Top 14 - Le Stade Toulousain verrouille Cheslin Kolbe pour plusieurs saisons
Chelsin Kolbe fait le bonheur du Stade Toulousain en Top 14.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Le Stade Toulousain a annoncé la prolongation de son ailier sud-africain Cheslin Kolbe suite à la large victoire contre l'UBB.

Tout va bien pour le Stade Toulousain. Et comme une bonne nouvelle n'arrive jamais seule, le club a annoncé la prolongation de son ailier sud-africain Cheslin Kolbe après avoir puni l'UBB (40-0). Sélectionné actuellement avec les Springboks pour défier la France samedi prochain, Kolbe a cependant participé à la victoire samedi soir face aux Bordelais. S'il n'a pas marqué, il est un facteur X dans le camp toulousain depuis le début de la saison. C'est pourquoi les dirigeants ont choisi de le verrouiller pour plusieurs années. Et plus précisément jusqu'en 2023, date de la prochaine Coupe du monde qui aura lieu en France. Arrivé en 2017, celui qui a honoré sa première sélection dans le Rugby Championship cet été ne pas donc pas quitter Toulouse de sitôt.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Ça
c'est une nouvelle qui tient la route
Excellent !

Perso je l'aurais signé jusqu'en 2050, il risque de nous faire très mal avec l'Afrique du Sud. En plus contrairement à l'année dernière j'ai l'impression que a tous ces matches il est monstrueux, jamais un match moins bon

Une très bonne chose car ses performances ne passent pas inaperçues et devaient commencer à attirer les convoitises

  • Tekaha
    4069 points
  • il y a 1 an

Toulouse a eu la chance de pouvoir s'appuyer sur le changement du mode de sélection des Sud-Afs. 😊

@Tekaha

La chance ?

  • Ahma
    92449 points
  • il y a 1 an

Le match contre l'UBB est réjouissant, mais cette signature est peut-être la plus belle victoire de la semaine. Kolbe est un joueur au profil rare, qui manquait totalement au Stade toulousain. Et si la qualité collective des lignes arrières toulousaines s'est sensiblement améliorée en phase offensive, elle n'est pas encore à un tel niveau qu'elle puisse se passer de quelques exploits individuels pour déstabiliser des défenses bien organisées. Kolbe est le meilleur atout possible sur ce plan.

  • to7
    14302 points
  • il y a 1 an
@Ahma

Kolbe, Dupont, Ntamack, Bonneval, pas mal de petits gabarits avec une grosse vitesse, pour le plus grand plaisir d'artillon je suppose, au stade toulousain
Mola n'est peut être pas si nul que beaucoup de supporters du stade le hurlaient depuis 2 saisons en tous cas il propose un jeu très plaisant sur le match d'hier il y a aussi une belle perf de madaule

@to7

Le travail de Poitrenaud comme de Bouilhou porte ses fruits! Les jeunes ont soif d'apprendre, il y a pour l'instant une bonne dynamique! Faut que cela dure!

@to7

Madaule fait énormément de belles perfs à chaque fois qu'il est aligné.
En plus maintenant il se spécialise dans le vol de balle (ou "interception"). Il en est au moins à 2 cette année.

  • Ahma
    92449 points
  • il y a 1 an
@to7

Je n'entrerai pas dans le débat sur la valeur de Mola, ni de n'importe quel autre entraîneur, tant il est impossible de mesurer objectivement l'influence d'un manager sur les résultats de son équipe. Les exemples abondent de techniciens qui ont triomphé ici et se sont plantés là, on en tire à chaque fois des conclusions tranchées et définitives qui ne demandent qu'à être démenties le lendemain.

Sinon, je repense à Philippe Sella, considéré comme un monstre physique à son poste avec ses 80 kilos et des poussières...aujourd'hui Dupont, Ntamack ou Bonneval, qui se situent dans les mêmes eaux, sont des poids plume.

  • to7
    14302 points
  • il y a 1 an
@Ahma

Sella c'est pas davantage pour son activité et sa vitesse que pour son gabarit qu'il impressionnait physiquement? Parce que même à l'époque des centre de plus de 80 kg c'était pas spécialement rare, mais sur le fond tu as raison les morphotypes ont changé

Sinon Mola, je n'en sais pas plus que toi, je vois juste que son équipe propose un rugby atypique vraiment très plaisant (et qu'il doit y avoir une part de responsabilité) et je me souviens qu'il y a peu il se faisait systématiquement traiter de tous les noms.
Un peu comme Collazo maintenant (l'idiot d'un village d’imbéciles) alors qu'il y a 2 ans c'était un génie qui avait tout compris au rugby.

Je rappelle ce genre de choses, non que sois meilleur ou plus malin que tout le monde, mais parce qu'avec la passion on est souvent injuste avec les joueurs ou les coachs, alors que certaines choses prennent du temps et que tout le monde connait des hauts et des bas.

  • Ahma
    92449 points
  • il y a 1 an
@to7

Pour Sella, c'est vrai, c'étaient en partie ses qualités athlétiques, sa détermination et sa solidité qui ont fait sa réputation. Il n'était pas le seul trois-quart de ce gabarit, mais il était tout de même nettement au-dessus de la moyenne.

@Ahma

Concernant l'entraineur et ses qualités,

le truc c'est l'osmose nécessaire entre le projet de jeu du coach, et la réception de ce projet par les joueurs.

C'est la base.

En plus si ça fonctionne...

Ajouter ensuite tout le reste (psycho, gestion mentale, qualité du vestiaire...etc.)

Et là, le père Mola se dépatouille plutôt bien.

