RUGBY. XV de France. Alex Burin en renfort : 5 choses à savoir sur le nouveau pilier des Bleus
Touché lors de la rencontre entre le Racing 92 et le Montpellier Hérault Rugby, Thomas Laclayat cède sa place à Alex Burin au sein du XV de France.
Touché lors de la rencontre entre le Racing 92 et le Montpellier Hérault Rugby, Thomas Laclayat cède sa place à Alex Burin au sein du XV de France.

C’est une énorme surprise. Alors que Thomas Laclayat a déclaré forfait pour le prochain match du Tournoi des 6 Nations, le jeune Alex Burin (24 ans) a été appelé pour le remplacer. La convocation du jeune pensionnaire de Pro D2 en a surpris plus d’un.

Alors que le match entre le XV de France et l’Italie se profile, les Bleus au repos et convoqués en club vont rejoindre Marcoussis dès lundi prochain. Avant que le jeune Agenais ne fasse ses premières foulées dans le CNR, voici un focus autour du joueur.

RUGBY. XV de France. ''On est peut-être un peu trop dépendants de certains joueurs'', estime Damien TrailleRUGBY. XV de France. ''On est peut-être un peu trop dépendants de certains joueurs'', estime Damien Traille

Premièrement, le jeune Alex Burin évolue au SU Agen depuis 2017. À 17 ans, il rejoint l’effectif du Lot-et-Garonne en tant que jeune reconnu au poste de pilier droit. Avant d’y arriver, il jouait au Sporting nazairien rugby, un ancien club pensionnaire de Fédérale 1 ayant disparu en 2016. L’été dernier, il a prolongé son contrat de 3 ans du côté d’Agen.

Deuxièmement, le jeune pilier déclarait qu’il avait aussi fait de la natation jusqu'à ces 10 ans. Dans un entretien accordé à Actu Rugby en 2019, il déclare : “J’ai commencé le rugby quand j’avais 5 ans, au SA Châteaubriant.[..] J’ai aussi fait de la natation jusqu’à mes 10 ans, mais j’ai toujours préféré le rugby. Mon frère Maxence en faisait aussi au SA Châteaubriant et je trouvais que l’esprit d’équipe était plus fort au rugby.

VIDÉO. Pro D2. Prise d'intervalle, feinte de passe et course de 50 mètres, Thomas Laclayat a réalisé le rêve de tous les piliersVIDÉO. Pro D2. Prise d'intervalle, feinte de passe et course de 50 mètres, Thomas Laclayat a réalisé le rêve de tous les piliers

Troisièmement, il a disputé son premier match en pro à l’âge de… 18 ans ! Cette précocité, rarissime pour un joueur à son poste, lui a permis de rentrer dans les tablettes de l’équipe de France espoir très rapidement. Mais en réalité, le jeune agenais était à seulement quelques jours de fêter ses 19 ans au moment de sa première rentrée en jeu. C’était en tant que remplaçant sur un match de Challenge Cup le 7 décembre 2018, contre le FC Grenoble.

Quatrièmement, il fait partie de la génération du XV de France U20 championne du monde en 2019. Sur le mondial espoir, il avait joué l’intégralité des matchs avec les Bleuets, la plupart en tant que titulaire. Il avait par exemple été aligné avec le numéro 3 dans le dos, lors de la finale remportée 24 à 23 contre l’Australie. Lors de ce match, il inscrit un essai à 34ᵉ minute de jeu.

RUGBY. Pilier droit : le poste le plus en chantier du XV de France ?RUGBY. Pilier droit : le poste le plus en chantier du XV de France ?

Dernièrement, il s’est imposé depuis désormais deux saisons à droite de la mêlée agenaise, soit à partir de ses 22 ans. Bien qu’il ait connu la série noire du SU Agen entre l’été 2020 et l’automne 2021 de 34 défaites consécutives, il est resté au sein de l’effectif. À 24 ans, il compte déjà 62 feuilles de matchs en professionnel, dont 14 d’entre elles glanées en Top 14.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

D abord St Nazaire n a pas disparu.
Ce club est en fédérale 3.
A moins que l on considère la fédérale 3 comme un no man's Land ???

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
News