle en écrasant Béziers sur leur pelouse (52-12). Un festival offensif avec six essais à la clé, qui vient récompenser la superbe saison des Narbonnais qui se prennent à rêver de remonter dans l’Elite, sept ans après l’avoir quittée…

Colomiers

Les joueurs de Colomiers ont réalisé une belle performance en venant s’imposer sur la pelouse d’Aurillac (8-18). Un match certes sans enjeu mais qui vient récompenser la très belle saison des joueurs de Philippe Filiatre, actuellement septièmes du classement de Pro D2. Un bel exercice, de bon augure avant la semaine prochaine.

FLOP

La descente de l’USAP

A trois points près, Perpignan réalisait l’exploit d’arracher un match nul sur la pelouse de l’ASM et se sauvait en Top 14. Malheureusement, les joueurs de Marc Delpoux se sont inclinés de justesse à Marcel-Michelin (25-22) et évolueront l’an prochain en deuxième division. La pénalité de James Hook manquée face aux poteaux aura coûté très cher à l’USAP qui, au vu de son effectif et de son niveau affiché en début de saison, était plus pressenti pour finir barragiste que relégable. Malheureusement, des blessures et des défaites inexplicables ont condamné les Catalans, qui évoluaient depuis 103 ans dans l’élite du rugby français ! Une énorme désillusion pour tous leurs supporters.


Le Racing Métro

Au vu de ses dernières sorties, on pensait le Racing fin prêt pour les phases finales, mais visiblement ce n’est pas encore le cas. Les Franciliens devaient au moins ramener un point de bonus défensif de Montpellier pour espérer recevoir lors de leur barrage. Mieux, une victoire avec point de bonus offensif, bien que très peu probable au vu du niveau de jeu actuel des Montpelliérains, pouvait leur permettre d’accéder directement aux demi-finales. Pour ce choc, Laurent Travers et Laurent Labit avaient convoqué bon nombre de leurs meilleurs éléments. Malgré cela, les Racingmen n’ont pas existé, encaissant cinq essais et s’inclinant sur le score sans appel de 44 à 10. Cette victoire bonifiée propulse les hommes de Fabien Galthié en demi-finale, le Racing en revanche devra se déplacer à Toulouse en barrage. Les Racingmen devront clairement élever leur niveau de jeu s’ils veulent faire douter les joueurs de Guy Novès sur leur pelouse.

Les Melbourne Rebels

Les Melbourne Rebels se sont inclinés pour la deuxième fois sur leur pelouse cette saison, cette fois-ci face au Natal Sharks. Les Australiens ont perdu un nombre incalculable de ballons, offrant d’abord un essai à JP Pietersen, puis alors qu’ils avaient la possibilité de remporter le match, ont encore galvaudé une munition devant la ligne sud-africaine. Au final, les joueurs de Tony McGahan s’inclinent 16-22 et restent englués dans le bas du classement. Surtout, ils devront assumer d’être la première équipe australienne à s’incliner chez elle face à une équipe sud-africaine cette saison.

Auch et Bourg-en-Bresse

Les équipes d’Auch et de Bourg-en-Bresse n'évolueront plus en deuxième division la saison prochaine. Le FCA a cravaché sur la pelouse de l’US Dax mais a fini par s’incliner au bout du suspens 14-11. Une victoire de Bourg-en-Bresse face à Carcassonne aurait permis aux Auscitains de jouer leur maintien lors de la dernière journée. Mais les Bressans ont enterré les chances des deux équipes de se maintenir en s’inclinant sur leur pelouse face à un autre candidat au maintien, Carcassonne. Avec six points de retard sur l’USC, Auch et Bourg-en-Bresse évolueront donc en Fédérale 1 la saison prochaine…

Les Sale Sharks

Les Sale Sharks ont encaissé leur cinquième défaite d’affilée sur leur pelouse cette saison en Premiership. Une statistique indigne d’une équipe qui visait pourtant les premiers rôles cette saison. Cette fois-ci, les joueurs de la banlieue de Manchester se sont carrément faits écraser par les Leicester TIgers sur le score sans appel de 22-42. Une deuxième défaite d’affilée à domicile, avec cette fois six essais encaissés. Paradoxalement, les Sharks ont de très bons résultats à l’extérieur et sont actuellement sixièmes au classement. Ils participeront logiquement à la future édition de la Coupe d’Europe. Avec un peu plus de rigueur sur leurs bases, ils auraient même pu postuler aux quatres premières places de la Premiership...

