Top 14 - 8e journée. CO vs SUA. Le M+30 du Rugbynistère
3e victoire de la saison pour les Castrais qui se sont imposés face à Agen après un match haletant (43-28).
Nouvelle saison, nouveau rendez-vous : trente minutes après une rencontre, l’équipe du Rugbynistère vous offre une séance de rattrapage.

Les 5 minutes les plus marquantes :

  • 22e : Premier essai du match. Inscrit par Armand Battle après un show signé David Smith. Celui-ci éliminait Nakosi et fixait deux défenseurs pour servir son ailier en bout de ligne. Castres reprenait les commandes du match et repassait devant Agen.
  • 44e : Essai de Jelonch. L’essai du break pour les Castrais. Benji Urdapilleta déchiffrait parfaitement le mauvais placement défensif des Garonnais et décalait Batlle qui offrait le ballon au néo-international français pour ce qui allait être l’un des moments clés du second acte.
  • 49e : Essai de Marchois. Face à des Castrais complètement arrêtés, le 2e ligne français répondait à Jelonch suite à un numéro de funambule de Fouyssac. Le tournant du match.
  • 55e : Essai de Nakosi. Après un bon travail de Bosch, Nakosi renversait Urdapilleta en s’en allait entre les poteaux en mode destruction. De quoi nous rappeler un certain Fidjien qui joue à Toulon…
  • 75e : Doublé de Dumora. Le coup final porté par les hommes de Christophe Urios. En fin de match, Dumora y allait de son doublé et concluait la seconde période par une contre-attaque rondement bien menée.

Le tweet :

Le Top 3 du rédacteur :

  • Anthony Jelonch : L’homme du match sans contestation. Dans un style un peu plus percutant que son vis-à-vis agenais, il a réalisé des prouesses devant son public avec un doublé en point d'orgue. On l’a vu souvent placé sur son aile gauche, ce qui ne l’a pas empêché de récupérer plusieurs ballons au contest, comme ce « plaquage-arrachage » sur Tilsley (46e). On a hâte de le voir contre les Blacks.
  • Benjamin Urdapilleta : Après un début de rencontre compliqué, l’ouvreur argentin a repris les rênes de son équipe. Il a fort bien exploité les failles de la défense agenaise et n’a pas hésité à se sacrifier sur le temps fort castrais qui envoyait Battle à l’essai. 18 points au compteur pour l'ex-Oyonnaxien qui a été l’un des grands artisans de la victoire de sa formation.
  • Yoan Tanga : Il était partout cet après-midi. En touche, au sol, dans le jeu, le jeune joueur formé à Castres nous a gratifiés d’une belle percée de plus de 40m qui a amené l’un des essais de son équipe. Au plaisir de revoir ce troisième ligne de 20 ans !

Le bilan :

Ne vous-y-trompez pas, ce n’était pas un match de Currie Cup cette après-midi à Pierre Fabre. 9 essais inscrits dont 6 pour les Castrais, de quoi nous offrir un beau spectacle pour une rencontre qui ne s’annonçait pourtant pas aussi explosive. Bien aidé par sa mêlée, le Castres Olympique a fini par triompher des Agenais au bout du suspense. La grosse baisse de régime des hommes de Christophe Urios en début de deuxième période n’aura pas suffi aux coéquipiers de Filipo Nakosi pour obtenir une victoire à l’extérieur. Bonus offensif pour le CO qui gagne pour la 3e fois cette saison.

Les compositions :

Castres :

Dumora ; Battle, Taumeopeau, Ebersonh, Smith ; Urdapilleta (o), Radosavlievic ; Jelonch, Mafi, Caballero ; Capo Ortega, Jacquet ; Kotze, Jenneker, Tichit.

Agen :

Lamoulie ; Tilsley, Hériteau, Fouyssac, Nakosi ; McIntyre (o), Januarie (m) ; Farré, Erbani, Tanga ; De Marco, Marchois ; Ryan, Bosch, Tetrashvili.

La fiche de la rencontre :

Castres vs Agen (MT 14-9)

Evolution du score : 0-3 ; 0-6 ; 7-6 ; 14-6 ; 14-9 ; 21-9 ; 21-16 ; 21-21 ; 21-28 ; 26-28 ; 33-28 ; 40-28 ; 43-28.

Castres :

6E Battle (23e), Dumora (29e, 75e), Jelonch (44e, 72e), Urdapilleta (67e) ; 5T Urdapilleta (24e, 30e, 45e, 73e, 76e) ; 1P Urdapilleta (79e).

Agen :

3E Marchois (50e), Lamoulie (52e), Nakosi (56e) ; 2T McIntyre (50e, 57e) ; 3P McIntyre (2e, 14e, 34e).

2 carton jaunes pour Bosch (62e), Hériteau (78e).

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Jean (ou Arthur, ou les deux ?) ,

comment ne pas mettre Nikosi dans le top 3 des joueurs de ce match, il a été aussi important qu'un autre joueur non cité, Smith.
Les deux arrières ont été dans tous les coups amenant les essais du match, ou presque. L'un a marché sur ses adversaires (au propre comme au figuré) et l'autre a délivré des merveilles de passes après contact pour que son équipe garde le mouvement.

Derniers articles

Vidéos
News
News
Transferts
Vidéos
Transferts
News
News
Transferts
News
News