RUGBY. Et si le Benetton Trévise devenait le Leinster d’Italie ?
Avec son international Tommaso Menoncello, le Benetton Trévise continue de progresser et de faire évoluer le rugby italien. Crédit image : Screenshot Youtube Federazione Italia Rugby
Qualifié pour les demi-finales de Challenge Cup, le Benetton Trévise enchaîne les belles prestations, dans un rugby italien qui ne cesse de progresser.

L’équipe de Benetton s’est brillamment qualifiée pour le dernier carré de la Challenge Cup, après une victoire sans contestation à domicile contre le Connacht (39-24).

Les joueurs de Trévise sont sur une série de 3 victoires d’affilée, confortablement installés à la sixième place du classement URC.

Des bons résultats qui s’expliquent également par la faiblesse des autres provinces irlandaises, écossaises et surtout galloises.

Car si le Leinster domine le championnat devant Glasgow, les Bulls, le Munster et les Stormers, le niveau des équipes derrière le Top 6 est très faible.

RUGBY. Une révolution est en marche contre la monarchie du LeinsterRUGBY. Une révolution est en marche contre la monarchie du Leinster

Un lien étroit avec la sélection nationale

Malgré les difficultés sportives et financières de ce championnat, une équipe se révèle et progresse de saison en saison : Benetton.

Avec un effectif proche de celui de l’équipe nationale d’Italie, Trévise constitue un véritable réservoir pour les internationaux de la Squadra Azzurra.

A l’image du Leinster ou du Stade Toulousain, le club italien est le principal fournisseur de l’équipe nationale.

Lors de leur dernier match, la composition du Benetton ressemblait étrangement à l’équipe qui avait battu le Pays de Galles lors du dernier Tournoi des 6 Nations (Cannone, Lamaro, Brex, Menoncello, Garbisi, Ruzza, Ferrari…).

Une aubaine pour Gonzalo Quesada et son staff, qui peuvent s’appuyer sur des joueurs qui ont l’habitude d’évoluer ensemble.

Sauf que l’autre équipe italienne d’URC ne doit pas voir cette domination de la même façon. Les Zèbres de Parme sont les derniers du championnat, avec une seule victoire en 13 matchs.   

Des résultats qui contrastent avec leurs rivaux. Avec une demi-finale face à Gloucester en Challenge Cup, Benetton est toujours dans la course pour obtenir son premier titre européen. L’occasion d’installer encore un peu plus le rugby italien en Europe.

Dans la foulée d’un magnifique Tournoi des 6 Nations avec deux victoires contre l’Ecosse et le Pays de Galles, et un match nul contre la France. La montée en puissance de l’Italie coïncide avec les bons résultats du club de Trévise.

Encore très loin de devenir aussi dominateur que le Leinster, l’avenir de Benetton semble radieux, avec un jeu de mouvement très efficace et un projet cohérent avec celui de l’équipe nationale italienne.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Est-ce vraiment une bonne chose de faire comme le Leinster..?
Les joueurs Irlandais sont sous contrat de leur fédération, quid des joueurs Italiens..?
Certes Trévise est en demi-finale de la Challenge Cup, mais c'est quand ils seront en Quart de finale de la CC que de mon côté je trouverai une réelle progression.

Derniers articles

News
News
News
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Vidéos
News
News
Sponsorisé News
News