Jean Tafernaberry (Le Rugbynistère)
Jean Tafernaberry (Le Rugbynistère)
Cet article est rédigé par Jean Tafernaberry (Le Rugbynistère), un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Grisou
    17632 points
  • il y a 6 ans

Delpoux reste à l'USAP ?

D'accord sur la fin de match moins percutante, mais ce n'est pas cette fin de match qui condamne l'USAP. Car Oyo a aussi de bons joueurs et a tout donné, de plus c'est la saison sans passion et volonté des joueurs catalans qui les envoie en D2. Si la vaillance affichée en fin de saison l'avait été dès le début de saison ils n'auraient pas eu à espérer une plus large victoire du CAB.
Regarde l'attitude des cabistes et tu comprends leur maintien.

Déçu pour Bourg qui devait assurer la victoire à Verchere devant son concurrent direct Carcassonne pour son maintien en ProD2 et qui s' est incliné

@Higelm: en mettant Marc Delpoux à la barre?
Sinon je suis un peu surpris par le commentaire sur Brive: les coujoux ont largement dominé Oyo pendant plus d'une mi-temps avant de partir en vacances une demi-heure avant la fin, ce qui a sauvé Oyo et condamné perpi, ça et les performances tout au long de la saison des botteurs perpignanais en comparaison de celles d'Urdipalleta à Oyo. Vérité essentiel du rugby: sur un championnat aussi long, un bon botteur est un must. Les difficultés du Racing Metro et du stade toulousain doivent beaucoup à ce facteur, alors que Bustos Moyano a largement participé au sauvetage de Bayonne et que Parra et James ont permis à l'ASM de surnagé alors que son jeu se délitait...

  • Higelm
    15583 points
  • il y a 6 ans

Il n'y a pas que Guillaume Rouet qui a été bon mais aussi son grand frère Sébastian à Narbonne ! Il a remplacé Valentine dès la 7ème minute (victime d'un KO - ou d'une prise de conscience du niveau de son prochain club, d'où le malaise...) et a été très bon tout au long du match. Décisif notamment sur le dernier essai de Rattez (une perle ce joueur) où il fixe 2 défenseurs.

Sinon triste pour Perpignan, un club que j'ai longtemps apprécié mais qui n'est plus le même depuis quelques temps. Et une question qui me revient à l'esprit tout le temps : comment peut-on descendre avec une telle équipe?

En tout cas, il y aura de beaux matchs dans le Languedoc l'année prochaine ! Narbonne, Perpignan, Carcassonne, Béziers,...

  • Anto11
    2871 points
  • il y a 6 ans

Sébastien Buada n'entraîne plus le RCNM, il est maintenant en charge des espoirs. Justin Harrisson et Chris Witaker sont les actuels entraîneurs de l'équipe première.

Il me semble que c'est plutôt 103 ans que 113 ans dans l'élite pour l'USAP ?!

"Les équipes d’Auch et de Bourg-en-Bresse évolueront la saison prochaine en deuxième division."

Non,elles évolueront en fédérale 1.
Je vois que vous continuez à picoler...

content pour mes coujoux, ils ont fait preuve d'un beau courage tout au long de cette saison, espérons qu'ils arrivent à arracher l'europe et les phases finales l'an prochain !

Et content que oyo s'en sorte, ils méritaient pas de redescendre en pro d2...

Désolé pour perpignan, j'aurai préféré bayonne....

Derniers articles

Sponsorisé News
News
News
Transferts
News
News
News
Vidéos
Arbitrage
Transferts
News