Sergio Parisse suspendu 40 jours pour ses insultes
Suspendu 40 jours, Sergio Parisse aurait fait appel.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
La commission de discipline de la LNR a décidé de suspendre le joueur du Stade Français pour une durée de 40 jours, dont 10 avec sursis. Il pourrait manquer tout le reste du Tournoi. Il a fait appel.
Le capitaine de l’Italie et du Stade Français Sergio Parisse a été suspendu pour 40 jours, dont 10 avec sursis, pour « insulte à arbitre » par la commission de discipline de la Ligue nationale suite à son audience ce mercredi. Comme aucun enregistrement audio ne permettait de vérifier les faits, la décision s'est faite sur les propos du joueur et surtout de l'arbitre. Une suspension qui devrait privé le joueur italien du reste du Tournoi, puisqu'il ne sera pas requalifié avant le 18 mars, lendemain de la dernière journée de la compétition.

Malgré tout, Le Parisien nous indique que le troisième ligne, « très touché par cette décision », a, en accord avec son club, immédiatement décidé de faire appel. Parisse avait été expulsé samedi dernier lors du match de Top 14 contre Bordeaux pour avoir insulté l’arbitre M. Cardona.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • pereram
  • il y a 6 ans

Mais dans les divisions inferieures il n y a jamais de preuves, juste le rapport de l'arbitre, et ça compte...

Cardona est un arbitre qui manque d'autorité et qui n'est pas sur de lui ; il a fait un coup d'éclat pour essayer de s'affirmer et c'est parise qui trinque , avec un type comme romain poit il n'y aurait pas eu ce genre de polémique.

  • Kadova
    31045 points
  • il y a 7 ans

C'est bien ce que je craignais, ils n'allaient pas desavouer l'arbitre.

C'est hard quand même de se prendre 30jrs de suspension sans preuve. Les principes généraux du droit ne sont pas respectés, vu que la preuve des insultes n'est pas faite. C'est parole contre parole et celle de Cardona compte plus juste parce que c'est l'arbitre. Sans preuve irréfutable, pas de suspension, c'est simple.
Je comprends que Parisse fasse appel, car accepter sa suspension sans rechigner équivaudrait à reconnaître les faits.

  • xav
  • il y a 7 ans

Je me permettrai pas d'insulter un ancien collègue 🙂 je connais trop les méthodes !

  • 6592
    31776 points
  • il y a 7 ans

@ Xav : Même si je suis d'accord avec toi (et quelques autres lpus bas) que le doute est permis, je trouve ta comparaison pas tout à fait jute pour l'instance judiciaire.
En l'occurrence l'arbitre est l'équivalent du gendarme, pas du voisin.
Va insulter un gendarme et vois à la parole duquel de vous deux la justice donnera le plus grand crédit.

Je ne dis pas que je suis sur que l'arbitre à raison, je dis juste qu'il est normal, vu son statut, que la "justice" le suive.
Si on ne donne pas lpus de crédit aux arbitres qu'aux joueurs, ça va être une sacrée foire sur le terrain.

  • xav
  • il y a 7 ans

c'est fou quand même, heureusement que la justice française fonctionne pas comme ça !
Le gendarme: Monsieur votre voisin à dit que vous l'avez insulter, vous passerez donc devant le juge!
- Mais j'ai rien fait!
Le juge: Monsieur vous avez insulter votre voisin vous ferez 1 mois de prison ferme.
- Mais j'ai rien fait !

Bref, c'est quand même surprenant qu'il prenne 40 jours sans preuve! et que Mr l'arbitre ne bouge même pas!
Une très mauvaise décision de prise, même si je reste prudent, car encore une fois je n'étais pas au milieu du terrain pour entendre !

Et celui qui comprend pas mon message, il le lira demain soir après quelques apéro et ça ira mieux ! 🙂

  • ced
    100427 points
  • il y a 7 ans

ouais c'est très lourd, mais ça m'étonnerait qu'il ait pris tout ça juste parce que l'arbitre aurez entendu que ... peut être ... mais pas tout à fait.
vu la sanction on doit pas tout savoir, ce doit être plus clair qu'on ne le croit.
et on a pas entendu Brunel ce qui me laisse croire que ce n'est peut être pas une injustice.

40 jours, c'est le minimum prévu pour injure.
Si on ajoute les 10 jours de sursis, et le fait que Cardona n'a pas daigné se présenter, ni même divulguer l'objet supposé du délit, on peut difficilement évider de penser que la commission essaye de garder la face.

C'est pas que je suis fan de Parisse, mais 40 jours ça me parait enorme ... Parisse ce doit être le "Materazzi" du rugby italien, encore heureux que Cardona lui est pas mis un coup de boule à la Zidane ...

Très surprenant je trouve. Si l'enregistrement montre une chose, c'est que le doute est tout à fait permis. Il est possible que je me trompe en pensant que ce que Parisse dit ne ressemble en rien à une insulte. Mais il est tout autant possible que l'arbitre se soit trompé en entendant ces insultes supposées.
Vu la réaction de Parisse, il est soit très bon acteur, soit victime d'une erreur judiciaire, les deux étant plausibles... le bénéfice du doute n'existe donc plus ?

C'est dingue quand même la commission ne se réfère seulement qu'à se que dit l'arbitre ? Pas de preuve pas de suspension !

  • kikky
  • il y a 7 ans

Il va cruellement manquer aux ritalls; dommage car leur jeu commence réellement à devenir intéressant avec le moustachu aux commandes.

  • Kad Deb
    30005 points
  • il y a 7 ans

Tout ça ne nous apprend toujours pas ce que l'arbitre aurait entendu comme insulte.
Pas claire cette histoire...

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
News
News