RUGBY. TOP 14. Fin de carrière à seulement 31 ans pour ce Tricolore du RCT
Anthony Etrillard annonce la fin de sa carrière au RCT. Crédit image : FFR
Anthony Etrillard, talonneur emblématique du RCT, annonce la fin de sa carrière à 31 ans. Jamais remis d'une blessure au tendon d'Achille, il quitte le club après 180 matchs.

Au sortir de la défaite du RCT en barrage face au Stade Rochelais à Mayol, Anthony Etrillard a annoncé qu'il mettait un terme à sa carrière. À 31 ans, le talonneur basque du Rugby Club Toulonnais, jamais remis de sa rupture du tendon d'Achille, quitte les terrains après une carrière marquée par son engagement et sa loyauté envers le club varois. Une page se tourne pour le RCT.

Arrivé en 2015 en provenance de l’Aviron Bayonnais, Etrillard a été un pilier du RCT pendant près de neuf ans. "Je mets un terme à ma carrière, mais au-delà de ça, c’est une partie de ma vie qui se termine. Cette période restera gravée à vie. J’ai eu le bonheur d’avoir eu deux enfants qui sont 100 % Toulonnais," a-t-il déclaré avec émotion via Le Figaro.

Son dernier match sous les couleurs toulonnaises remonte à février 2023, contre Clermont. Une fin prématurée, dictée par une blessure récalcitrante au tendon d'Achille. Avec trois sélections en équipe de France, toutes obtenues lors de la tournée 2021 en Australie, Etrillard aura eu la chance d'évoluer au niveau international.

Le talonneur n’a pas manqué de remercier ses coéquipiers, le staff et les supporters. "Merci pour tous ces moments. Je ne doute pas que d’autres très bons moments vont arriver pour ce groupe qui a beaucoup d’ambitions. Cette saison a mis le pied à l’étrier à tout le monde et la mayonnaise va prendre," a-t-il ajouté, confiant dans l’avenir du RCT.

Le joueur passé par Bayonne aura eu une riche carrière même si elle s'arrête de manière prématurée : 180 matches sous les couleurs toulonnaises, faisant de lui un des éléments les plus constants de l’effectif. 

Sans oublier les deux finales de Top 14 en 2016 et 2017 puis de Challenge Cup en 2020 et 2022. "Bientôt vous verrez le Brennus sur la Rade et j’en serais vraiment très fier," a-t-il conclu, optimiste et toujours passionné.

Il faudra cependant attendre l'an prochain puisque les Varois n'ont pas réussi à passer le stade des barrages pour leur première qualification en phases finales depuis six ans.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Jak3192
    77921 points
  • il y a 1 mois

Allez, un mauvais moment à passer, pour trouver une autre voie et y trouver du plaisir.
Bon courage

Derniers articles

News
News
Vidéos
News
News
News
Vidéos
News
News
News
News