Equipe en progrès permanent depuis qu'il est aux manettes.
Un autre point: la qualité du recrutement. Pas vu depuis l'an dernier un recrutement inutile ou mauvais. Qui peut me donner le nom d'un nouveau joueur qui ne fait pas la maille dans cette équipe depuis 2 ans ?

  • Ahma
    92449 points
  • il y a 1 an
@Jak3192

Sur les résultats bruts on ne peut pas parler de progression, au contraire. Pour le moment le Stade n'a pas retrouvé les résultats de l'ère Novès, qui qualifiait systématiquement l'équipe pour les demi-finales à une exception près. Mola n'a pas atteint ce niveau lors de ses trois premières saisons, descendant même à cette affreuse douzième place il y a deux ans.

@Ahma

Pourquoi comparer Mola et Noves ?
L'un a repris les renes du club quand il était déjà en pleine bourre.
A mon humble avis, GN est le plus grand entraineur de tous les temps de tous les sports. Longévité et palmares n'a pas d'égal, dans aucune discipline sportive quelle qu'elle soit. Et je ne vais pas plus loin.
Respect absolu.
Et GN a repris le rôle de coach quand le ST tournait pas loin de plein régime (ST = Champion France 85, 86,89; GN coach adjoint en 89, puis coach tout court de 93 à 2015, avec le palmares qui va avec, et une fin plutôt en eau de boudin - très triste).

L'autre,
UM,
arrive dans un club fatigué.
Tout est à restructurer. Tant au niveau des problèmes de terrain (joueurs, recrutement...), que sur la structure du ST elle même (staff, direction générale...).
Il n'y a rien à comparer.
Et mon propos n'est pas de dire que UM n'est pas un nouveau GN; ce que tu laisses sous entendre me semble-t-il.
Ce que je constate c'est qu'après l'éviction de GN, UM a dû gérer un groupe qui n'était pas le sien. Et il a restructuré. Tant dans le staff que sur le terrain. Deux ans pour se remettre à niveau, une 12eme place honteuse, puis une demi finale l'année d'après...
Depuis l'an dernier, l'équipe ne cesse de progresser. Et à mon sens à une vitesse phénoménale. Par delà les résultats, on voit du VRAI jeu. Et ça c'est pas rien.
Concernant UM, j'attends de voir la suite, mais toujours sans comparer avec hier. Les faits. Aujourd'hui et demain.
GN a été le plus grand, à son époque.
On verra ce que deviendra UM demain.

  • Ahma
    92449 points
  • il y a 1 an
@Jak3192

Je suis conscient de tout cela, j'ai pourquoi j'ai pris la précaution de parler de "résultats bruts". Je ne juge pas les uns et les autres, je souhaitais seulement apporter un bémol à l'idée de progression de l'équipe. Ceci dit, si Novès avait repris en 93 une équipe championne 4 ans avant, celle-ci n'avait pas atteint les demi-finales les deux saisons précedentes. Mola a hérité en 2015 d'un club champion en 2011 et 2012, et encore demi-finaliste en 2015. L'idée que Novès avait récupéré une équipe en pleine forme et Mola une équipe en déclin ne tient pas. Le déclin était peut-être en germe, il ne s'était pas produit.

@Ahma

Ok ur tout cela
toutefois,
le "Novès avait récupéré une équipe en pleine forme" me laisse dubitatif...
en disant "en forme" voire "bonne forme" ne serait il pas plus adapté ? Je ne crois pas que tout ait du être chamboulé (équipe, staff, direction du club) pour ... (renaître ?ou plutôt🙂 se remettre sur les rails.
Et de toutes manières,
c'est de l'avenir qu'il faut parler aujourd'hui

  • mimi12
    75587 points
  • il y a 1 an

Bonne nouvelle !

A moins qu'il trouve un boulot de VRP dans l'industrie hippique ????

  • AKA
    48369 points
  • il y a 1 an

Très bonne pioche comme quoi les Toulousains ne sont pas si cons que çà! Par contre je me ferai du souci pour Nehe Milner-Skudder qui a été transparent pendant la 1ére 1/2 temps au Japon et a été remplacé sur blessure (encore) à la reprise... J' espère que ce garçon retrouvera sa forme car outre son talent je me suis laissé dire qu' il est très sympathique!

@AKA

il vient a Toulouse?

  • AKA
    48369 points
  • il y a 1 an
@LaGuiguille

Annoncé au RCT!

C'est fou ce qu'il me fait penser à Antoine Dupont !

  • AKA
    48369 points
  • il y a 1 an
@lelinzhou

Pour moi c' est le sosie de G Aplon!

@AKA

Chez les Stormers, il a beaucoup était comparé à Aplon. Je ne suis pas tout à fait d'accord, même si il y'a quelques qui les rapproches (en plus du casque bien entendu). Kolbe est plus à l'aise sur les petits espaces : il peut effacer n'importe quel défenseur dans une cabine téléphonique. Aplon est plus à l'aise sur les grands espaces et des courses à pleine vitesse.
Lancé comme une fusée, Aplon n'a besoin que d'un pas pour battre son vis à vis, là où la plus part du temps va ralentir pour battre son vis à vis sur 3 appuis successifs.
L'avatange de Kolbe est que même si il prend son ballon à l'arrêt, il peut créer quelques chose. L'inconvénient, c'est que le temps qu'il prend pour battre un défenseur permet aux autres de rattraper le franchissement. Ainsi, Kolbe est beaucoup apte que son ainé à traverser le terrain sans être touché par la défense adverse.

Derniers articles

News
News
News
News
News
Jeux
Sponsorisé News
News
Transferts
News
News