RUGBY. Top 14. 3 réceptions en 4 matchs, l’USAP déjà face à son destin
RUGBY. Top 14. Pour s'éviter un mal de tête, Mathieu Acebes et l'USAP doivent gérer au mieux les prochaines semaines.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Les prochaines semaines s’annoncent cruciales en Catalogne. Avec un calendrier “favorable”, l’USAP doit prendre des points pour enfin faire décoller sa saison.

“On n’avait pas particulièrement coché ce match, mais c’est sûr que sur les deux premiers, on aurait aimé avoir au moins une victoire. La réception de Toulon sera très importante. En conférence de presse après la défaite en terres rochelaises, l’entraîneur des avants de l’USAP, Guillaume Vilacéca, est resté clair. Pas de points récoltés et un besoin de se rattraper au plus vite. La réception de Toulon semble l’occasion idoine pour relancer la machine sang et or, dans un stade Aimé-Giral où les Catalans se sont sublimés la saison passée. Ça tombe bien, Mathieu Acebes et ses coéquipiers vont passer les prochaines semaines au pied du Canigou. Assurément un tournant de la saison catalane.

Quoi de mieux qu’un séjour à la maison pour se relancer ?

Sur les quatre prochaines journées de Top 14, l’USAP reçoit trois fois : Toulon (24/09), Castres (01/10) et Clermont (15/10). Trois réceptions en si peu de temps, le calendrier de l’élite française n’est pas toujours aussi clément et Perpignan doit en profiter pour débloquer son compteur. Évidemment, face à ces écuries, le groupe de Patrick Arlettaz ne fait pas figure de favori, mais il doit retrouver les valeurs et les qualités qui ont permis aux Usapistes de se maintenir l’année dernière. Les axes sont simples, pire attaque du Top 14 avec 28 points inscrits en 3 matchs, l’USAP doit retrouver son efficacité offensive. Si la conquête fut catastrophique face à Brive, une amélioration a déjà été constatée dans la défaite face aux champions d’Europe. En plus de ces matchs à domicile, Perpignan se déplacera au Stade Français (08/10) et à Bayonne (22/10). Des voyages cruciaux face à des concurrents au maintien, l’occasion rêvée pour rattraper son retard. Si durant cette période, les Catalans devront se passer du pilier Sacha Lotrian, blessé à l’épaule, le groupe va enregistrer le retour de ses Pumas. En effet, avec la dernière rencontre de Rugby Championship ce week-end, Joaquín Oviedo et Jerónimo de la Fuente devraient bientôt retrouver le sol perpignanais. De la Fuente est un cadre de l’effectif par son expérience et sa présence dans la ligne arrière change tout, quant au jeune troisième ligne argentin (21 ans) son éclosion en fin de saison dernière avait fait de lui un titulaire indiscutable. Des retours non négligeables qui pourraient bien aider l’USAP à retrouver sa “grinta”.

Balayer le spectre de la saison 2018-2019

Premier rendez-vous de cet enchaînement décisif : la réception du RCT samedi sur les coups de 15h. Face à Toulon justement, les Catalans avaient glané un succès étriqué (12-9) mais précieux lors de l’exercice dernier. Nul doute que David Marty et ses hommes signeraient pour un même scénario. Car outre le beau jeu, c’est de victoires dont a besoin cette équipe. Des succès qui amènent de la confiance et cette dernière est bien souvent inhérente aux résultats d'un groupe... Bref, les prochaines semaines s’annoncent décisives pour les Catalans qui doivent engranger des points et tomber dans un cercle vertueux, afin de chasser le spectre d’une saison cauchemar.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Mat RCK
    14905 points
  • il y a 2 mois

Calendrier favorable ? Sur l'instant car dans la saison, il faudra jouer l'inverse et si le classement à ce moment n'est pas non, ça sera bien plus difficile de s'en sortir. l'USAP ne peut pas se permettre de calculer alors effectivement, il est crucial de gagner et engranger 12, voire 15 points, ça fera du bien au compteur mais surtout à la tête. On verra les retours en tant voulu

Derniers articles

News
Vidéos
News
Vidéos
News
News
News
News
News
Vidéos
News