Top 14 – Comment Toulouse a-t-il mis fin à sa série noire contre Castres ? [INFOGRAPHIE]
Le Stade Toulousain est passé tout prêt d'un nouveau revers face à Castres.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Les Toulousains ont frappé un grand coup en s'imposant à Castres lors de la 23eme journée. Ils sont plus que jamais leaders du Top 14.

Personne ne donnait cher du Stade Toulousain avant son déplacement chez sa bête noire, le Castres Olympique, pour la 23eme journée du Top 14. Malgré tout, les hommes d'Ugo Mola ont su faire preuve de patience et de maîtrise pour s'imposer à Pierre-Fabre 21 à 20. Notre article de la semaine passée faisait part de nombreux éléments expliquant la série de cinq victoires du CO face à Toulouse. Des points clés du succès des Rouge et Noir samedi dernier.
Comment le CO a-t-il renversé le Stade Toulousain lors des cinq dernières confrontations ? [INFOGRAPHIE]Comment le CO a-t-il renversé le Stade Toulousain lors des cinq dernières confrontations ? [INFOGRAPHIE]

Le jeu au pied

5
On vantait la semaine dernière la force du jeu au pied chez les Castrais lors des dernières confrontations CO-ST. Pourtant, dans ce domaine, les Tarnais ont effroyablement failli face à Toulouse. Cinq échecs aux buts au total pour Benjamin Urdapilleta et Rory Kockott, et deux drops ratés en cinq minutes en fin de rencontre. Castres est la plus mauvaise équipe au pied cette saison (seulement 70% de réussite). 

L'occupation

64%
Les Toulousains étaient avertis. Castres est une équipe qui tient extrêmement bien le ballon. Il fallait donc impérativement confisquer ce dernier aux hommes de Christophe Urios pour les Rouge et Noir, et surtout occuper un maximum le camp castrais pour ne pas s'exposer à la botte d'Urdapilleta (même si celui-ci est passé à côté de son match). Chose faite puisque le Stade Toulousain termine la rencontre avec 64% d'occupation et 55% de possession.

La discipline 

2
Le véritable point noir des Toulousains. La première mi-temps en est une nouvelle fois l'exemple phare avec 10 pénalités concédées. Ce qui aurait pu leur coûter cher si les buteurs castrais avaient été dans un meilleur jour. Au final, les hommes d'Ugo Mola n'accusent qu'un petit temps de retard à la pause (7-6). Un point très certainement souligné par l'entraîneur toulousain dans les vestiaires et appliqué à la lettre par ses joueurs, menés par le All Black Jerome Kaino, rentré juste avant à la pause à la place de Carl Axtens. Résultat : seulement 2 pénalités sur l'ensemble de la seconde période pour Toulouse ! Contre 5 pour Castres. 

Les autres points forts de la victoire toulousaine 

Un Ramos de gala

Un match sans essais, ce n'est pas courant au Stade Toulousain. Didier Lacroix se plaignait d'ailleurs dans le Late Rugby Club que son équipe n'ait pas réussit à franchir la ligne d'en-but du Leinster. Bis repetita pour Toulouse face à Castres, mais cette fois-ci la victoire est au bout pour les Rouge et Noir. Grâce à un Thomas Ramos des grands jours, auteur de l'ensemble des points de son équipe (21).

Top 14 – Toulouse : L'association étrangers-jeunes « complémentaire » pour Lacroix [VIDÉO]Top 14 – Toulouse : L'association étrangers-jeunes « complémentaire » pour Lacroix [VIDÉO]

La patience du collectif

Le Stade Toulousain que l'on a vu face au Leinster nous a peinés. Impuissant, perdu, le collectif qui faisait tant vibrer le rugby français depuis le début de la saison a été complètement détruit. Mais voilà qu'une semaine plus tard, cette équipe a su se reconstruire pour aller chercher une victoire précieuse à Castres, se qualifiant ainsi automatiquement pour les demi-finales. Un résultat acquis grâce à une patience digne des plus grands. Menés 7-6 à la mi-temps, les Toulousains vont se démener pour repasser en tête au retour des vestiaires grâce à Ramos : 15 à 7. Avant que les Castrais ne viennent leur mettre la tête sous l'eau avec deux essais signés Florian Viallelle et Rory Kockott. 

