RUGBY CHAMPIONSHIP. Les All Blacks peuvent-ils tomber encore plus bas ?
Ian Foster et les All Blacks pourraient encore reculer dans le classement mondial.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

La Nouvelle-Zélande affronte l'Afrique du Sud lors de la première journée du Rugby Championship. Une défaite pourrait leur être encore plus préjudiciable.

RUGBY CHAMPIONSHIP. Les All Blacks rois des en-avants, les Springboks champions de la possessionRUGBY CHAMPIONSHIP. Les All Blacks rois des en-avants, les Springboks champions de la possessionLes All Blacks ne sont pas favoris pour leur premier match du Rugby Championship face à l'Afrique du Sud. Et pour cause, ils restent sur quatre revers en cinq matchs. Ce n'est pas du jamais vu, mais c'est très rare pour cette nation habituée à truster les premières places. Elle a d'ailleurs abandonné son premier rang mondial depuis plusieurs années maintenant. Pour retrouver les sommets, les hommes d'Ian Foster vont devoir enchaîner les victoires. Et ça commence dès samedi face aux Springboks. Un succès, et les All Blacks pourront prendre la 3e place du classement mondial à leurs adversaires du jour derrière la France et l'Irlande. Mais un revers pour être encore plus dramatique pour les Néo-Zélandais. Actuellement 4es, leur plus mauvais classement historique, ils pourraient glisser au 5e rang si les Boks gagnent par plus de 15 points.

De leur côté, les Sud-Africains ne peuvent pas espérer gagner des places en cas de victoire avec la manière. Ils se rapprocheraient cependant encore plus des Bleus. Lesquels ont occupé le premier rang mondial le temps d'une semaine après leur deuxième succès sur le Japon combiné aux défaites des nations du sud en juillet. A ce titre, l'Argentine pourrait grimper dans la hiérarchie si elle domine l'Australie. "Dans ce cas, les Pumas grimperont à la septième place, tandis que les Wallabies tomberont à la huitième position et le Pays de Galles à la neuvième, sauf si l'écart entre les deux équipes est supérieur à 15 points", explique World Rugby. Le jeu des chaises musicales commence avec le coup d'envoi du Rugby Championship. Bien malin celui qui pourra donner le nom de la nation placée à la première place à la fin de l'année 2022.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Il y a aussi une chose que l'on oublie d'évoquer concernant la Nouvelle-Zélande, c'est que la base sociologique de leur rugby a beaucoup changé dans les 20 dernières années. La moitié de l'équipe (souvent le pack) venait autrefois des campagnes, des fermiers, souvent d'origine européenne qui vivaient à la dur, jouaient dans la boue, et il y avait souvent une attitude très revancharde par rapport à l'Europe. Depuis 20 ans, les joueurs d'origine Pacifique, ont petit à petit commencé à jouer à tous les postes, ils ont des qualités physiques et techniques extraordinaires, une culture de guerriers, (le Haka), mais peut-être un mental un peu plus fragile. En tous cas cet équilibre entre virtuosité et "dureté" semble moins bon. Ce qui, ajouté à la lente mais certaine starisation des joueurs, contribue sans doute à faire des All blacks une équipe un peu plus "normale". Il y a aussi le fait que de plus en plus de joueurs venant des îles avec de gros talents qui autrefois ne rêvaient que des Black, sont aujourd'hui plus attirés vers l'Europe. Tout cela mis bout-à-bout avec une génération un peu moins talentueuse,... et vous vous retrouvez au fin fond du classement de World rugby... 😭

  • dusqual
    36327 points
  • il y a 1 semaine
@p.coutin

oui, à une époque un ilien très bon allait en nouvelle zélande pour un meilleur salaire et la possibilité d'intégrer les blacks.
aujourd'hui, la différence de salaire entre les grosses cylindrées européennes et les clubs néoz est bien plus grande et l'appât du gain fait aujourd'hui la diff.
de plus ça a contribué au fait que les néoz un peu limite pour les all blacks n'hésitent plus à s'exporter et jouer dans une autre sélection.

  • alan75
    1771 points
  • il y a 1 semaine

Si ma tante en avait... méfies-toi d'un animal blessé dit-on.

  • oc
    31816 points
  • il y a 1 semaine
@alan75

C'est ça ! Même que faut pas pousser MéMé dans les orties .

Le classement, on s'en fout. Mais leur compèt' se passe mal, les AB pourraient se retrouver au bord de la crise de nerf. Et pour ma part, j'ai déjà ressenti une certaine gamberge face aux irlandais, gamberge qui les a amenés à des erreurs inhabituelles et qui leur a coupé inspiration et spontanéité.
Je crois qu'actuellement, le plus gros adversaire des AB, c'est eux-mêmes!

Oui ils peuvent encore chuter et je pense que les Sudafs ne manqueront pas l’opportunité de leur garder la tête sous l’eau.

  • dusqual
    36327 points
  • il y a 1 semaine
@christobal

même des all blacks en plein doute, c'est quand même autre chose que des gallois qui ont rien à perdre.
faudra déjà voir si les sud af ont les moyens de maintenir la tête sous l'eau, mais nul doute que si le début de match se passe bien, ils vont pas s'en priver.
mais à mon avis ils sont quand même méfiote par rapport aux blacks. ils savent très bien que ça peut revenir très vite...

  • dusqual
    36327 points
  • il y a 1 semaine

ouais pour ce qui est du classement, les all blacks peuvent en effet encore descendre, mais ça reste anecdotique, même si pour les neoz, ce sera loin d'être anodin.
par contre pour ce qui est de descendre plus bas, si ce championship se passe mal, mentalement, ça peut être la dégringolade et ça c'est autre chose que de descendre au classement mondial.
s'ils tombent dans une crise de confiance rétablir l'ordre sera tout de même un challenge très relevé qui demandera une très bonne analyse et des choix forts.

Derniers articles

News
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Sponsorisé News
News
News
News
News