RUGBY. Pro D2. Cette facture impayée qui pourrait entraîner le forfait de Biarritz
Le stade aguiléra sera-t-il plongé dans le noir ?
Sud Ouest nous apprend cette semaine que le Biarritz olympique pourrait être forfait pour la réception de Montauban en Pro D2 en raison d'une facture impayée.

RUGBY. Pro D2. Avec un budget divisé par deux, quelles ambitions pour Biarritz à l'avenir ?RUGBY. Pro D2. Avec un budget divisé par deux, quelles ambitions pour Biarritz à l'avenir ?Les supporters de Biarritz n'ont pas besoin de s'abonner à Netflix pour suivre une série à suspense. Chaque semaine ou presque, ils ont droit à un nouvel épisode plein de rebondissements. Sud Ouest nous apprend qu'un forfait du BO n'est pas à exclure pour le match contre Montauban le 5 janvier prochain à 21h. La raison ? Il pourrait ne pas y avoir d'électricité dans le stade. Difficile dans ces conditions de diffuser la rencontre et d'accueillir les spectateurs et encore moins de jouer. La cause ? "Le club n’a pas souscrit de nouveau contrat" avec Enedis depuis que la mairie l'a résilié en juillet dernier. Le fournisseur a d'ailleurs rappelé à la direction basque via un courrier qu'il y avait une facture de 77 699,34 euros à régler. Sud Ouest, qui a pu lire la lettre, rapporte ainsi : "Votre société consomme de l’énergie électrique aux frais d’Enedis et, in fine, aux frais des usagers du réseau public de distribution d’électricité, indique la missive. Nous vous demandons d’honorer (la facture) dans les plus brefs délais, faute de quoi, elle passera en recouvrement amiable puis contentieux."

De fait, si un nouveau contrat n'est pas souscrit avant la fin de l'année 2022, c'est-à-dire demain samedi, le courant sera coupé dans le stade Aguiléra. De son côté, le président du directoire Jean-Baptiste Aldigé explique qu'il ne peut pas répondre favorablement à cette demande car le budget du club est équilibré. Le BO pourrait avoir des problèmes avec la DNACG si les comptes ne sont plus bons. Bien évidemment, la formation biarrote dispose de fonds propres pour s'acquitter de cette facture. Mais on en revient à la même histoire entre la direction et la mairie. Aldigé, qui dans l'état actuel des choses sait que c'est à lui de payer, ne digère toujours pas le fait que la mairie ne prenne plus à sa charge l'électricité, l'eau ou encore le gaz. "Dans tous les autres clubs, c’est la même chose. Ils sont réglés directement par la mairie, ou sous forme d’une subvention aux clubs qui en assument la charge ensuite." Auteur d'un début de saison plutôt avec huit victoires au compteur et une 3e place au classement de Pro D2, on voit mal le BO déclarer forfait pour la réception de l'USM. Reste à savoir qui craquera en premier. On doute que ce soit Enedis.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Dernière nouvelle, un homme est interpellé à la porte d un transformateur prêt du Stade d aguilera, un tournevis à la main un fil bleu et un fil rouge dans l autre main, l air hagard,
Le cheveu et la barbe fumante, et tenant des propos incohérents, « j ai tout réglé monsieur Enedis, je vous jure… ».

Derniers articles

News
News
News
News
News
Transferts
News
Transferts
Transferts
News
Transferts