Top 14 - Fabrice Landreau et Grenoble, c'est fini
Top 14 - Fin de l'aventure pour Fabrice Landreau.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Alors qu'il devrait rester à Grenoble jusqu'en juin 2017, Fabrice Landreau et le FCG ont décidé de rompre son contrat d'un commun accord.

Comme les joueurs, les entraîneurs peuvent aussi avoir peur de faire l'année de trop. C'était notamment le cas de Fabrice Landreau (48 ans). Son départ de Grenoble était programmé à juin 2017 et il pensait passer la main et épauler son successeur pour faciliter la transition. Mais en confiant les commandes du groupe pro à l'Irlandais Bernard Jackman, au club depuis 5 ans, le FCG l'a poussé à faire un choix anticipé pour la suite de sa carrière. "Je suis d'une certaine façon victime de ma propre décision, et partir me semble la meilleure sortie", confie le technicien à L'Équipe. Au 31 août, il ne sera plus lié à Grenoble.

Après 7 années passées dans l'Isère, l'ancien talonneur puis adjoint du Stade Français a beaucoup d'ambition pour la suite. Il devrait s'offrir une année sabbatique pour se perfectionner. À l'origine, il ne savait pas s'il avait "les capacités pour devenir manager de club." De retour à Grenoble en 2009, après y avoir joué de 92 à 2003, il avait cependant permis au FCG de remonter en Top 14 dès 2012. Son objectif rempli, il avait d'ailleurs pensé à quitter le club à cette époque. "Mais, je m'étais trop attaché aux joueurs et à mon staff". Désormais, avec la mise en place d'un nouvel encadrement et la nouvelle génération en équipe première, il peut partir sans regrets. Non sans avoir défini les grandes lignes du plan grenoblois pour les années à venir : un club de l’élite du rugby français comptant 50 % de son effectif issu de la formation grenobloise en 2020. 

S'il va retourner à Angoulême, c'est pour se rapprocher de sa famille, et non pour prendre les rênes du SA XV, promu en Pro D2. C'est vers l'hémisphère sud que son regard est tourné avec un projet de voyage en Nouvelle-Zélande, en Australie puis au Japon avant un passage par les provinces irlandaises, galloises et au sein d'un ou deux clubs anglais. "Tout cela va me permettre de préparer et de mener le projet sportif que j'ai imaginé pour le futur. J'ai plein d'idées... Sur la formation, sur les académies de développement." Il va donc chercher l'inspiration ailleurs pour pourquoi pas en faire profiter le rugby tricolore. Pour rappel, Fabrice Landreau avait fait partie des candidats au poste de sélectionneur du XV de France et il avait "impressionné les membres de la commission fédérale".


Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

CHAPEAU Monsieur Landreau pour votre implication dans le renouveau du FCG.

Il vaut mieux partir fin Août que fin décembre c'est certain, mais à la fin de la saison début juin, ça n'aurait pas été plus judicieux ?

  • Fenrir
    8270 points
  • il y a 3 ans

😢 Noooooooooooon... Bon Jackman ... Je le sens pas cette histoire...

Joli projet, et belle ambition.
J’espère qu'il réussira à mener tout ça à bien et que l’équipe de France, pourquoi pas, puisse en profiter.
Ça donnera peut-être des idées à d'autre de s'ouvrir l'esprit !
Sensus lui fait savoir qu'il ne faut pas abuser des sushis, c'est dangereux pour la ligne.

Je soutiens vraiment Landreau, c'est un garçon intelligent qui veut se perfectionner et dont les méthodes ont révélés leurs efficacité. Le centre de formation grenoblois a progressé, l'équipe grenobloise également... Il n'a pas en outre laissé de squelette dans les tiroirs et la manière dont il aborde son départ prouve son intégrité.

Super !!
Voilà un mec qui a des ambitions, des idées, qui n'a pas peur d'aller vers l'inconnu et chercher de nouvelles inspirations et méthodes là où elles fonctionnent. S'il ne se fait pas tacler par les dinosaures et s'il mène son projet à bien on va peut-être avoir un technicien puis dirigeant d'envergure et ça serait formidable pour notre sport.
On parle du poste de sélectionneur mais pourquoi pas déjà l'intégrer au staff lors de la prochaine rotation pour construire une identité et une mentalité "XV de France". Exemple toujours avec les all blacks: Steve Hansen et été l'adjoint de Graham Henry pendant plusieurs années, assurant ainsi de la continuité au sein d'une sélection et d'une fédération qui est la référence mondiale.

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 3 ans
@George Smithwick's

ouais moi j avais meme pensé qu il pourrait se greffer directement a la fede si son plan de developpement est si interessant.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News