Menés 17-15, les Rouge et Noir ne s'affolent pas pour reprendre les commandes une nouvelle fois (17-18).
 Idem quelques instants plus tard, malgré la pénalité d'Urdapilleta. Patients, les hommes d'Ugo Mola poussent ceux d'Urios à la faute et obtiennent trois nouveaux points, qui leur permettront de mettre enfin un terme à leur série « noire » contre le CO. C'est notamment la quatrième fois cette saison que Toulouse remporte un match en ayant été mené à la mi-temps. Seule la Rochelle a fait aussi bien.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Ce ne serait pas plutôt Castres qui a perdu le match, avec autant de points au pied laissés en route, il était difficile pour Toulouse de ne pas gagner

@Le Haut Landais

Si difficile qu'à la 78' on n'en était pas encore surs... C'était pas si simple !

Tout simplement en empêchant le CO de les empêcher de jouer...

En gagnant le match.
On notera au passage que Castres avait utilisé exactement la même méthode auparavant, en gagnant 5 matchs pour construire sa série de 5 victoires.
#OptaViscères

@Team Viscères

Mouais... Un peu court tout de même puisque le Stade gagne comptablement avec un seul joueur et tactico-techniquement avec de l'occupation (la possession c'est pratiquement 50/50)... Si on ajoute les deux cartons jaunes, et même si les sales fautes et la chasse aux embrouilles sont restées l'apanage des hommes d'Urios, on peut presque dire que les Stadistes s'étaient truqués en Castrais, et on comprend la rage d'Urios, dègue de ne pouvoir balancer ses punchlines anti-toulousaines habituelles... On a bien ri...

Très simple grâce à l'arbitre puis au 0% au pied de Castres

@charly le vrai

Je ne vois pas en quoi l'arbitrage peut être en cause, franchement : le CO a eu plein de pénalités à taper, ce qui prouve que l'arbitre a sanctionné le ST il me semble, et ils ont pris 2 jaunes coup sur coup ! Si les Castrais avaient mis ne serait ce qu'une pénalité de plus parlerais tu de l'arbitrage ?

@merville31

Charly a un problème avec les arbitres. Il a probablement été battu par un arbitre quand il était petit, ou largué par la femme de sa vie qui est partie avec un arbitre. Ou alors c'est le maillot vert des arbitres qui l'irrite.

@Team Viscères

C'est vrai que CHARLY et le vert c'est toute une histoire, tout comme la chocolaterie d'ailleurs !

@Team Viscères

On ne la pas voulu comme arbitre

@merville31

Oui

Très intéressante cette stat de l’occupation, 64%. J’aurais jamais cru qu’elle avait été si importante en faveur du ST! Ce n’est en tous cas pas l’impression que m’a laissé ce match.

Un "Ramos des grands jours", je l'ai trouvé très moyen sur ce match, comme sur 2-3 précédents, mis à part sur ses coups de pied où il affiche une réussite insolente.
Est-ce qu'il ne joue pas un peu trop ?

@artillon

Je suis d'accord, impeccable sur coup de pieds arrêtés, beaucoup moins dans le jeu courant... Trop de pression de la part du staff ?... Genre "tu sais pourquoi t'es là, Thom..."

d'ailleurs , à la fin, les Castrais avaient la Mine Piteuse...

"Personne ne donnait cher du Stade Toulousain", oh bah c'est juste les premiers du championnat, la meilleure équipe à l'extérieur, un effectif pléthorique, des joueurs en confiance même chez les remplaçants, le meilleur buteur de Top 14, la meilleure attaque et contre-attaque, une série d’invincibilité de quelques mois.

A part ça c'est vrai que je ne donnais pas cher de leur peau !!!

@coupdecasque

Un peu aussi ma réaction... Sauf à grenouiller sur les séries superstisieuses, les chats noirs, et autres macumbas de derrière les fagots de la sorcière Urios et son poulet sudaf...

En laissant Castres perdre le match tout seul?

@The Rogers

Exact car Toulouse na pas joué ou alors ils sont cramé 😉

Derniers articles

News
News
News
News
Arbitrage
News
Vidéos
Vidéos
News
News
News